Essilor, en hausse, les acquisitions dopent la croissance des ventes

 |   |  278  mots
Le numéro un mondial des verres ophtalmiques a enregistré une hausse de 10,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 840,4 millions d'euros, grâce à des acquisitions, ce qui lui a permis de compenser une baisse de 1% de ses ventes à données organiques.

Essilor , numéro un mondial des verres ophtalmiques, a enregistré une hausse de 10,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 840,4 millions d'euros. Ce sont les acquisitions qui ont permis cette croissance.  Sur une base organique, les ventes baissent de 1%, car l'effet de change est évalué à +4,9% et celui des acquisitions à +6,4%.

En Europe, la croissance globale a été pénalisée par la contraction des ventes de la division instruments et par les conditions économiques très difficiles au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et dans certains pays de l'Est de l'Europe, indique Essilor dans un communiqué. La France et l'Allemagne maintiennent leur niveau d'activité grâce à la complémentarité de leurs réseaux commerciaux. Enfin, la Russie affiche une très forte croissance grâce à des gains de parts de marché.

Aux Etats-Unis, le trimestre a été marqué par la bonne tenue des ventes aux opticiens/optométristes indépendants alimentées par le réseau des laboratoires de prescription. En revanche, l'activité avec certaines chaînes d'optique a été plus difficile. En Asie, les pays émergents continuent d'afficher une forte progression de leur chiffre d'affaires, notamment l'Inde. L'Australie a également connu une croissance soutenue. En revanche, les ventes au Japon reculent dans un marché toujours très difficile.

Le numéro un mondial de l'optique ophtalmique indique par ailleurs avoir racheté 220.418 de ses propres actions pour 6,3 millions d'euros au cours du trimestre, dans le cadre du plan de compensation de la dilution née de l'OCEANE créée en juillet. Enfin, la dette nette de l'entreprise a crû de 50 millions pour atteindre 162 millions au 31 mars. 

La Bourse a salué la publication trimestrielle. Le titre a progressé de 5,26% à 31,63 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bravo : une société française "number one" mondial qui trouve les moyens de progresser en ce moment

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :