Shiseido : les performances à l'étranger sauvent le premier semestre

 |  | 293 mots
Lecture 2 min.
Le fabricant japonais de cosmétiques a compensé la dégradation du marché nippon par de solides performances à l'étranger.

Le fabricant japonais de cosmétiques Shiseido annonce ce jeudi une légère érosion de ses ventes au premier semestre 2008-2009. Les solides performances à l'étranger ont permis de compenser la dégradation du marché local.


D'avril à septembre, le chiffre d'affaires de Shiseido a reculé de 1% sur un an à 359,39 milliards de yen (2,76 milliards d'euros), selon un communiqué. Pour la même période, son bénéfice d'exploitation s'est amélioré de 5,6% à 33,89 milliards de yen (261 millions d'euros), plusieurs dépenses ayant été délibérément repoussées au troisième trimestre, explique le groupe. Son bénéfice net a bondi de 55,3% à 20,09 milliards (155 millions d'euros) du à un jeu d'écriture puisque le groupe a bénéficié de retour d'impôts payés en excès au cours des exercices précédents.

Shiseido a maintenu inchangée sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de 2008-2009, tablant toujours sur 36 milliards de yen (+1,5% sur un an), pour des ventes sensiblement identiques à celles de l'exercice précédent.


Au cours des six premiers mois de l'exercice, les ventes au Japon, qui pèsent un peu moins des deux tiers du total, ont reculé de 4% sur un an, en raison de la morosité des consommateurs nippons et de la concurrence très vive. Les ventes à l'étranger ont au contraire progressé de 4,6% à taux de change courants, et de 10,3% à taux de change constants, grâce notamment à la Chine.

Shiseido va tenter, dans la deuxième partie de l'année, de contrer les effets de la crise économique mondiale en lançant de nouvelles marques et en réformant son réseau de vente au Japon, en se concentrant sur les marchés étrangers à haute croissance et en sous-traitant certaines activités.



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :