Nouveau plongeon des immatriculations au Japon

 |   |  167  mots
Les ventes de voitures ont chuté de 32% au Japon en mars, alors que l'Archipel s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise économique.

C'est un nouveau record que vient d'enregistrer le secteur automobile japonais, mais un record dont il se serait bien passé. En mars, les ventes de voitures ont subi leur plus fort plongeon depuis la Second guerre mondiale: -32%, soit 323.000 véhicules écoulés.

Toyota, le premier constructeur mondial, s'arroge près de la moitié des ventes (135.700 véhicules) et voit son chiffre d'affaires en volume plonger chuter de 32% également. Le numéro deux du secteur, Honda n'a écoulé que 45.250 véhicules le mois dernier, un chiffre en baisse de 25% par rapport à février. Tandis que Nissan, le numéro trois du secteur a vu ses ventes tomber de 34% à 59.300 unités.

Ces annoncent interviennent alors que les mauvaises nouvelles se multiplient pour l'économie japonaise. Le chômage a atteint son plus haut niveau depuis trois ans en atteignant 4,4% de la population active. De leurs côtés, les salaires ont également diminué très rapidement, empêchant les japonais de consommer et de notamment acheter des voitures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :