"L’Homme aura besoin de l'IA pour réagir de manière éclairée" (Florence Parly)

En ouverture du Paris Air Forum ce vendredi 14 juin, la ministre des Armées Florence Parly a adressé les futurs enjeux de l’aéronautique militaire auquel le gouvernement répondra par un plan dévoilé lundi prochain au salon du Bourget.
François Manens

3 mn

La ministre des Armées Florence Parly.
La ministre des Armées Florence Parly. (Crédits : GONZALO FUENTES)

La Défense est plus que jamais touchée par les transitions numériques, et la course à l'armement se fait désormais également du côté de l'intelligence artificielle. La ministre des Armées Florence Parly en a fait un de ses principaux cheval de bataille, avec la création l'an dernier d'une Agence de l'innovation dotée d'un budget de 100 millions d'euros par an. A l'occasion de sa prise de parole au Paris Air Forum, la ministre a précisé qu'elle annoncerait le futur plan de l'armée française dès lundi prochain.

« Aux révolutions, ils font répondre par l'innovation. Innover pour vaincre par les airs, voilà l'ambition que le ministère des Armées portera très fièrement des lundi au salon du Bourget. Ce sera l'occasion pour le ministère des armées de dévoiler tous les détails de la préparation du futur de l'aéronautique militaire", a annoncé Florence Parly

L'IA au coeur du futur de la défense

Les technologies poussent l'armement à de nouvelles limites : on parle de cyberdéfense, de cyberoffensive, de drones ou encore d'équipements toujours plus connectés.

"Aujourd'hui nous faisons face à des guerres sans répit, sans frontière, sans Etat, qui s'exportent parfois même jusqu'à l'espace. Sous l'effet des innovations technologiques, c'est le tempo de la guerre qui s'accélère.", a développé la ministre. "Les temps de décision se contractent, les temps de réaction aussi. Et l'homme aura besoin de l'intelligence artificielle pour réagir de manière éclairée dans le bon tempo."

Thales ou Atos se sont positionnés sur ce nouveau marché. Et la ministre se projette déjà dans l'avenir : "Demain nous engageront des systèmes d'armes connectées dans un combat collaboratif." Mais qui dit intelligence artificielle dit données. Plus les données récoltées sont qualitatives et nombreuses, plus l'IA a de chances d'exceller dans ses tâche. C'est pourquoi la ministre encourage les acteurs de la Défense à collaborer. C'est par exemple le cas de l'initiative Man Machine Teaming, financé par la Direction Générale de l'Armement (DGA) mais animé par Dassault aviation et Thales. Ce projet s'inscrit dans le programme de système de combat aérien futur (SCAF). Il a pour objectif de développer un système aérien cognitif, dans lesquels tous les appareils généreraient et partageraient leurs données pour optimiser diverses tâches.

Lire aussi : "La question de savoir jusqu'où on utilise l'IA est en discussion" (Patrice Caine, PDG de Thales)

"Par le partage de la donnée, agrégée en temps réelle pour établir une situation tactique commune, nous serons capables d'intégrer de nombreux système à l'intérieur d'une seule bulle tactique", a développé le cheffe des armées.

Pour y parvenir, la France va également s'appuyer sur une stratégie d'intelligence artificielle commune avec l'Allemagne et l'Espagne, dont les détails seront également communiqué à l'ouverture du salon du Bourget. La ministre appelle ainsi à l'ouverture aux autres acteurs, aux autres pays, mais aussi au civil.  "L'innovation est tirée par le secteur civil et marchand. Notre industrie de défense doit donc s'y adapter et capter les technologies les plus prometteuses", a-t-elle conclu.

François Manens

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 17/06/2019 à 22:34
Signaler
N'y a-t-il pas une confusion entre l'IA et l'esprit des lumières?

à écrit le 17/06/2019 à 12:57
Signaler
achetez DSI régulièrement, vous aurez droit à ce type de discours convenu, vu d'Etat-majors où l'on essaye de comprendre ce que l'informatique peut apporter à la guerre. C'est très savant, mais 5 minutes après l'avoir lu on se demande, de quoi on par...

à écrit le 17/06/2019 à 10:14
Signaler
Dommage qu'elle n'ait pas fait la guerre, elle serait un peu plus réaliste et ne ferait pas dans le kinos d'annonce…L'IA n'y changera rien, le "numérique", oui !

à écrit le 16/06/2019 à 10:17
Signaler
Pourquoi appeler le " deep lurning " I.A. l'utilisation abusive de l'expression intelligence artificielle n'a pour résultat que de jeter l'effroi dans les rangs des non initiés..

à écrit le 15/06/2019 à 21:01
Signaler
De manière éclairer.... Ou la toute un programme.. Mais dans cette histoire il ne faut pas que l.information soit manipuler avant traitement.... Le probleme de IA s'est dè savoir juste si elle est intelligente ...

à écrit le 15/06/2019 à 19:51
Signaler
Pour proférer de telles âneries, cette personne a t'elle la lumière a tous les étages? La nation la plus avancée au monde et qui dépense des fortunes en "AI" a perdu toutes ses guerres depuis 1945.

à écrit le 15/06/2019 à 13:56
Signaler
tout cela pour vendre de l armement, tant qu'aux discours sur les redoutables terroristes en 4X4 ils semblent nécessaires à ce discours purement commercial.de vente d armes.

à écrit le 15/06/2019 à 13:22
Signaler
On se cherche toujours des ennemies pour mieux contraindre "nos amies"! Le R.I.C inversera cette tendance! Le "terrorisme" et les médias font parti de la panoplie!

à écrit le 15/06/2019 à 12:14
Signaler
Moins on a d'intelligence plus elle est artificielle! Le R.I.C inversera cette tendance!

à écrit le 15/06/2019 à 12:11
Signaler
On se cherche toujours des ennemies pour mieux contraindre "nos amies"! Le R.I.C inversera cette tendance!

à écrit le 15/06/2019 à 9:33
Signaler
Madame le ministre, merci de bien vouloir: 1/ utiliser des formules de notre belle langue française. .... 2/ souvenez vous des dernières déclarations de M. DARMANIN, qui disait : "il faut parler aux francais"...dans la langue de Molière S.V.P. 3/...

à écrit le 14/06/2019 à 20:35
Signaler
"Aujourd'hui nous faisons face à des guerres sans répit, sans frontière, sans Etat, qui s'exportent parfois même jusqu'à l'espace. " "Innover pour vaincre par les airs" Mais de quoi elle parle ? C'est vraiment n'importe quoi, les guerres sans r...

à écrit le 14/06/2019 à 18:25
Signaler
Est ce qu’il existe techniquement une alternative , quand la connexion est bloquée ou interrompue ? Est ce qu’il est possible de brouiller une connexion pour endommager la réception donc faire échouer des «  opérations » ? La cybersécurité est plus...

à écrit le 14/06/2019 à 18:01
Signaler
"La meilleur façon actuellement pour créer de l'intelligence artificielle c'est qu'un homme et une femme fassent l'amour." Michel Serres

à écrit le 14/06/2019 à 17:41
Signaler
Passer d'allumé a éclairé sera un grand pas en avant, assurément. Mais je continue a douter de l'humanité

à écrit le 14/06/2019 à 17:28
Signaler
Quand je vous dis que nous les lapins on finira par être les maîtres du monde...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.