La belle moisson d'Airbus : plus de 12 milliards de dollars de commandes en deux jours

 |   |  496  mots
La compagnie aérienne China Eastern Airlines a signé un contrat pour acheter 20 exemplaires de l'A350 XWB, le nouveau long-courrier d'Airbus.
La compagnie aérienne China Eastern Airlines a signé un contrat pour acheter 20 exemplaires de l'A350 XWB, le nouveau long-courrier d'Airbus. (Crédits : © Aly Song / Reuters)
Le constructeur aéronautique européen a enchaîné les commandes, notamment auprès de l'américain Delta Airlines et de China Eastern.

Bloqué à 10 commandes nettes au premier trimestre, le carnet de commandes d'Airbus s'est bien rempli au cours des derniers jours. En l'espace de deux jours, l'avionneur européen a ainsi totalisé des commandes pour une valeur catalogue de plus de 12 milliards de dollars. Si elles ont été réalisées auprès de quatre compagnies aériennes distinctes, deux d'entre elles constituent une large part de l'ensemble.

     | Lire Airbus a un carnet de commandes de plus de 1.000 milliards d'euros

  • Delta : 4,2 milliards de dollars

La compagnie aérienne américaine Delta a ainsi annoncé avoir commandé à Airbus 37 appareils moyen-courriers A321 au prix catalogue de 4,25 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) dans le cadre du renouvellement de sa flotte. Les nouveaux appareils seront livrés au cours de l'année 2019.

Au total, la compagnie aérienne, qui indique travailler au renouvellement de sa flotte de mono-couloir, a commandé 82 appareils A321 en cumulant les commandes de 2013 et 2014. Delta précise que les Airbus contribueront à remplacer 116 MD-88 vieillissants, qui peuvent transporter jusqu'à 149 passagers. La capacité de l'A321 dans sa version actuelle est de 185 passagers. Pour rappel, la compagnie aérienne américaine a commande 75 C-Series à Bombardier ce jeudi.

  • China Eastern : 6,1 milliards de dollars

La compagnie aérienne China Eastern Airlines a signé un contrat pour acheter 20 exemplaires de l'A350 XWB, le nouveau long-courrier d'Airbus. Sur la base du prix catalogue, cette commande s'élève à 6,1 milliards de dollars (5,36 milliards d'euros).

L'A350-900 XWB (pour "Extra-Wide Body") est le dernier-né de la gamme de l'avionneur européen.

"Avec cette dernière commande, Airbus a enregistré 803 commandes fermes pour l'A350 XWB de la part de 43 clients dans le monde, ce qui en fait l'un des avions gros-porteurs ayant rencontré le plus de succès", souligne le communiqué.

  •  Philippe Airlines : 1,85 milliard de dollars (+1,85 milliard en option)

Après un protocole d'accord signé en février lors du salon aéronautique de Singapour, Airbus a également annoncé vendredi la finalisation de la commande ferme de six A350-900 et six options par la compagnie Philippine Airlines. La compagnie asiatique prendra livraison des appareils dans deux ans. Cette commande s'élève pour les six appareils en commande ferme à 1,85 milliard de dollars au prix catalogue.

  •  Air Côté d'Ivoire : 410 millions de dollars

La veille, Airbus a annoncé avoir acquis en nouveau client en la compagnie nationale ivoirienne Air Côté d'Ivoire, via une commande de quatre A320 dont deux en version neo, pour un prix catalogue de 410 millions dollars.

Air Côte d'Ivoire a "choisi d'équiper sa flotte d'A320 de réacteurs CFM. Elle exploite actuellement cinq appareils Airbus (4 A319 et 1 A320) dans le cadre d'un contrat de leasing", selon Airbus.

L'avionneur européen a aussi annoncé vendredi avoir reçu une commande de 20 avions long-courrier A350-900 de la part de la compagnie chinoise China Eastern Airlines dans un contrat évalué à 6,1 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros) au prix catalogue.

>> Lire l'analyse Airbus, les quatre plus gros défis en 2016

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2016 à 12:05 :
Beaucoup de mots manquant, tournures de phrase changée sans corriger la précédente, fautes d’orthographe, sans compter le dernier paragraphe qui revient sur un point déjà détaillé plus haut...

On a du mal à lire facilement, avec un impression de brouillon. Dommage car le fond est intéressant.

Qui relis les articles à LaTribune ?
a écrit le 30/04/2016 à 11:00 :
a quoi serve les commandes jamais airbus n'a livre plus
d'avion que son concurent
ceci ne sont que des leurs du baratin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :