Défense : la coalition SPD/Verts/FDP va-t-elle jouer contre la France ?

Le partenariat entre la France et l'Allemagne n'est pas un long fleuve tranquille dans le domaine de la défense. Dans l'accord tripartite, la coalition SPD/Verts/FDP ne fait jamais mention d'Europe de la défense et veut mettre une politique d’exportation restrictive au niveau européen. Deux pavés dans la mare française.
Michel Cabirol

3 mn

La coalition SPD/Verts/FDP veut une politique d'exportation d'armes restrictive et souhaite la mise en place dans l'Union européenne de règles plus contraignantes.
La coalition SPD/Verts/FDP veut "une politique d'exportation d'armes restrictive" et souhaite la mise en place dans l'Union européenne "de règles plus contraignantes". (Crédits : WOLFGANG RATTAY)

L'axe franco-allemand dans le domaine de la défense va-t-il subir un bouleversement brutal avec l'arrivée au pouvoir en Allemagne de la coalition "feu tricolore" (SPD, Verts et des libéraux du FDP) ? Les trois partis jouent clairement pour l'heure contre la France si le contrat de coalition reprend tel quel le texte de l'accord tripartite, qui constitue la base de leurs négociations. Le futur contrat de coalition doit définir la politique étrangère et de défense de l'Allemagne pour les quatre prochaines années. Faut-il rappeler que le candidat du SPD à la chancellerie Olaf Scholz avait jeté un gros pavé dans la mare en déclarant en novembre 2018 alors qu'il était vice-chancelier allemand, qu'à "moyen terme, le siège de la France pourrait être transformé en siège de l'UE".

L'accord tripartite ne fait aucune mention à l'Europe de la défense et à l'autonomie stratégique européenne. Contrairement à l'OTAN. "L'alliance transatlantique est le pilier central et l'OTAN élément indispensable de notre sécurité", estiment les trois partis. Le  pilier de l'Allemagne reste l'OTAN en matière de défense même si la coalition évoque de façon très générale un "partenariat franco-allemand fort" mais "en étroite collaboration avec le Triangle de Weimar". Loin, très loin de la volonté de la France de doter l'Europe d'une autonomie stratégique. La coalition souhaite par ailleurs "un renforcement des Nations Unies". Enfin, Israël est cité dans l'accord tripartite : "Pour nous, la sécurité d'Israël est une affaire d'État".

Une politique restrictive en matière d'exportations d'armes

Au moment où les tensions se multiplient dans le monde, la coalition souhaite mettre en place "une politique offensive de désarmement". Mais, en même temps, elle se donne comme objectif d'améliorer l'équipement de la Bundeswehr sans toutefois être précise. "Nous voulons jouer un rôle de premier plan dans le renforcement des initiatives internationales de désarmement et des régimes de non-prolifération", explique la coalition.

En revanche, la politique d'exportation d'armements sera un dossier où cela risque de clasher avec la France. La coalition veut "une politique d'exportation d'armes restrictive" et souhaite la mise en place dans l'Union européenne "de règles plus contraignantes". "Nous voulons avec nos partenaires européens, un vote sur un règlement d'exportation des armes", a-t-elle expliqué. La France, dont le modèle économique de l'industrie de défense repose sur l'exportation, ne pourrait plus exporter vers des pays partenaires si à l'avenir la Commission européenne interdisait les exportations vers ce pays. Et on est loin d'être dans de la politique fiction puisque les Verts européens ont déposé mercredi au Parlement européen une proposition de loi portant sur la mise en place d'un régime contrôlant les exportations d'armements géré par un groupe de coordination.

"La réglementation est basée sur une approche, qui inclut des considérations sur les obligations et engagements internationaux, en particulier le droit international des droits de l'homme et des obligations de droit humanitaire, des sanctions pertinentes, des considérations de politique étrangère et de sécurité nationale". 

Michel Cabirol

3 mn

Replay I Forum zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 19/10/2021 à 11:34
Signaler
Très bon article, réaliste mais pas vraiment surprenant. Que du bon sens, politiquement et techniquement. Politiquement: seuls les USA ont l'envergure (et le renseignement) pour contrer l'hégémonisme chinois que l'Etat Français ignore. L'UE n'est...

à écrit le 18/10/2021 à 12:30
Signaler
On a vraiment rien à faire dans cette UE recroquevillée sur ses égoïsmes nationaux. La France possède le 2 ème patrimoine marin au monde et le français grâce à l'Afrique , sera la 3ème langue parlée dans le monde avec 900 millions de francophones. M...

à écrit le 18/10/2021 à 8:05
Signaler
20 ans de CDU et rien n'a été fait non plus le problème ce ne sont pas les verts allemands le problème c'est l'Allemagne qui déteste la France depuis longtemps maintenant.

à écrit le 17/10/2021 à 20:09
Signaler
La france 2 fois plus grande qu'Allemagne avec une population qui augmente 8-9 fois plus rapide que la population allemande (1991 France 58 milions d'habitants et 68 milions en 2021 Allemagne de sa cote 80 milions 1991 et 83 milions 2021) plus des ma...

à écrit le 17/10/2021 à 19:39
Signaler
Si l’Allemagne prends ce chemin, nous devrons changer de président et de projet politique.

à écrit le 17/10/2021 à 15:49
Signaler
La question est plutôt de savoir si la France va continuer a jouer en faveur de l'Allemagne a ses dépends!

le 17/10/2021 à 17:28
Signaler
La France doit s'adapter aux rapports de force tels qu'ils sont et devenir un concurrents serieux sur le plan industriel, scientifique et technologique. Le premier pas indispensable est d'investir massivement et de reduire les dépenses sociales. Un...

à écrit le 17/10/2021 à 13:24
Signaler
L'Allemagne est un ventre mou, sa préoccupation c'est le vert et le business. Penser plus loin lui donnerait mal à la tête. Elle ne s'est pas remise de son épopée hitlérienne, elle en a encore peur.

à écrit le 17/10/2021 à 11:25
Signaler
La coalition allemande ne va pas jouer contre la France, elle va jouer pour l'Allemagne, et c'est bien naturel. La France, le seul pays au monde à jouer contre ses intérêts personnels, aux profits des autres pays, la France, un pays "altruiste"

le 17/10/2021 à 12:35
Signaler
avec un president qui est toujours a s'excuser et a vendre les richesses du pays et jamais a défendre les intérêts de la France

le 17/10/2021 à 17:14
Signaler
La France ferait mieux de devenir compétitive dans le monde tel qu'il est et dans les rapports de force tels qu'il sont et d'investir massivement en sciences, technologies, éducartion et industrie au lieu de songer à ses vieilles lunes. Il faudrait ...

à écrit le 17/10/2021 à 11:10
Signaler
Dans le domaine militaire, on va le savoir très vite, sur nos opérations extérieures, l’ancien gouvernement ne nous aidait pas trop pensant que nous étions dans des aventures post- coloniales, la nouvelle coalition plus verte ne va pas plus nous renf...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.