L'Europe devrait dire "oui" aux OGM en 2015

 |   |  229  mots
Il s'agit d'une victoire à la Pyrrhus, a commenté l'élu vert français José Bové.
"Il s'agit d'une victoire à la Pyrrhus", a commenté l'élu vert français José Bové. (Crédits : reuters.com)
Un accord a été trouvé mais doit encore être finalisé. Les États rétifs aux OGM pourront invoquer des raisons socio-économiques, environnementales ou liées à l'utilisation des terres agricoles. Les premières mises en cultures auront lieu au plus tôt en 2016.

La France et les États opposés pourront toujours refuser. L'Union européenne a ouvert la porte à la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM), mais aucune autorisation ne sera donnée avant 2015, a annoncé jeudi 4 décembre la Commission européenne.

Initié en mai, un "accord de principe" a été trouvé dans la nuit entre la présidence italienne de l'UE et le Parlement sur les règles régissant les autorisations de mise en culture.

Premières mises en culture en 2016

"Il s'agit d'une victoire à la Pyrrhus", a commenté l'élu vert français José Bové, qui estime que "l'évolution sur le court terme permettra à des multinationales comme Monsanto d'utiliser les faiblesses juridiques et d'attaquer les interdictions nationales devant l'OMC".

Une source européenne interrogée par l'AFP prévient toutefois que "rien ne se passera avant mars-avril, trop tard pour les semailles, ce qui renvoie les premières mises en culture à 2016".

En effet, l'accord de principe doit encore être avalisé par la commission environnement du Parlement européen le 15 décembre, puis par le conseil des ministres de l'Environnement de l'UE le 17 décembre afin de pouvoir être soumis au vote du Parlement européen lors de la session plénière de janvier 2015. Les États auront alors un mois pour le valider formellement et ce si rien ne vient entraver le processus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2014 à 13:58 :
Trahison d'Etats soumis (colonisation d'abord, esclavage ensuite...), dictature de l'argent-roi, peu importe l'impacte sanitaire ... On en parle dans les journaux et à la télé seulement une fois que c'est signé; en attendant, on inonde les journaux télévisés et la presse de faits divers et "people" (ça distrait les foules de l'essentiel).
Au secours, De Gaulle, ils baissent tous la culotte !
a écrit le 05/12/2014 à 11:48 :
SI CELA CONTINUE ? QUE L EUROPE CEDE A TOUS LES DESIRS DES LOBISTES ? IL NY AURAS PLUS PERSONNE POUR CROIRE ET VOTE POUR L EUROPE? MOI LE PREMIER???
Réponse de le 06/12/2014 à 17:59 :
Vous pouvez bien voter comme vous voulez... En 2005 on a voté "non" et Sarkozy a dit "oui"...
a écrit le 05/12/2014 à 11:17 :
bah en même temps en votant massivement neo-libéral c'était un peu prévisible...
a écrit le 05/12/2014 à 9:51 :
Il serait temps de se rendre compte qu'en bloquant toute l'activité et la recherche en Europe sur les OGM, Bové et consorts sont les meilleurs artisans du futur monopole de Monsanto.
Réponse de le 05/12/2014 à 10:54 :
Vous avez totalement raison, mais ils ne le comprendront pas. C'est trop compliqué.
Réponse de le 05/12/2014 à 16:08 :
vous le boufferez votre fric. Et vous en créverez, car il est poison.
Réponse de le 05/12/2014 à 16:27 :
Quand vous aurez tout l'or du monde, à l'article de la mort, vous verrez que c'était une faute de croire à vos erreurs.
a écrit le 05/12/2014 à 8:32 :
Le POGNON, ça ACHETE TOUT!!!!! hélas!
Réponse de le 05/12/2014 à 16:28 :
non. L'honnêteté, l'amour, la maitrise de soi, la fidélité. niet.
a écrit le 05/12/2014 à 7:43 :
Il suffit de regarder l'histoire de Monsanto et comment ils ont réussit à ruiner des paysans avec des dépenses stériles et des droits de propriété intellectuelle pour comprendre que nous sommes foutus si la France cède .
Cela ne donne pas envie de faire confiance a l'Europe.
Seuls les consommateurs pourront avoir un pouvoir en refusant de consommer des produits avec des ogm.
Combien Monsanto a payé les politiques européens qui ont voté pour cette mesure?
Réponse de le 05/12/2014 à 8:04 :
Rassurez vous, grâce au traité transatlantique que la commission européenne s’apprête a signer dans le dos des peuples, ces multinationales pourront porter plainte contre les états si l'étiquetage des produits est un frein a la vente de leur produits et donc une atteinte a leur bénéfices.

Donc bientôt nous mangerons des OGM sans le savoir.
a écrit le 04/12/2014 à 23:38 :
A quoi sert l'Europe si c'est pour jouer les valets serviles des multinationales américaines ! Entre OGM, TAFTA et autres joyeusetés, on comprend bien que l'Europe n'est qu'une Europe des lobbys des grandes multinationales. Où est l'intérêt du citoyen là-dedans ? Où est la démocratie ?
a écrit le 04/12/2014 à 23:23 :
Moi, les OGM j'aime !
a écrit le 04/12/2014 à 22:24 :
ON dirai que les députes européens font tous pour que les peuples des états nations se replient sur eux même.... Ça doit y aller les pot de vins
a écrit le 04/12/2014 à 21:40 :
Combien à mettre sous la table pour les faire changer d'avis ?
a écrit le 04/12/2014 à 21:10 :
L'europe est sous la coupe de groups de pression. On a le choix entre leur server de rats de laboratoire et Jose Bove.
a écrit le 04/12/2014 à 20:59 :
Vu l'immense succès planétaire depuis l'introduction de ces technologies ( plus d'un milliard d'hectares plantés en OGM, 20 ans de recul), il est temps que l'Europe se réveille. Quand on pense que nous avions des maisons de semences parmi les meilleures au Monde, et que nous jouons maintenant en deuxième division: M.BOVE, nous ne vous disons pas Merci!
Réponse de le 04/12/2014 à 21:38 :
Je vous conseille d'examiner de près les études réalisées sur des rats, nourris au ogm, en 2012.
L'étude conduite par le biologiste Gilles-Eric Séralini (université de Caen)
Parue dans la revue "Food and Chemical Toxicology"
Partout dans les bonnes pages web.
Réponse de le 04/12/2014 à 22:09 :
N'importe quoi !!!!!!
Réponse de le 05/12/2014 à 8:22 :
Une étude sérieuse et indépendante réalisée sur 30 ans par l'institut Rodale de Pennsylvanie montre que les avantages des OGM sur des cultures plus traditionnelles ne sont pas réel. Notamment les revenus des agriculteurs sont plus importants en produisant sans OGM. Mais chacun croit se qu'il veut surtout pour le Veau d'Or.
(www.rodaleinstitute.org/fst30years)
Réponse de le 05/12/2014 à 9:43 :
Il y a bien longtemps que le militant Séralini, un des rares "scientifiques" qui trouve avant de chercher a été discrédité, notamment dans ce cas précis en utilisant des races de rats qui développent spontanément des tumeurs. Vous avez déjà réflêchi au tonnage produit depuis 20 ans sur un MILLIARD d'hectares de cultures OGM sans que soit reporté le moindre problème de santé? Il faut arrêter de nous prendre pour le centre du Monde scientifique..
Réponse de le 05/12/2014 à 16:26 :
Faux. La recherche scientifique publique française est très correcte. D'ailleurs c'est la seule à être à peu près honnête, puisqu'elle n'est pas financée par les semenciers.
a écrit le 04/12/2014 à 19:56 :
Les OGM sont (pour certaines cultures) peut être l'avenir. Le danger de jouer aux savants fous c'est de perdre le contrôle, qu'il convient de garder. Mais certaines cultures OGM représentent d'immenses avantages environnementaux (réduction drastique des besoins en eau etc) et économique (coût de production, prix de vente) en dépit d'un certain -nombre- de risque. Il faut trouver le juste milieu et s'assurer à 3000% de la viabilité du "produit" avant sa "production"...
a écrit le 04/12/2014 à 19:44 :
dire oui au ogm c est dire oui, a la prisse en main de notre agricuture par LES AMERICAINS PAR L INTERMEDIAIRE DE MOSANTOS? C EST TRES TRES GRAVES???
a écrit le 04/12/2014 à 18:27 :
Non aux OGM imposés par USA et Bruxelles
a écrit le 04/12/2014 à 17:52 :
Comme trahison on ne peut mieux faire, c'est bien pour cela qu'il faut sortir de cette Europe qui semblent aujourd'hui à la merci d'un lobbying très puissant de multinationales américaines, et de banques américaines.
a écrit le 04/12/2014 à 17:22 :
C'est les Etats-Unis qui ont forcé l'Europe à dire OUI aux OGM. Ainsi leur multinationale aux pesticides Monsant (la même qui a fabriqué l'agente orange" dans la guerre du Viet-Nam) pourra faire encore plus de profit sur le dos de nos cultures. Si demains c'est foutu pour nos récoltes et notre santé, les yankees s'en fichento royalement, pourvu qu'ils ont enrichi sa société.
Réponse de le 04/12/2014 à 18:34 :
@l'europe est finie ;Le Mosanto 810 ainsi que le glyphosate molecule active du Rondup sont tombés dans le domaine public.Ca signifie tout simplement que n'importe qui peut en fabriquer sans payer de royalties à Mosanto ! Il faut arreter d'annoner des betises et se renseigner .Etre moderne c'est etre au courant .
Réponse de le 08/12/2014 à 0:00 :
le 810 est du domaine public,ils ne manqueront pas de nous fournir d autres saloperies
a écrit le 04/12/2014 à 17:15 :
Ce sera au consommateur de bien regarder les étiquettes avant d acheter ... C est triste mais la mondialisation a toujours le dernier mot ... On ira dans les magasins BIO ...
Réponse de le 04/12/2014 à 17:27 :
Tu n'en sauras rien. D'ailleurs tu en manges déjà sans le savoir puisque de nombreux animaux en Europe sont nourris au soja (produit en Argentine, aux USA...) qui est à 90% OGM
a écrit le 04/12/2014 à 17:13 :
On peut porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui ?
Les transgéniques c'est de la merde, c'est plein d'antibiotiques, ceux-là même qu'il faut soit-disant éviter de répandre. Et je détaille pas le reste des problèmes que pose ces saloperies contre-nature qui stérilisent les semences et les sols.
On aura même pas droit à un petit étiquetage pour savoir que ce qui est dans les rayons est dangereux pour la santé ?
Bienvenue dans l'euro-labo géant de monsanto, vous êtes tous leurs cobayes.
Vos vies valent moins que les profits, pense-t-on à Bruxelles... C'est tout simplement du génocide 2.0 Et après on traite de raciste et europhobes ceux qui disent non à ce crime contre l'humanité ?
Réponse de le 04/12/2014 à 17:28 :
les ogm ... vous mélangez tout aucune étude sérieuse sauf les pitreries de Seralini n'a fait de lien entre santé et OGM
Réponse de le 05/12/2014 à 10:05 :
Des études ont été faites sur des rongeurs et les résultats sont effroyables. Et puis, rien ne vaut le naturel. La santé avant tout...
a écrit le 04/12/2014 à 17:05 :
.... depuis longtemps avec poulets et autres bestioles importées ! Même si ça ne me plaît pas !
a écrit le 04/12/2014 à 17:03 :
La guerre des multinationales contre les États a commencé! TAFTA passera bien plus aisément en petits morceaux!
a écrit le 04/12/2014 à 16:58 :
Représentative des citoyens? Mon derche oui! On en veut pas OGM regardez un peu le film reportage "food", les américains en crève! (Les indiens aussi...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :