Carlos Tavares quitte Renault... pour de bon cette fois-ci

 |   |  240  mots
Carlos Tavares, le numéro 2 de Renault, quitte le constructeur automobile / Reuters.
Carlos Tavares, le numéro 2 de Renault, quitte le constructeur automobile / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le constructeur automobile français Renault a annoncé, ce jeudi, que Carlos Tavares, son numéro 2, quittait ses fonctions. Démission ou limogeage ? Le quinquagénaire avait confié, il y a quelques semaines, rêver prendre la tête d'un grand groupe automobile concurrent.

Il songeait à partir, c'est désormais chose faite! Le constructeur automobile Renault a annoncé, ce jeudi 29 août, le départ de son numéro 2, Carlos Tavares. "Carlos Tavares cesse à compter de ce jour d'exercer ses fonctions de directeur général délégué aux opérations de Renault, afin de poursuivre des projets personnels", indique le groupe dans un communiqué.

Carlos Tavares, 55 ans, était devenu en 2011 le bras droit de Carlos Ghosn, qui va reprendre "à titre temporaire" ses fonctions. Dans le communiqué, le numéro 1 du groupe remercie son adjoint "pour sa contribution aux résultats de Renault tout au long de sa carrière dans l'entreprise".

Carlos Ghosn, éternel numéro 1

Selon le site Internet des Echos, Carlos Tavares a, en fait, été limogé à la suite d'une interview parue à la mi-août sur le site Internet Bloomberg. "Quiconque se passionne pour l'industrie automobile arrive à la conclusion qu'à un moment donné vous avez l'énergie et la volonté de devenir numéro un", déclarait-il alors. "Mon expérience serait bonne pour n'importe quel constructeur. Pourquoi pas General Motors ? Je serais honoré de diriger un tel groupe".

Carlos Tavares savait qu'il avait peu de chances de prendre la tête de Renault : "Nous avons un grand patron et il est là pour le rester", avait-il commenté. Carlos Ghosn devrait d'ailleurs être reconduit, au printemps 2014, à la tête de l'entreprise française pour un nouveau mandat de quatre ans. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2013 à 14:41 :
Il a voulu être calife à la place du calife.
a écrit le 30/08/2013 à 12:41 :
Compétent ou non, après ce qu'il avait annoncé, il ne pouvait rester dans le groupe et Carlos Ghosn n'avait pas le choix.
a écrit le 30/08/2013 à 9:53 :
Dans cette hisoire il y avait un charlot de trop...donc tout est rentre dans l'ordre. C.Tavares quitte une entreprise qui marche? comme c'est curieux.
a écrit le 30/08/2013 à 7:44 :
chez Renault il y avait un Carlos de trop...
Réponse de le 30/08/2013 à 8:51 :
chez Renault il y persiste un Carlos de trop...
Réponse de le 30/08/2013 à 10:37 :
L'Etat français est le 1er actionnaire de Renault ... bien entendu les représentants de l'Etat français au Conseil d'Administration n'ont pas jugé utile d'en profiter pour virer les 2 Carlos dans le même voyage !!! probablement dorment-ils nos représentants de l'Etat français ? ou peut être sont ils très reconnaissants à sieur Ghosn pour ses cadeaux en échange de leur passivité ? peut être les 2 cumulés, bien repus sont-ils ?
Réponse de le 30/08/2013 à 11:35 :
L'état français est un très bon actionnaire et stable laissez Ghosn manoeuvrer, il a fait de renault un groupe mondial. On sait bien que Ghosn pourra demain diriger n'importe quel groupe au monde et pas seulement dans le domaine automobile. L'alliance que Schweitzer et Ghosn ont créé produit et vend plus de 8 millions de véhicules partout sur la planète et se classe 4eme groupe mondial.
Réponse de le 30/08/2013 à 13:26 :
@bzep ... les piètres résultats de Renault nous conduisent à comprendre qu'il eut été préférable de produire moins de très médiocres carrioles tombereaux pour gagner plus ... AUDI et BMW font 5 fois plus de profits avec 5 fois moins de voitures ... 5x5 = 25 fois plus d'efficacité pour BMW et AUDI ... avec Porsche la démonstration est encore plus singlante pour les piètres gestionnaires que sont les dirigeants de Renault ...minables serait le meilleur compliment que méritent les administrateurs les dirigeants et cadres de renaultDacia
Réponse de le 30/08/2013 à 14:18 :
Chacun sa stratégie ! D'autant plus que Audi et Porsche font parti d'un groupe également : VW (qui n'a pas dailleurs de low cost et commence à y réfléchir). Un marché est segmenté et chacun avance ses pions selon une stratégie différente. Pour sauver Renault, l'important est d'arriver à la taille critique à l'international, et se placer sur des marchés porteurs qui permettront d'avoir beaucoup de cash (indispensable) et de pousser une marque (Infinity ?, Alpine ?, Initiale Paris ?) vers le premium. Ce manque de cash est indéniable chez PSA qui a été chercher GM les moyens d'appliquer sa stratégie de montée en gamme. C'est vrai que c'est moins glamour de faire du Entry que du Haut de Gamme, mais les 2 stratégies dégagent des marges confortables et surtout elles évitent un affrontement direct. En espérant seulement que tavares ne va pas aller chez VW (rumeurs).
Réponse de le 30/08/2013 à 15:28 :
il n'y a rien à attendre de Ghosn qui est en échec personnel avec Infinity.. Pour construire une gamme Premium et relancer Alpine il faudra certainement d'autres administrateurs et un autre dirigeant connaissant l'automobile, et certainement pas un pigoin manchot prétentieux gloriolleux mais mauvais à tout et bon à rien comme Ghosn
a écrit le 29/08/2013 à 23:32 :
Il faudrait changer Carlos en même temp histoire de faire autre chose que des twingos caisse a savon
Réponse de le 30/08/2013 à 11:31 :
Justement la twingo est une réussite et la nouvelle promet d'en être une plus grande encore. J'ai une twingo de 12 ans et je peux vous dire qu'elle est increvable et que je passe partout avec surtout l'hiver ! VW n'a pas réussi avec sa up ford va arrêter sa k seuls renault et fiat réussissent sur ce segment.
a écrit le 29/08/2013 à 22:41 :
Fort mauvaise nouvelle pour Renault : M. Ghosn, croulant sous les honneurs et les succès préparés par d'autres, a depuis belle lurette complètement fondu les plombs. Irascible, prétentieux, déconnecté... M. Tavarès, tout aussi difficile à gérer, avait pour lui d'être un vrai "car guy", à l'Américaine ou à l'Allemande. A la fois passionné d'ingénierie, de mécanique, de marketing, de process industriels et de stratégie... ce genre de profils est rarissime. Et M. Ghosn, qui avait des compétences inouïes en termes de gestion des coûts et des projets, ne va pas pouvoir être à la hauteur. Il n'est pas aussi bon stratège que M. Schweitzer, il n'est pas aussi compétent que MM. Tavarès et Pelata : Renault pourrait souffrir de n'avoir plus à sa tête que cet autocrate bouffi d'orgueil et ne souffrant pas la contradiction.
Réponse de le 30/08/2013 à 8:57 :
Monsieur Ghosn n'a jamais eu aucune compétence, et en particulier il n'a jamais su s'entourer ... M. Schweitzer n'a jamais été stratège, mais plutôt apprenti sorcier qui a joué l'avenir de Renault en s'essayant aux affaires Dacia Samsung qui plombent Renault depuis 2002 ... et s'agissant de MM. Tavarès et Pelata, leur carriérisme et leurs amateurismes ont déjà fait souffrir Renault plus qu'il ne faut...
Réponse de le 30/08/2013 à 16:31 :
Schweitzer n'a pas été stratège, mais c'est sous son ère que l'Alliance c'est crée, que la logan (vehicule mondial) a été créé, que la twingo a été lancée. Certes il y a eu des echecs mais aussi des tentatives de secouer renault.
dacia ne plombe pas les comptes de renault, au contraire ça ramene des sous !!!
et s'agissant de MM. Tavarès et Pelata, on peut être ambitieux (comment arriver à ces postes sinon ?), les taxer d'amateurs me semble un peu fort. Ils sont tous deux victimes du système Ghosn. Le 1er a servi de fusible dans l'affaire des faux espions alors que CG aurait du partir puisqu'il a pris seul toutes les decisions dans cette affaire.
Le 2eme faisait trop d'ombre à sa majesté CG 1er
Réponse de le 30/08/2013 à 17:39 :
C'est faux Dacia ne "ramène" pas des sous, Dacia est le tombeau de Renault .. pour preuve avant que dacia ne soit lancée, Renault faisait des profits honorables ... depuis que Dacia a été lancé, Renault n'a pas cessé de s'effondrer ... La propagande des ex et actuels dirigeants de Daciarenault ne passe plus, les boniments sont balayés par les très mauvais résultats de Daciarenault ... de surcroît, l'effet esbrouffe Nissan est à sa fin, la vente des "appartements" qui a généré des profits exceptionnels se termine comme la vente des bijoux de famille, en terre brûlée ... Y a plus de réserves ... et le cours de bourse de Renault ne remontera jamais plus ... les actionnaires peuvent prendre leurs pertes et se les mette sous les aisselles !!!!
a écrit le 29/08/2013 à 21:05 :
carlos tavarès de ghosn ça sonne mal comme particule noble ! autant qu'il aille se faire mousser puis griller chez GM . la sortie financière en interne était trop petite , il a fallu pleurnicher sur les ondes comme victime du chef légitime pour se faire virer et attaquer le magot autrement ! au final c'est bien un vrai tavarès et pour un bras droit je le trouve assez gauche .
a écrit le 29/08/2013 à 19:32 :
L'AFP "Renault: le bras droit de Ghosn débarqué" , La tribune : "Carlos Tavares quitte Renault... pour de bon cette fois-ci" je vous laisse choisir !
Réponse de le 29/08/2013 à 19:45 :
oui, ben on a bien compris qu'aucun journaliste digne de ce nom n'avait l'info réelle.
a écrit le 29/08/2013 à 16:49 :
Et quand Renault va-t-il virer Ghosn ?
Réponse de le 29/08/2013 à 19:34 :
ha ? tu vas le remplacer ?
Réponse de le 29/08/2013 à 19:43 :
je propose de le remplacer par François HOLLANDE qu'on rigole 2 minutes !
Réponse de le 29/08/2013 à 19:44 :
ben, vu son salaire injustifé, oui, je veux bien le remplacer, même pour toucher la moitié seulement, voire même le quart. Et j'en ferai autant.
Réponse de le 30/08/2013 à 11:41 :
Vous vous pensez pouvoir négocier avec poutine le rachat d'avtovaz ou avec les chinois l'implantation d'usines en Chine ? !!! Vous pensez pouvoir conduire une stratégie industrielle à la dimension planétaire, vous vous êtes capable de discuter et signer des accords avec Daimler, vous, vous auriez été capable de bien vendre la participation de renault truck à volvo ? C4EST incroyable qu'on ne vous connaisse pas dans le top 3 mondial des grands dirigeants d'entreprises !
Réponse de le 30/08/2013 à 16:12 :
C'est que la discrétion mène à la réussite. J'ai les compétences. PAS VOUS. SALUT.
a écrit le 29/08/2013 à 16:47 :
Ben... il est disponible maintenant, et il pourra peut-être avoir un poste avec plus de marge de manoeuvre. Bon courage Tavares. Au moins tu renies pas qui tu es.
a écrit le 29/08/2013 à 16:46 :
"Carlos Tavares, 55 ans, était devenu en 2011 le bras droit de Carlos Ghosn, qui va reprendre "à titre temporaire" ses fonctions." Donc si je comprends bien, il n'y avait pas besoin d'employer ce type, vu que l'autre le remplace facilement. Et c'est donc aussi que Ghosn a du temps libre pour pouvoir le remplacer. Sont bien payés quand même pour faire des travaux aussi facilement remplaçables ou qui leur laissent du temps.
Réponse de le 29/08/2013 à 22:07 :
en fait , avant Tavares, il y avait un autre n°2: M. Pelata (qui avait été le fusible dans l'histoire des cadres virés). Il me semble que Ghosn avait vu il y a quelques années qu'il ne pouvait pas s'occuper de tout tout seul, il avait donc voulu une sorte d'adjoint sur la partie plus opérationnelle.
a écrit le 29/08/2013 à 16:30 :
Surpris par ses déclarations et connaissant la personnalité de Ghosn, je pense que cet évènement été inévitable. L'a-t-il anticipé ? L'a-t-il provoqué. Certainement. Reste à espérer que son côté "passion automobile" reste dans la stratégie de relancement de l'image de Renault. Curieux de savoir où il va atterrir !
Réponse de le 29/08/2013 à 16:53 :
un peu de réflexion bienvenue, parmi tous les commentateurs... Merci.
Réponse de le 30/08/2013 à 11:44 :
Bien sûr que c'était inévitable que fait on d'un général qui rêve de passer "à l'ennemi" ?
C'est normal il n'avait plus sa place chez renault où pourtant des grands projets sont en préparation, gordini, alpine, le hdg...
Ce qu'à fait et déclaré Tavares est incompréhensible.
a écrit le 29/08/2013 à 15:42 :
Que M. Tavares soit compétent ou pas, ses déclarations de début août étaient surprenantes. Quelles en étaient les raisons :
il savait qu'il était sur un siège éjectable et a préféré prendre les devants pour ne pas perdre la face ?
Est il tellement éloigné éloigné des réalités avec un ego surdimensionné pour réellement penser qu'il est indispensable et que en 2 ans son bilan est positif ?
Renault va devoir sérieusement penser à se doter d'un management compétent, légitime en interne et inscrivant son action dans la durée ....
a écrit le 29/08/2013 à 15:26 :
Carlos Tavares n'est pas le perdreau de l'année. Sa sortie dans la presse ne collait pas avec ses précédentes interventions médiatiques. Il connaît parfaitement Carlos Ghosn. Et il savait que sa sortie médiatique allait forcément avoir des conséquences et que ça signait son départ de Renault. La question est pourquoi ? D'abord, son ambition de diriger un constructeur. C'était impossible chez Renault puisque Ghosn va rempiler. Et puis Tavares semblait être mécontent de la gestion commerciale du véhicule électrique gérée directement par le staff de Ghosn.
http://www.7pm-auto.fr/renault-tavares-claque-la-porte/
a écrit le 29/08/2013 à 15:24 :
Il était numéro de 1 de Renault, dans l'Alliance Renault-Nissan dirigée par Carlos Ghosn. Il avait des ambitions automobiles pour Renault, avec Alpine et Initiale-Paris. Il avait une grande expérience et une grande culture automobile...
Espérons pour l'industrie française et pour cette entreprise française que son remplacement se fasse avec un objectif d'autonomie de décision dans le domaine automobile (par opposition au domaine financier, commun à Renault et Nissan, et entre les mains de Carlos Ghosn), avec une personne ayant une culture et des ambitions comparables !
Réponse de le 29/08/2013 à 15:56 :
Personne n'est irremplaçable et les grands groupes intègrent ce genre de situation .Je travaille pour une grande cie d'assurances qui entretient en permanence un vivier de 1.000 cadres de haut niveau au niveau mondial prèts à remplacer un départ ou une disparation brutale de dirigeant .
Réponse de le 29/08/2013 à 19:38 :
VAL ... résumé un panier de crabes ! ;o))))))))))
a écrit le 29/08/2013 à 15:17 :
Tavares aurait fait un bon n°1 chez Renault; il aime l'automobile, et Renault aurait sûrement retrouvé plus de poids dans l' Alliance. C.Ghosn a sacrifié Renault (gamme vieillissante, qualité de nouveau en berne (Clio IV et Captur), design approximatif, échec de l'électrique), pour favoriser Nissan et d'autres visées.
Réponse de le 29/08/2013 à 15:30 :
Attention à cet avis dominant aujourd'hui, comme quoi Ghosn sacrifie Renault... Les investissements étants limités, la priorité à été donnée à Dacia et à l'international, avant le renouvellement de la gamme. Le design approximatif, c'est fini ! La qualité en berne, ce n'est tout simplement pas vrai : il ne faut pas confondre la qualité de surface (les plastiques durs) et la qualité de fond (fiabilité et durabilité). Captur et Clio, même si les plastiques ne vous plaisent pas, peuvent être ( et sont très surement) d'excellente qualité. Renault se lance dans l'électrique comme Nissan se lance dans le tout-automatique. Les risques sont partagés, l'innovation est au programme de l'Alliance. L'électrique ne doit pas être jugé sur quelques mois, ni même sur quelques années ! C'est un mouvement de fond de renouvellement des énergies (qui ne concerne d'ailleurs pas que l'automobile)
Réponse de le 29/08/2013 à 15:52 :
Le problème c'est que le pouvoir ne se partage pas et tous les dirigeants d'entreprises le savent : soit vous prenez la place du chef ( voir l'exemple d'areva) soit vous allez voir ailleurs!
Réponse de le 29/08/2013 à 16:02 :
La réalité constatée c'est que Renault va plus mal qu'avant le lancement de Dacia qui est un pur échec industriel puisque Renault groupe a perdu plus de la moité de sa valeur en Bourse ... puisque Renault est inexistant dans le premium ... et puisque Samsung est un boulet pour Renault ... puisque que Infinity est un pur échec tout court dans la même veine de l'echec que les Avantime et Velsatis ... bref que d'échecs à mettre au débit des Ghosn Pelatta Tavarez et autres carambouilleur Briatore !!!
Réponse de le 29/08/2013 à 16:54 :
Quelle objectivité!
Vous travaillez pour qui?
Réponse de le 29/08/2013 à 18:37 :
Il convient peut être de se rappeler la fumeuse affaire de faux espions concoctée par le 1er intéressé, sieur Carlos GOSHN qui se précipitait dans les cercles gouvernementaux pour expliquer que blas blas blas ...
Réponse de le 30/08/2013 à 11:59 :
@réalité constatée
Non au contraire, renault va mieux dacia c'est renault ne l'oublions pas, renault est présent partout directement ou indirectement avec nissan, sa stratégie d'achat et de production industrielle est des plus performante au monde. Renault ne cesse et n'a cassé de se développer, vous avez une vision qui n'est pas assez large, le groupe renault et l'alliance renault/nissan est beaucoup plus puissante aujourd'hui qu'il y a dix ans grâce à la vision de Schweitzer et de Ghosn. Aujourd'hui le groupe renault (sans Nissan) vend 1 véhicule sur deux hors d'Europe, c'était loin d'être le cas avant dacia.
a écrit le 29/08/2013 à 14:53 :
Il a annoncé la couleur avec franchise et la direction a répondu avec franchise. La situation est claire, vite gérée et sans équivoque. Chacun peut désormais passer à autre chose. Il y a un bon manéger sur le marché et cela manque à beaucoup d'entreprises. Il n'a a qu'à regarder du côté de Peugeot, au bord de la faillite après des années d'errance.
Réponse de le 29/08/2013 à 16:52 :
rien ne dit que c'est la direction qui l'a évincé, il s'est peut-être lui-même mis en disponibilité... Un accord, contrat, est peut-être même déjà secrétement conclu. Qu'en savez-vous ? RIEN !
Réponse de le 29/08/2013 à 18:54 :
Ou est ce que j'ai dit qu'il avait été évincé ? J'ai dit qu'il a annoncé sa volonté d'être le patron chez Renault et ailleurs, et que la direction lui a indiqué que ce ne serait pas chez Renault. C'est vous qui insinuez qu'il a été évincé. Sur quelles bases vous permettez vous d'affirmer cela, et d'utiliser ce terme "évincé" ?
Réponse de le 29/08/2013 à 19:40 :
@ Mecatroid : "et la direction a répondu avec franchise." Vous insinuez.
Réponse de le 29/08/2013 à 19:43 :
Ah oui, effectivement, excusez-moi, j'ai écrit " la direction a répondu avec franchise."ce qui peut être source de confusion. En plus, j'ai insisté "avec franchise" alors qu'il y a omission des faits. A-t-il quitté Renault, ou est-il viré ? On ne peut pas parler de franchise. Je regrette ce mot.
Réponse de le 29/08/2013 à 23:21 :
Je n'ai pas répondu cela (le dernier message). C'est un petit plaisantin qui a usurpé mon pseudo (un sale petit fils de p...). Il n'y a aucune ambiguïté dans mes propos, aucune confusion possible. Je n'ai absolument aucune excuse à présenter, et je n'en présente donc pas. Tout le monde est très franc dans cette histoire, Tavares et Renault ont fait preuve de franchise. Je ne regrette absolument pas le mot "franchise" qui est dans ce contexte le seul mot approprié. Dernier message au petit bâtard qui a usurpé mon identifiant : achètes toi un pseudo à défaut de pouvoir t'acheter un cerveau.
Réponse de le 30/08/2013 à 16:13 :
le commentateur de 23:21 se fait passer pour mecatroid, mais c'est bien moi mecatroid. Excusez-moi pour mes propos, j'insiste.
Réponse de le 30/08/2013 à 21:31 :
Tout le monde a compris maintenant, que tu étais un mais petit branleur. Cela me fait plaisir que tu viennes te faire insulter sur le forum, sans même pouvoir répondre sans te démasquer. Comme c'est bon :)
a écrit le 29/08/2013 à 14:34 :
J'imagine que s'il a fait cette annonce il y a quelques semaines c'est qu'il avait quelques propositions par ailleurs ...et rien n'interdit d'avoir de l'ambition ......et c'est un ancien cadre de chez Renault qui est à la tête de TOYOTA Europe !!
a écrit le 29/08/2013 à 14:07 :
Carlos TAVARES n'a jamais été rien d'autre que le fils spirituel de Carlos GHOSN ... ce qui est surprenant c'est que Ghosn soit encore patron de Renault en déclénitude avancée !
Réponse de le 29/08/2013 à 16:50 :
oui, c'est vraiment étonnant qu'il concentre autant de paie en n'étant qu'une seule personne.
a écrit le 29/08/2013 à 13:56 :
Et que devientL'ALPINE
Réponse de le 29/08/2013 à 14:10 :
Alpine c'était déjà mal barré ... faire une voiture de sport premium avec un constructeur de carrioles Catheram, c'était un échec assuré ... inutile d'en reparler, ce n'est pas non plus avec Ghosn au mauvais gouts et inculte automobile que une marque Alpine peut réussir.
Réponse de le 29/08/2013 à 14:49 :
"constructeurs de carrioles" vous oubliez un peu vite que Renault a été champion du monde de formule 1 !
Réponse de le 29/08/2013 à 15:29 :
@val : Heu... Je crois que pour les carrioles, il parlait de Catheram, qui n'a jamais rien gagné.
a écrit le 29/08/2013 à 13:45 :
Un seul moteur l ambition pour sa carrière c est triste
Réponse de le 29/08/2013 à 14:09 :
Non, ce n'est pas triste ! C'est même normal, et en France, on manque cruellement d'hommes et de femmes ambitieuses actuellement ! Les choses marcheraient autrement mieux, et pas seulement dans le monde de l'entreprise...
Réponse de le 29/08/2013 à 14:36 :
L'ambition c'est triste !!! Si à une certaine époque certains n'avaient pas fait preuve d'ambition nous n'aurions toujours pas découvert l'Amérique !!
Réponse de le 29/08/2013 à 14:49 :
@Carlier : Comment osez vous sortir des bêtises pareilles. Il est entré chez Renault en 1981, il à plus de 30 ans de boîte et il a déjà tout donné à Renault. Certes, il a été bien récompensé de ce travail, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de monde, mais il a le droit d'avoir encore envié de vivre et de progresser, chez Renault ou ailleurs ! Tous les mangers de haut niveau se doivent d'avoir de l'ambition, c'est un minimum nécessaire.
a écrit le 29/08/2013 à 13:35 :
Maintenant je vais peut-être acheter (de nouveau) une Renault
a écrit le 29/08/2013 à 13:10 :
Des grands patron qui ont réussi a transformer Renault en bof voiture de basse qualité Vous êtes pas très réaliste Mr les journalistes
a écrit le 29/08/2013 à 13:07 :
Avec une sortie pareil, c'était sur!
Réponse de le 29/08/2013 à 13:50 :
Sur mais stupide ou une preuve d'égo surdimensionné. Etait-il jugé incompétent ? Non. L'ambition est-elle une mauvaise chose ? Non. Il disait espérer devenir numéro 1 d'un autre constructeur sans rien remettre en cause de son dévouement à Renault. Ghosn aurait pu également lui dire qu'il le soutenait dans cette ambition d'aller voir ailleurs sans pour autant le limoger si le bonhomme faisait bien son travail. C'était peut-être sur, mais c'est stupide et une marque d'autoritarisme.
Réponse de le 30/08/2013 à 10:22 :
J'ai pas dis que c'était ce qu'il fallait faire, j'ai dit que c'était sur vue la sortie récente. Dans se monte des haut dirigeants, la compétence importe peu, seul le sentiment de domination doit rester donc les gens qui se montrent trop ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :