Cuba se fait griller la marque de cigares Cohiba par les Etats-Unis

 |   |  336  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Cuba a accusé lundi les Etats-Unis du "vol éhonté" de sa célèbre marque de cigares Cohiba, après la décision d'une commission fédérale américaine accordant le nom de la marque à l'entreprise américaine, General Tabaco, en conflit avec La Havane depuis seize ans

Cuba a accusé lundi les Etats-Unis du "vol éhonté" de sa célèbre marque de cigares Cohiba, après la décision d'une commission fédérale américaine accordant le nom de la marque à une entreprise américaine, en conflit avec La Havane depuis seize ans. "Le vol éhonté de marques cubaines aux Etats-Unis continue d'être approuvé par les autorités fédérales de ce pays", affirme le site cubain Cubadebate (www.cubadebate.cu), proche des autorités, en rappelant que le problème des cigares s'ajoute à celui du rhum cubain. Selon le quotidien officiel Granma, la Commission de jugements et appels des marques aux Etats-Unis "a estimé la semaine dernière que l'entreprise General Cigar pouvait continuer d'utiliser le nom Cohiba pour ses cigares vendus aux Etats-Unis", rejetant ainsi la demande d'interdiction déposée par le groupe public cubain Cubatabaco.

Cubatabaco débouté

La commission, selon Granma, a jugé que "puisque les tribunaux ont décidé que Cubatabaco ne peut pas vendre ses produits aux Etats-Unis en raison de l'embargo" décrété par Washington contre Cuba en 1962, celle-ci "n'a pas la qualification juridique pour agir dans ce pays en faveur de la marque Cohiba". Cubatabaco commercialise dans le reste du monde la prestigieuse marque Cohiba, créée en 1966 et enregistrée en 1969, tandis que General Tabaco, basée en Virginie et filiale du groupe suédois Swedish Match depuis 2005, vend les siens, fabriqués en République dominicaine, aux Etats-Unis depuis 1978.

Granma rappelle que, "sous des prétextes similaires", la justice américaine a soutenu "le vol de la célèbre marque de rhum cubain Havana Club par l'entreprise Bacardi". Bacardi, fondé en 1862 à Cuba, mais dont les biens ont été nationalisés dans les années soixante, produit à Porto Rico un rhum appelé Havana Club. Le groupe a gagné en 2012 une longue bataille judiciaire sur la propriété de la marque, dont les produits cubains sont distribués dans le reste du monde par le groupe Pernod Ricard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2013 à 7:09 :
Alors, les usa vont aussi voler les vins de bordeaux et les camembert de normandie ?
a écrit le 02/04/2013 à 18:49 :
Mais surtout que les cubains se moquent des décisions américaines ! Le seul pays au monde où on ne trouve pas de Mc Do, ni de coca, qu'ils fassent ce qu'ils veulent vu que les américains leur font un embargo depuis des décennies. Comment les américains peuvent ils faire des procès à des gens qu'ils ignorent ? Paradoxe ?
a écrit le 02/04/2013 à 15:16 :
Si on décrète un embargo contre les Etats Unis, je me porte volontaire pour lancer les marques Apple, Microsoft et Google en Europe.
a écrit le 02/04/2013 à 13:33 :
Etant donné que la marque Cohiba a été créée par le régime castriste, je ne vois pas trop ce que vos digressions sur les nationalisations ont à voir là dedans.

Pauvres américains, qu'ils gardent leur Montecristo et Cohiba dominicains...
a écrit le 02/04/2013 à 11:10 :
Pour moi, lorsqu'on pique un bien à son propriétaire (les anciens propriétaires privés de Cuba d'avant la "révolution"), c'est bien du VOL.. Même si le voleur est communiste (Cuba) et déguise son VOL en "nationalisation", on appelle ça un VOL, n'en déplaise à l'idéologie dominante et bien pensante qui voudrait faire croire le contraire...
Réponse de le 02/04/2013 à 12:16 :
Les USA vont également déposer la marque CUBA qui a été volée par les habitants de l'ile, lorsqu'ils ont fait leur révolution. Ils n'avaient pas le droit d'être communistes. Les USA le leur avaient interdit. Non, mais ...c'est qui qui commande !
Réponse de le 02/04/2013 à 13:32 :
Si je vous suis bien, vous défendez les USA d'utiliser la marque COHIBA parce qu'elle aurait été volée par Cuba lors de la révolultion à quelqu'un qui maintenant est devenu citoyen etats-uniens ? Hors Cohiba n'a pas été nationalisée, mais créée en 1966..... Il me semble donc que votre vue est légèrement unclear.....
a écrit le 02/04/2013 à 9:39 :
l'article ne dit pas, concernant le rhum, que monsieur Bacardi est un opposant a Fidel et son regime , et vit bel et bien aux USA . !
a écrit le 02/04/2013 à 8:28 :
Les américains feront pareil avec nos appellations.
Réponse de le 02/04/2013 à 9:30 :
Faut un peu stopper la paranoia hein, l europe n est pas sous embargo, n a pas de mesure de retorsion contre elle..... Par contre d une part l europe est la seule a respecter les accords OMC et d autre part elle est aussi la seule (Poussee par l Allemagne et la France) a imposer des normes de production (environnementale, financiere...) si drastique est contraignante.... Ou comment se tirer une balle dans le pied
a écrit le 02/04/2013 à 6:19 :
Faut que les usa aient tout et le reste du monde rien ?
a écrit le 01/04/2013 à 19:16 :
Pas grave. Il nous suffit de continuer à savourer les Cohibas - par ex. les Behike - originaux de Cuba que nous trouvons ici en Europe et ailleurs et laisser aux amerloques la pâle copie qu'ils vont essayer de faire depuis un autre terroir an Amérique centrale. Le véritable amateur s'y retrouvera, lui.
Réponse de le 01/04/2013 à 22:11 :
@Amateur..: c'est pas grave puisqu'avec le mariage gay, les nouveaux Français vont de toute manière fumer du belge :-)
Réponse de le 01/04/2013 à 23:47 :
C'est vrai mais c'est un vrai budget de fumer deux trois Behike sur une soirée, (mettons deux car si il a la même longueur qu'un lonsdale, il est bien plus épais) .Si on ajoute encore un peu d'alcool de qualité et une escort en out call pour deux heures, ça devient carrément ruineux.
Réponse de le 02/04/2013 à 9:17 :
@ doctor doom : oui, mais alors si ça devient "un vrai budget" rien ne vous empêche de délocaliser votre soirée à Bangkok où vous paierez l'escort le prix de vos deux Behike, et là ça devient financièrement intéressant. Vous pouvez aussi essayer Jakarta ou la plupart des villes de l'Est Européen.
Réponse de le 02/04/2013 à 10:15 :
Drôle de calcul vous rajoutez 4000 pour le billet en business, 600 euros pour la nuit à l'oriental, 120 pour le buffet sur la CHAO PHRAYA dans le même Hôtel sans les vins et 3000 BATH pour la fille au BACCARAT à Soi COWBOY
Réponse de le 02/04/2013 à 11:26 :
@ doctor doom : visiblement vous faites partie des pigeons qui se font arnaquer en allant à Bangkok. Un bon conseil : restez chez vous. Ah ah ah ...
Réponse de le 02/04/2013 à 23:53 :
Je vais suivre votre conseil (partiellement) je vais me contenter du TRAUBE à TONBACH, avec une prestataire du FKK de BADEN BADEN, on économise le billet d'avion. J'adore être pigeonné comme cela, j'en redemande; Par contre JAKARTA capitale d'un pays musulman comme destination de tourisme sexuel, c'est tout à fait original, vous avez des détails ???
a écrit le 01/04/2013 à 18:58 :
Ha ha ha.. Que Cuba rembourse d'abord les nationalisations de 1962 et ensuite et pourra réclamer la restitution de la marque Cohiba.
Réponse de le 02/04/2013 à 2:26 :
Heu...rembourser des choses qui leurs appartiennent ? Depuis quand une nationalisation est un vol ?
a écrit le 01/04/2013 à 18:15 :
Et une fois de plus l'hégémonie américaine :-) Si Cuba avait copié, je te dis pas l'amende qu'ils auraient pris !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 18:58 :
Cuba et tous les autres régimes coco ne savent pas créer, mais que voler ou détruire...
Réponse de le 01/04/2013 à 19:44 :
Une amende un milliard de dollars... : http://lemonde.fr/technologies/article/2012/08/25/guerre-des-brevets-apple-remporte-une-victoire-ecrasante-contre-samsung_1750814_651865.html
Réponse de le 01/04/2013 à 20:53 :
@csjesus: si tu crois que les révolutions ont lieu parce que tout va bien, je te conseille de te renseigner :-) Quant aux vols auxquels tu fais référence, c'est un peu l'histoire de la poule et de l'oeuf, à savoir qui a volé l'autre en premier :-)
Réponse de le 01/04/2013 à 21:52 :
@csjesus: y a les cocos et les cucus qui prennent pour argent comptant tout ce qu'on leur dit :-)
a écrit le 01/04/2013 à 18:02 :
y ce crois tout permis les américains
Réponse de le 01/04/2013 à 19:01 :
Et alors? Vous voulez leur envoyer un Boeing?
Réponse de le 01/04/2013 à 19:48 :
Nous les ricains, on est les maitres du monde, et vous allez voir comment on va vous transformer l'Europe en EuroMexique dès qu'on aura enquillé le traité de libre échange a vos neuneus de Bruxelles en fin de cette année. On va pouvoir vous fourguer tout ce que vous ne vouliez pas avant.. OGM, poulet aux hormones, porc javelisé, brevets logiciel, dollar pour remplacer votre Euro tout pourri.. Un nouveau continent de chtits nenfants au service de nos bons vieux retraités. Beuahhh haha haha !
Réponse de le 02/04/2013 à 20:00 :
Cohiba est la seule marque créer par le barbu. Que les Gringos rendent la marque à Castro et que ce dernier rende toutes les autres (Partagas, Montecristo, H.Upmann...). Je rappelle que ces familles mais aussi la Bacardi ont largement plus contribués que la famille Castro à la libération de Cuba contre l'empire espagnol. De plus ils ont aidés Castro à se débarrasser de Batista, demandez à Raul le frangin d'où vient sa femme...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :