Renault-Nissan et Mercedes feront usine commune au Mexique

 |   |  534  mots
Les Mercedes Citan ne sont que des Renault Kangoo rebaptisés. /Reuters
Les Mercedes Citan ne sont que des Renault Kangoo rebaptisés. /Reuters (Crédits : Reuters)
Nissan, allié de Renault, et Mercedes doivent annoncer vendredi une alliance pour produire des voitures compactes ensemble. Renault et l'allemand s'apprêtent déjà à lancer les Twingo III et Smart conjointes à la rentrée.

L'Alliance Renault-Nissan et l'allemand Daimler (Mercedes) se rapprochent de plus en plus. Unis depuis 2010, les deux partenaires ont donné leur feu vert à une production conjointe  au Mexique de la future génération de berlines compactes Mercedes et Infiniti, marque de luxe de Nissan, affirmaient jeudi des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters. Dieter Zetsche, Président du directoire de Daimler, et Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan Carlos Ghosn, devraient annoncer l'accord vendredi.

Plus gros projet commun

Le japonais Nissan et Daimler annonceront à cette occasion un "investissement substantiel" pour développer des véhicules sur une plate-forme du groupe allemand pour les assembler sur le site Nissan d'Aguascalientes, au centre du Mexique. La coentreprise détenue à parts égales par les deux entreprises, dont l'agence Reuters avait fait état en mars dernier, permettra à Nissan d'étoffer la gamme de sa marque Infiniti et au constructeur de Stuttgart d'augmenter sa production nord-américaine et de l'élargir vers le bas.

Mercedes produit déjà des 4x4 et démarre sa  berline Classe C à Tuscaloosa, en Alabama. Cette nouvelle coopération constitue "le plus important projet dans le cadre de la coopération mondiale entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan", souligne le constructeur d'outre-Rhin. Le quotidien économique nippon Nikkei assurait en début de semaine que la production démarrerait en 2017. La co-production permettra de réduire le montant des investissements et de cibler le marché nord-américain, soulignait le Nikkei. La nouvelle ligne de production devrait avoir une capacité annuelle de 100.000 à 150.000 unités.

En attendant, ce  jeudi 26 juin, Nissan lance déjà officiellement la production de moteurs Mercedes sur son site américain de Decherd dans le Tennessee, pour équiper notamment les versions européennes de la berline Infiniti Q 50, mais aussi les Mercedes produites par le constructeur à l'étoile en Alabama. Mercedes fournira par ailleurs la plate-forme de sa Classe A pour la future Infiniti Q30, laquelle sera fabriquée en Grande-Bretagne et lancée en Europe fin 2015.

Alliance industrielle et capitalistique

Daimler, maison-mère de la firme à l'étoile, et l'Alliance Renault-Nissan avaient conclu une alliance industrielle et capitalistique en avril 2010. Daimler détient d'ailleurs 3,1% de Renault et de Nissan, lesquels contrôlent chacun 1,55% du capital du consortium germanique. 

Renault est aussi partie prenante de cette coopération industrielle. Renault fournit ainsi des petites diesels 1,5 et 1,6 dCi à Mercedes (Classe A et B, bientôt Classe C) ainsi que l'utilitaire Kangoo, produit à Maubeuge (Nord) et rebaptisé Citan par Mercedes. Cette alliance débouchera également sur la commercialisation à la rentrée de la toute nouvelle petite Renault Twingo III à moteur arrière, fruit d'un partenariat avec Smart, le label des micro-voitures de Mercedes (projet "Edison"). Renault produira d'ailleurs, aux côtés de sa Twingo III, une version à quatre portes de la Smart dans son usine slovène de Novo Mesto. 75% des composants (en valeur) seront communs.

Le rapprochement avec Mercedes permet à l'Alliance Renault-Nissan de bénéficier du savoir-faire de l'allemand en haut de gamme. Le constructeur de Stuttgart profite à son tour d'économies d'échelle et des petits moteurs Renault qu'il ne produit pas pour son compte. Histoire de faire baisser ses émissions moyennes de CO2 et de démocratiser son offre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2014 à 14:12 :
Pourquoi écrire dans la légende de la photo que "Les Mercedes Citan NE sont QUE des Renault Kangoo rebaptisé" ?
Les Citan sont des Kangoo rebaptisées. Ce n'est pas la peine d'y mettre un jugement complètement arbitraire et insidieux, non commenté, non justifié, non expliqué...
Même le "rebaptisé" est faux... Déjà, rien que la calandre est reconcue puisqu'il y a une étoile au lieu d'un losange, avec tous les tests de validation que ca entraine. Monsieur le "légendeur", pourriez vous expliquer pourquoi Mercedes a fait cette opération, et quelles sont les vraies différences et points communs entre Citan et Kangoo ?
a écrit le 26/06/2014 à 22:36 :
Mercedes descend d'un bon cran au niveau de Nissan, Renault descend de 2 à 3 crans au niveau Dacia et Lada,
quelle régression chez les constructeurs qui dégagent des résultats très très moyens voir des pertes chez RenaultDacia qui se trouve sans le sou pour investir.
Le Chinois Qoros va passer devant dans peu de temps, Hyunday Kia sont déjà passés devant.
Réponse de le 27/06/2014 à 13:20 :
+ 1000
Ou acheter une merco sera aussi snob qu' acheter une nissan... le temps est venu de vader merco, ils disparaitront eux aussi.
a écrit le 26/06/2014 à 16:15 :
Quelle bonne nouvelle ! paumé que je suis, je ne peux pas rêver de Mercedes, cependant j'aimerais rouler en Renault Sombrero l'année prochaine, est-ce possible ?
a écrit le 26/06/2014 à 15:54 :
On peut se poser la question, au regard de l'habitude uniquement journalistique de qualifier les voitures allemandes de "luxe", de savoir si Nissan sera aussi qualifié de constructeur de luxe haut de gamme ? La Mini serait une voiture de luxe, toutes les Audi aussi et VW avec sa Golf par capillarité aussi. Il faudra revoir ces tablettes ni intellectuelles ni pragmatiques mais bien mensongères et ringardes. Il va sans dire que cet ostracisme des journalistes pénalise fortement notre pays et les emplois des constructeurs. Les gens ne voulant pas être déclassés achètent ce qu'on leur dit correspondre à la bonne image. Il en va en creux pour la qualification têtue de "low-cost" avec une assimilation à la voiture des pauvres qui déprécie une offre pertinente. Les boulangers utilisent les même ficelles, cette fois sans conséquence, pour la baguette "meunière" par rapport à l'autre qualifiée de normale ou ordinaire, beaucoup n'en achètent pas non pour une question de prix mais d'estomac. Mais la réponse est identique pourquoi discréditer une offre ? Les accords avec Daimler permettent à ce constructeur de devenir généraliste, faisant le constat non seulement que les gammes luxe ont de plus en plus de mal à se différencier des autres mais qu'il n'est plus isolé sur ce segment puisque tous les constructeurs y font une offre. Il serait bien d'enfin le considérer.
Réponse de le 27/06/2014 à 9:22 :
Merci pour ce commentaire plein de sens. Je me tue pour expliquer ça depuis tellement longtemps que j'avais finit par lâcher l'affaire. Dans un monde ou le French Bashing à l'aveugle est devenu un exemple. Effectivement il faut savoir remettre les choses en perspective. Ce que semble ne plus réussir à faire ni les anti-français au sens large du terme (tout ce que la France produit en gros) et les journalistes automobiles qui eux ceux sont laissés enfermer de manière coupable dans un système de récompense venant des constructeurs. A ce jeu là forcement les plus riches gagnent, et ceux qui ont la meilleure image emporte les suffrages auprès des journalistes. Une caméra cachée d’un journaliste a mis ça à jours c’est édifiant. Les journalistes admettent ouvertement favoriser les Allemandes car les marque leurs offres les plus beaux cadeaux (voyages, prêt de voiture pour les grandes vacances etc…). Ils vont jusqu’à obtenir des voitures à l’œil pour mettre un commentaire favorable sur la dernière nouveauté de la marque. Sans vouloir faire un procès particulier, mais tenant compte de l’actualité en Allemagne avec le scandale de l’ADAC, on peut finir par se poser la question par exemple de la réelle supériorité d’une GOLF (les journalistes n’ont qu’elle à la bouche) sur toutes les autres productions de son segment. Avec le revers qu’elle vient de prendre dans son propre pays… En attendant les gens moutons qu’ils sont seront tous tombés dans le panneau. Et ça ce n’est pas demain que ça changera. L’esprit critique est finalement décédé avec l’expansion du journalisme de collaboration et les gens pensent se référer à des spécialistes indépendants alors que tous roulent pour des marques et le plus souvent elles sont allemandes. Si je retrouve le liens je le mettrais en ligne ;) .
a écrit le 26/06/2014 à 13:52 :
Les nouvelles Mégane viennent d'échouer au crash test Euro NCAP à 3 étoiles, c'est à dire au même niveau très bas, les plus bas actuellement du marché que les Dacia ;
ce qui accrédite de plus en plus que les Mégane sont des Daciai rebadgées et produites avec de piètres aciers sans aucun souci de la vie des passagers ...
c'est la confirmation que Ghosn et ses subalternes se moquent de leurs clients qui paient des Mégane 2 fois à 3 fois le prix de base des dacia.
Réponse de le 26/06/2014 à 14:17 :
Ce qui accrédite surtout ton incompétence dans le domaine.

La mégane passe de 5 à 3 étoiles, simplement parce que les règles EuroNcap se sont durcies. La sécurité passive de cette voiture n'a en rien changée. Mais elle ne peut être à la hauteur des dernières exigences sur la sécurité active, et plus particuièrement les aides à la conduite
Réponse de le 26/06/2014 à 14:28 :
La Mégane perd une étoile parce que le message de rappel du non-bouclage des ceintures arrière n'est pas affiché dans "toutes les langues".
Réponse de le 26/06/2014 à 16:20 :
Un forum qui n'admet pas les échecs du "made in France" n'est pas un forum sérieux, vous êtes d'accord ? en France on va croire toujours que le produit français est le meilleur du monde même si il n'en est pas ! quand la France gagne, c'est par mérite ; quand non c'est toujours la faute aux autres. Edifiant, quoi !
Réponse de le 27/06/2014 à 14:04 :
Nous sommes en 2014, sur un standard de qualité 2014 auquel sont confrontés tout les fabricants.. soit renault produit à minima sur ce standard 2014 soit cela doit ètre dit.. les chinois se sont fait étrillés pour moins que çà .. donc on va signaler que si megane se fait dézinguer.. ce n' est absolument pas pour une fumeuse histoire de langue étrangère mais bien pour plus signifiant: la sécurité.
reboulé au crash LATERAL, accéssoirement frontal et choc piéton c' est cela la réalité et afin de ne pas se faire traiter de french bashing on signalera que la peugeot obtient 5 étoiles elle.. renault nous offre un nouveau standard, le sien.. le service bashing de la marque n' hésitant pas à venir même ici mentir sciemment.. c' est beau..
a écrit le 26/06/2014 à 12:46 :
C'est Renault qui va sauver Mercedes.
Réponse de le 26/06/2014 à 16:39 :
Sinon ça va ?
a écrit le 26/06/2014 à 12:44 :
Tout ça ne profite que modérément à la marque Renault. Comme toujours Ghosn favorise Nissan.
Réponse de le 27/06/2014 à 9:43 :
Il ne faut pas voir les choses sous cet angle là. Au contraire Renault bénéficie à plein de ce partenariat. Pourquoi; Renault va enfin gagner de l'argent sur la Twingo 3 ce qui n'a jamais été le cas jusqu'à maintenant. Ça grâce aux économies d’échelle faites avec les Smart For TWO et For FOUR. Renault produit également plus de moteurs 1.5 DCI et bientôt 1.6 DCI, ce qui as pour effet non seulement de valider l’expertise et la fiabilité des moteurs Renault (contrairement à ce que pensent nos esprits chagrin, adeptes du French Bashing) mais en plus permet à Renault de substantielles économies d’échelles. Pour finir, n’oublions pas que la production du Mercedes Citan sur l’usine Renault de Maubeuge a permis de pérenniser les emplois et de donner de la visibilité à l’usine.
Concernant l’indirect, gardons à l’esprit que ce qui arrive de bien à Nissan ou Infiniti et forcement bien pour Renault. Il en va de même pour Mercedes pour qui le succès des Classe A, B et bientôt C sera économiquement intéressant pour Renault.
a écrit le 26/06/2014 à 12:41 :
Et pendant ce temps la fiabilité désastreuse des VW fait des ravages. Exemple du Tiguan épinglé dans un article de l'Argus :
"Moteur cassé à 80000km-moteur de remplacement cassé au démarrage au garage.
On ne compte plus les diverses mises à jour et reprogrammations. Moteur, boîte de vitesses, calculateur de bord, climatisation, autoradio…, peu de fonctions sont épargnées. Les moteurs ont aussi leurs lots de pannes. En ligne de mire, les diesels. Les vannes EGR colmatées et les filtres à particules bouchés sont monnaie courante. Les sondes de pression différentielles du filtre manquent également de fiabilité. Les TDI sont aussi sujets à des problèmes de radiateur d’huile et de gros ennuis de turbo. Ce dernier est une pièce fragile, même sur les moteurs à essence TSI. Enfin la boîte à double embrayage DSG n’est pas non plus un modèle de fiabilité."
Réponse de le 26/06/2014 à 13:21 :
C'est étrange, les ventes de VW ne cessent de progresser, les profits de VW aussi progressent, et les salariés de VW touchent des primes de 7 500 à 8 600 euro par an depuis 2011 ... et VW Group continuede construire de nouvelles usines en Europe, en Allemagne et ailleurs.
chez Daciarenault
c'est la misère et l'esclavage qui progressent pendant que les usines françaises chôment, ferment etc ... et que Ghosn fait du chantage pour obtenir des aides puisés dans les poches des contribuables français auprès de Sarkozy et Hollande
Réponse de le 26/06/2014 à 14:30 :
@Réalité tu confonds stratégie industrielle et fiabilité...
Réponse de le 27/06/2014 à 10:09 :
Il ne faut pas faire d’amalgame. Vw ne fait pas une année 2014 spectaculaire et régresse même sur certain marché. N’oublions pas que Vw en 2000 tout le monde se pose la question de savoir si ça ferme ou pas. On ne peut que saluer ce redressement plutôt incroyable. Ce redressement a été basé sur la montée en gamme de Audi qui n’était pas une marque franchement Haut de gamme mais plus proche du généraliste tel que Seat ou Skoda avant leurs modèles actuels. Et sur la reconstruction de l’image de Vw même à grand renfort de pub. Est c’est là que c’est très fort. Car la pub et la communication marche mieux que de vraiment révolutionner son concept. Ne soyons pas malhonnêtes pour autant, Vw fait de bons véhicules, ses derniers ne méritent cependant pas cette réputation de supériorité que les journalistes veulent bien nous faire gober. Ils sont comme tous les autres victimes de problèmes de fiabilité et dans certains pays l’image prend un coup certain. Chine, Japon et Australie pour des problèmes récurrents de boite DSG à qui VW répond qu’elle ne supporte pas le climat… C’est sûr, cette réponse va aider les propriétaires… Les USA ne sont pas en reste. Ces problèmes existent également en Europe mais Vw effectue une telle pression que finalement personne n’en parle.
Pourtant Vw est bien présent aux côtés des constructeurs qui ont le plus rappelés depuis le début de l’année. Personne n’aura remarqué qu’aucun constructeur Français n’est présent dans ce classement trop certain que les constructeurs Français sont moins fiables que les autres.
Dans la vie, il y aura toujours ce que certains veulent faire croire (et ça marche jusqu’à un certain point), et la réalité des choses. Les constructeurs Français font moins de rappels parce qu’ils en ont moins le besoin tout simplement. Ce qui induit qu’ils sont contrairement à la croyance populaire et surtout à la désinformation journalistique plus fiables que beaucoup d’autres.
Au final, en France on verra toujours plus de Françaises au bord de la route parce qu’elles représentent 57% du marché. Mais faites comme moi et allez en Allemagne… Ouah magique c’est les Vw et opel sur le bord de la route !!! (Et je ne parle pas des premiums souvent très impactés par les problèmes dus à l’électronique embarqué souvent.).
Mettons les choses en perspective et soyons honnêtes, les personnes achetant les premiums ou assimilés Allemands n’oseront jamais dire qu’ils ont des problèmes avec. Mes les stats de prise en charge des réseaux, elles ne mentent pas. C’est du factuel.
Réponse de le 27/06/2014 à 14:24 :
lolo je suis en procés avec renault depuis 4 ans.. tout les accuse ( vices cachés etc.. ).. ils font tout pour pourrir la situation ( audiences reportées etc.. ).. je me demandais comme çà en vous lisant si je n' étais pas en droit de vous attaquer éventuellement pour votre pro bashing français qui n' est visiblement pas le fait d' un consommateur mais plutôt celui d' un professionne ayant un intérêt direct de prés ou de loin lié à la vente de bagnolet française.. cela vous conviendrais ?
Réponse de le 01/07/2014 à 17:05 :
Dommage mon commentaire n'est pas passé il aurait été instructif pour vous. Cependant si vous voulez aller devant la justice, faites moi rire et allez-y. Je me ferais un plaisir de vous suivre en diffamation. Vos problèmes ne sont pas ceux des autres. On ne fait pas d'omelette sans casser d’œufs. Malheureusement pour vous c'est tombé sur vous. Moi j'ai eu 4 Renault sans aucun problème. Je vais pas en inventer pour vous faire plaisir. Ma société loue plusieurs marques et celles allant le plus au garage sont les Vw Golf et Mercedes Classe R. C'est du factuel moi je n'y peut rien. Force est de constater que Opel, Citroën (hors C4 BVA), Peugeot et Renault ne pose pas de problème. Pour les 2 Audi le bilan est mitigé, les nouvelles semblent plus fiables que celles d'avant. La vie d'un parc auto me semble assez révélateur, mais peut être pas pour vous.

Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :