Volkswagen fait appel à l'aide de l'Etat pour sa filiale bancaire

 |   |  249  mots
Le constructeur automobile allemand a demandé aux autorités des garanties pour sa banque, en grandes difficultés. C'est une première en Allemagne, mais qui pourrait bien être suivie par les autres constructeurs.

Non content d'être confronté à des difficultés dans son coeur de métier, le constructeur automobile allemand Volkswagen doit aussi faire face aux difficultés de sa filiale bancaire. Il a ainsi annoncé ce mardi avoir demandé des garanties à l'Etat allemand pour sa banque dans le cadre du fonds gouvernemental d'aide au secteur financier.

"Nous avons déposé il y a peu deux demandes", une pour les services financiers, l'autre pour la banque Volkswagen, a expliqué à l'AFP (agence France Presse) un porte-parole de la filiale concernée. Il n'a toutefois pas précisé la somme demandée, indiquant qu' "il s'agit d'obtenir des garanties publiques, il ne s'agit pas d'une demande de recapitalisation".

Pour rappel, le plan allemand d'aide au secteur bancaire, doté d'un budget global de 480 milliards d'euros, prévoit essentiellement des garanties sur les crédits interbancaires. Il s'agit de la première banque détenue par un constructeur automobile à déposer une telle requête en Allemagne.

Les trois plus grands groupes allemands du secteur détiennent en propre une banque, qui propose aux clients des possibilités de financement, soit via des crédits, soit via le leasing. Mais ces activités sont touchées de plein fouet par la crise financière. Le constructeur BMW a ainsi lui aussi annoncé qu'il envisageait de faire appel au fonds d'Etat. Quant à son concurrent dans le haut-de-gamme Daimler, "toutes les options sont ouvertes", a estimé un porte-parole des services financiers de Daimler, qui chapeaute Mercedes-Benz Bank.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :