Renault va fabriquer en France pour... Fiat

 |   |  581  mots
Un succès pour le made in France de Renault
Un succès pour le "made in France" de Renault (Crédits : reuters.com)
Bonne nouvelle pour le "made in France". Au terme d'un accord signé ce mardi, Renault produira un utilitaire pour l'italien Fiat dans l'Hexagone. Selon des sources concordantes, il pourrait s'agir d'une version du Trafic Renault fabriqué à Sandouville, en Seine maritime.

Renault et Fiat ont signé ce mardi après Bourse un accord majeur de coopération dans les utilitaires.  Une "victoire pour le made in France", s'est aussitôt félicité le ministère de l'Economie. Le français fabriquera en effet pour l'italien dans l'Hexagone un véhicule utilitaire léger, lequel sera commercialisé moyennant quelques changements stylistiques sous la marque Fiat Professional. Le véhicule sera produit en France avec des moteurs du groupe tricolore à partir du deuxième trimestre 2016, selon le communiqué commun du constructeur au losange et de Fiat Chrysler Automobiles. Les détails seront dévoilés à la rentrée.

Il pourrait s'agit du site de Sandouville

Selon des sources concordantes, il pourrait s'agir du remplaçant du fourgon Fiat Scudo. En effet, ce véhicule était produit en coopération jusqu'ici avec PSA à Hordain (Sevelnord) dans le Nord, mais l'italien a décidé d'arrêter cette coopération. Le nouveau modèle serait donc produit sur la base du nouveau Renault Traffic à Sandouville (Seine maritime).

Après 34 ans et 1,6 million de véhicules produits, Renault lance actuellement la troisième génération de son célèbre fourgon Trafic, qui repose sur la base du précédent, mais se voit profondément restylé et remotorisé. Le lancement du nouveau Trafic constitue un événement  industriel majeur. Car il est censé sauver l'usine normande de Sandouville en deshérence ! Naguère spécialisé dans la gamme moyenne et haute de Renault, le site proche du Havre, qui fête ses cinquante ans, a reçu 230 millions d'euros d'investissements pour l'industrialisation de ce véhicule.

"Ce sont 100.000 fourgons garantis par an", avait annoncé Jérôme Moinard, le directeur du site, en février 2011. Sandouville pourrait en plus fabriquer éventuellement, outre le Trafic, un dérivé pour son allié Nissan et un autre pour General Motors au terme d'anciens accords de coopération sur les utilitaires. Et Renault y produirait également la version pour Fiat.

Renault a vendu 305.200 utilitaires en 2013, moins que Fiat

Renault a écoulé 305.200 utilitaires légers l'an passé dans le monde, indépendamment des camions produits par Renault Trucks, qui est aujourd'hui une filiale à 100% du suédois AB Volvo et produit dans des sites totalement distincts... Le français vend moins que le groupe Volkswagen (510.847 utilitaires légers produits l'an dernier dans le monde), Fiat (431.200 unités vendues en 2013, hors branche poids-lourds Iveco) et PSA (370.100). En revanche, il dépasse Mercedes (270.144). Sur le seul marché européen, Renault est le troisième acteur (14,1% de part de marché en 2013), derrière PSA (20%) et Volkswagen (15,8%), mais devant Fiat (11,6%), Ford (11,1%), Mercedes (9,8%).

Renault devient un pivot des coopérations multiples. L'usine française de Maubeuge (Nord) fabrique ainsi une version de sa fourgonnette Kangoo pour... Mercedes qui la commercialise sous le nom de Citan avec des diesels de la firme au losange. Renault a par ailleurs co-développé avec Smart (Mercedes) les futurs petits véhicules qui seront commercialisés à la rentrée, dont la Twingo III fabriquée en Slovénie. Cette usine du groupe tricolore produira aussi une Smart à quatre places sur la même base.

Une belle reconnaissance pour le savoir-faire de Renault, qui est le premier actionnaire du japonais Nissan  et a passé en 2010 un vaste accord de collaboration technique et industrielle avec Daimler( Mercedes) avec des (petites) prises de participations réciproques. Renault devrait en outre fournir au japonais Mitsubishi des berlines produites en Corée par sa filiale locale RSM.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2014 à 13:18 :
Pour répondre à Rouet, il existe déjà une voiture française, la Toyota Yaris
Réponse de le 23/07/2014 à 15:41 :
Pour répondre @Rouet et @Bibi, il y a plein d'autres voitures françaises (comprendre fabriquées en France) : Laguna, Espace, C3, 208, DS3, DS4, DS5, 308, 5008, 3008, C4, 508, C5, ...
En revanche, je vous l'accorde, les Clio, Kangoo, C3 Picasso, C4 Picasso, Mégane, Berlingo, C1, 108, Twingo, ... ne sont pas fabriquées en France.
Réponse de le 23/07/2014 à 18:42 :
ah si 1/4 des clio à flins, et les Kangoos dans le nord (comme les Citan), bientot des micra aussi, et y a les scenics aussi (et j'ai un doute sur les méganes coupés)
Réponse de le 24/07/2014 à 8:57 :
les méganes coupées sont faites à Douai dans le nord, les kangoo et citan à maubeuge
Réponse de le 24/07/2014 à 9:09 :
la partie "usine d'assemblage" représente en moyenne 15 % du prix du véhicule.
Donc le reste (achat de pièce, ingénierie, R et D....) représente 85 % fait à l'étranger, et en particulier au japon pour la yaris.
Et vous appelez ca une voiture francaise vous ???
Réponse de le 25/07/2014 à 11:18 :
La Yaris est tellement française que lors du terrible tremblement de terre au Japon en 2011,Toyota avait du suspendre la production dans son usine de Valenciennes à cause de la pénurie de pièces détachées provenant ses usines japonaises.
a écrit le 23/07/2014 à 10:05 :
Bonne nouvelle ?
Renault va produire dans l'hexagone un véhicule Fiat qui était déjà produit dans l'héxagone par PSA.
Réponse de le 23/07/2014 à 11:06 :
oui, mais cela c'est le problème de PSA.
Renault créé bien des emplois Made in France sur ce coup.
Réponse de le 23/07/2014 à 13:00 :
Vous n'avez pas bien compris.
Les emplois qui seront crées chez Renault seront supprimés chez PSA.
Les comptables appellent ça une opération blanche ou nulle.
ll s'agit bien d'une nouvelle mais sûrement pas d'une bonne nouvelle.
a écrit le 23/07/2014 à 7:54 :
Enfin une voiture française !
a écrit le 22/07/2014 à 20:56 :
A priori une bonne nouvelle, peut être ou peut être pas ?
Cette nouvelle est révélatrice du grand malaise dans le quel se trouvent Renault et Fiat, Renault des usines qui n'ont pas de charge de travail parce que Renault a l'image du bas de bas de gamme DACIA , et Fiat qui n'a plus d'argent pour investir dans des nouveaux véhicules ...
c'est l'alliance de 2 malades de l'automobile, et répétition d’alliances contre productivesFiat Peugeot qui ont fini par brouiller totalement l'image Peugeot et Citroën au point que Fiat décline régulièrement ...
Réponse de le 22/07/2014 à 21:45 :
Effectivement rien ne va plus chez Renault. Au 1er semestre les ventes en Europe ont progressé de 14,1% et celles de Dacia de 36,2%. Cette dernière va très certainement dépassé Hyundai en Europe dont les ventes ne cessent de chuter (-4,4% en juin).
Réponse de le 22/07/2014 à 21:47 :
En France, on sait apprécier les bonnes nouvelles!
Réponse de le 23/07/2014 à 9:21 :
La progression forte en pourcentage sur des ventes faibles en volumes cela donne de faibles progressions en volumes ;
La progression forte en pourcentage sur des ventes à très faibles valeurs ajoutées cela donne généralement des progressions de pertes d'exploitation ;
ce qui explique que Renault soit obligé d'aller quémander des productions vendues à pertes à un Fiat qui ne pourra peut être plus payer ses achats !
Réponse de le 23/07/2014 à 11:42 :
Des faibles volumes pour Renault, vous plaisantez. Le constructeur français a écoulé en juin plus de 100 000 véhicules en Europe. Il n'y a que deux constructeurs en Europe a dépasser la barre symbolique des 100 000. Renault et VW. La croissance à deux chiffres au mois de juin est encore plus impressionnante.
Réponse de le 24/07/2014 à 9:00 :
mais oui bien sur, renault un grand malade qui produit du daimler,
La trésorerie de renault est l'une des plus saine du secteur automobile
a écrit le 22/07/2014 à 20:09 :
Je viens d'acheter un Trafic, un produit fabuleux, pas le temps d'attendre le nouveau tellement j'en avais envie...!!!
a écrit le 22/07/2014 à 20:09 :
"il pourrait s'agit", mal écrit pas moins de 3 fois dans l'article...
a écrit le 22/07/2014 à 19:54 :
Sandouville fabrique aussi pour Nissan (primastar) et Opel (Vivaro).
a écrit le 22/07/2014 à 19:38 :
c'est une bonne nouvelle ! achetez français pour faire baisser le chomage !
Réponse de le 22/07/2014 à 21:00 :
Passer de voitures dites haut de gamme à la production de véhicules utilitaires c'est un pas de géant. ... allez 2 à 3 ans avant la faillite, pas plus.
Réponse de le 23/07/2014 à 8:59 :
haut de gamme ne signifie pas forcément de gros volumes ni des volumes stables. avec le traffic, Renault assure à Sandouville une production assez régulière. il me semle que beaucoup crachent sur Renault, et pourtant, Renault emploie beaucoup de personnes en France, des efforts sont faits pour rappatrier de la production sur les sites Français. dans le contexte actuel, ça me se me pourtant assez positif comem démarche. Positif et réaliste.
Réponse de le 24/07/2014 à 9:06 :
n'importe quoi, le véhicule utilitaire à sauvé l'usine de MCA renault dans le nord qui produisait la mégane cabriolet dans les années 90 (et autre 21 à la fin des années 80).
Depuis 1996 elle produit le kangoo et vient de fabriquer le 5 millionième.
Le passage au véhicule utilitaire va certainement sauver sandouville, car il y a bien plus de débouché que sur le haut de gamme.
MCA fabrique aussi du daimler pour votre gouverne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :