Renault sauve l'usine de Sandouville en produisant pour Fiat et GM

Renault sauve le site normand de Sandouville. Le site de production du fourgon Trafic va aussi fabriquer des dérivés pour Fiat. Il devrait aussi fournir l'américain GM et peut-être le japonais Nissan.
Le nouveau Renault Trafic sert de base à des dérivés pour Fiat, GM, Nissan
Le nouveau Renault Trafic sert de base à des dérivés pour Fiat, GM, Nissan (Crédits : DR)

Bonne nouvelle pour le "made in France". L'usine Renault de Sandouville (Seine maritime) va non seulement fabriquer des modèles pour Fiat. Mais elle "devrait également produire des véhicules pour... General Motors", selon des sources internes du groupe français. Renault vient de lancer la troisième génération de son célèbre fourgon Trafic, qui repose sur la base du précédent, mais se voit profondément restylé et remotorisé.

Sauver l'usine normande

Le lancement du nouveau Trafic a constitué un événement  industriel majeur. Car il sauve l'usine normande de Sandouville (2.200 salariés à fin 2013), jusque là en déshérence ! Naguère spécialisé dans les voitures de gamme moyenne et haute de Renault, le site proche du Havre qui fête ses cinquante ans, a reçu 230 millions d'euros d'investissements pour se reconvertir dans les utilitaires et industrialiser le Trafic.

Renault et Fiat ont en outre signé au mois de juillet 2014 un accord de coopération, aux termes duquel le français produira également à Sandouville un dérivé dudit Trafic, pour remplacer l'actuel Fiat Scudo (issu d'une coopération avec... PSA). Et ce, à partir du deuxième trimestre 2016. Le véhicule Fiat utilisera des moteurs du groupe tricolore. Cocorico.

Des dérivés mutliples

Mais ce n'est pas tout. Un dérivé supplémentaire du Trafic verra aussi le jour pour GM. Au nom d'une collaboration de plus de vingt ans dans les utilitaires entre les deux groupes, Renault a développé sur la base  de ce Trafic des dérivés pour Opel, marque allemande de GM, ainsi que Vauxhall, le label britannique du constructeur américain. Et une partie au moins de ces modèles doit être assemblée en Normandie. Un beau succès pour la firme tricolore.

Enfin, Renault pourrait également assembler à Sandouville  un autre dérivé du Trafic - décidément ! - restylé et rebaptisé pour son partenaire japonais Nissan. "Il y aurait une logique industrielle à ce que ce véhicule soit aussi produit à Sandouville. Mais ce n'est pas encore acté", souligne-t-on officieusement au sein de la firme tricolore.

Lorsque Renault s'était engagé au début de l'actuelle décennie, à conserver le site de Sandouville, il avait décidé d'y fabriquer des utilitaires, des modèles à plus fortes marges que les voitures permettant de mieux absorber les coûts de production élevés dans l'Hexagone. "Ce sont 100.000 fourgons garantis par an", avait annoncé Jérôme Moinard, le directeur du site, en février 2011. Vu les volumes additionnels pour des véhicules destinés à d'autres marques, ce sera au final bien davantage.

Renault a vendu 305.200 utilitaires

Renault est l"un des grands spécialistes européens de l'utilitaire léger. Il en a écoulé 305.200  l'an passé dans le monde dans le monde, indépendamment des camions produits par Renault Trucks - une filiale à 100% du suédois AB Volvo qui produit dans des sites totalement distincts...

Le français vend certes moins que le groupe Volkswagen (510.847 utilitaires légers produits l'an dernier dans le monde), Fiat (431.200 unités vendues en 2013, hors branche poids-lourds Iveco) et PSA (370.100). En revanche, il dépasse Mercedes (270.144). Sur le seul marché européen, Renault est le troisième acteur (14,1% de part de marché en 2013), derrière PSA (20%) et Volkswagen (15,8%), mais devant Fiat (11,6%), Ford (11,1%), Mercedes (9,8%).

Grand spécialiste des coopérations

Renault devient un grand spécialiste des coopérations multiples. L'usine française de Maubeuge (Nord) fabrique ainsi depuis l'an passé une version dérivée de sa fourgonnette Kangoo pour... Mercedes, qui la commercialise sous le nom de Citan avec des diesels de la firme au losange. Renault a par ailleurs co-développé avec Smart (Mercedes) les futurs petits véhicules qui seront lancés prochainement, dont la très attendue Twingo III fabriquée à Novo Mesto en Slovénie. Cette usine du groupe tricolore produira aussi une Smart à quatre places sur la même plate-forme.

L'usine Renault de Flins en région parisienne fabriquera par ailleurs la prochaine génération de petites Nissan Micra à partir de 2016. D'ores et déjà, Renault fournit des moteurs diesel fabriqués dans ses usines à Nissan et Mercedes. Renault devrait aussi fournir au japonais Mitsubishi des berlines produites à Busan, en Corée, par sa filiale locale RSM.

Renault est le premier actionnaire du japonais Nissan (à hauteur de 43,4%). Le français a  également passé en 2010 un vaste accord de coopération technique et industrielle avec Daimler (Mercedes), comprenant des (petites) prises de participations réciproques. Renault détient 1,55% de Daimler.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 06/09/2014 à 13:01
Signaler
pensez que cette usine a produits les 21 et safrane ou le declassement volontaire par la direction pour reduire les revenus des salaries mais pas celui du pdg la destruction de l'outils de travail par un ouvrier est puni mais par un pdg c'est un...

le 06/09/2014 à 13:31
Signaler
Vue schématique, inacceptable en l'état.

à écrit le 04/09/2014 à 16:04
Signaler
Non, ce n'est pas en produisant pour Fiat et GM (sous entendu : en fabricant des voitures conçues et faite pour d'autres constructeur) mais en vendant son super Trafic a des concurrents qui préfèrent l'acheter plutôt que d'essayer de le concurrencer ...

à écrit le 04/09/2014 à 16:03
Signaler
Non, ce n'est pas en produisant pour Fiat et GM (sous entendu : en fabricant des voitures conçues et faite pour d'autres constructeur) mais en vendant son super Trafic a des concurrents qui préfèrent l'acheter plutôt que d'essayer de le concurrencer ...

à écrit le 04/09/2014 à 14:32
Signaler
Renault ne fera pas que produire pour Fiat et GM : ce sont des "dérivés" du Trafic qui vont être produits. En fait, Fiat et GM achètent des Trafic à Renault et les revendent avec leur logo plutot que concevoir pour eux ! Ce n'est pas nouveau (pour G...

à écrit le 04/09/2014 à 11:54
Signaler
Voilà l'avenir des usines automobiles françaises. Aujourd'hui pour Fiat et GM, on produit déjà pour VW, demain pour d'autres marques et qui seront compétitives à cause de la main d'oeuvre bas salaire. Chic !

le 04/09/2014 à 14:34
Signaler
Ce n'est pas une question de main d'oeuvre ! Il est moins cher pour GM et Fiat d'acheter des modèles tout fait (des Renault) en demandant quelques adaptations, que d'en concevoir un nouveau... Renault a conçu et vends ses propres produits à GM et F...

à écrit le 04/09/2014 à 10:00
Signaler
L'excellence française qui va déborder les teutonnes aux abois, déjà elles se vendent mal, il faut les donner, en sueur ...????

à écrit le 04/09/2014 à 2:54
Signaler
Renault est tellement bon que Gm et Fiat demande à produire chez lui, vous croyez sérieusement que GM et Fiat tendent la main à Renault? S'ils pouvaient foutre Renault dans la merde croyez bien qu'ils le feraient!

le 04/09/2014 à 14:42
Signaler
Les PDG de ces trois sociétés auraient du vous consulter avant !!! Il y aussi des accords gagnants-gagnants : Renault rentabilise ses investissements en vendant à des concurrents, GM et Fiat les économisent mais perdent une partie de la marge ! Fait...

à écrit le 03/09/2014 à 21:08
Signaler
Il faudrait qu'il s'occupe de Renault,le super PDG. Il faudrait investir en France avec des usines super robotisées,et qu'il s'attaque enfin au haut de gamme!On en a marre de le voir investir partout sauf en France!

le 03/09/2014 à 21:17
Signaler
Si je puis me permettre vous êtes un peu hors Sujet Cantalou : l'article ne parle que d'investissements en France pour fabriquer pour Fiat, GM, voire Nissan. Ca montre juste qu'en France on sait être productif en production pour que des partenaires ...

le 03/09/2014 à 21:54
Signaler
Un patron de la mondialisation qui investirait ailleurs qu'en Inde..?? Hahahahahaha... Même les Chinois deviennent trop chers.

le 04/09/2014 à 13:55
Signaler
Pour votre culture (limitée apparemment), Sandouville n'est pas en Inde. Avez vous lu l'article avant d'écrire n'importe quoi ?

à écrit le 03/09/2014 à 19:57
Signaler
Leur manque plus qu'a assembler des avions de chez Airbus, boeing et Ambraer, et des vélos de chez Shimano, GM et toyota et ils seront vraiment la polie-valence incarnée.

le 04/09/2014 à 14:45
Signaler
Relisez l'article... Renault vends des Trafic à GM, Fiat et Nissan. Il ne se contente pas de fabriquer seulement !!! Ce sont des clients sûrs et des marges garanties, connues d'avance, sans ristourne... GM, Fiat et Nissan essaye ensuite de retomber s...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.