PSA mise son avenir sur le départ de séniors et l'embauche d'apprentis

Le comité central d'entreprise extraordinaire du constructeur automobile se réunit ce lundi pour discuter des perspectives d'emploi pour 2015.
Des documents consultés par l'AFP évoquent 1.500 congés séniors, 1.400 mobilités en interne, 550 mobilités externes sécurisées, l'arrivée de 2.000 jeunes en alternance et l'embauche de 550 salariés.
Des documents consultés par l'AFP évoquent 1.500 congés séniors, 1.400 mobilités en interne, 550 "mobilités externes sécurisées", l'arrivée de 2.000 jeunes en alternance et l'embauche de 550 salariés. (Crédits : reuters.com)

PSA Peugeot Citroën se tourne vers la jeunesse. Le groupe automobile présente ce lundi 24 novembre aux organisations syndicales une estimation de l'évolution de ses effectifs en 2015, le constructeur misant principalement sur le départ de seniors et l'arrivée d'apprentis pour mettre en œuvre sa stratégie industrielle.

Direction et syndicats planchent à partir de 13h30 au siège du constructeur immobilier sur "le projet d'application pour 2015" de l'accord de compétitivité signé en 2013 par quatre organisations syndicales et qui court jusqu'à fin 2016.

2.000 jeunes en alternance

Le comité central d'entreprise extraordinaire discute sur la base d'un document, consulté par l'AFP, dans lesquels les objectifs de la direction pour 2015 sont précisés. À savoir: 1.500 congés seniors, 1.400 mobilités en interne, 550 "mobilités externes sécurisées", l'arrivée de 2.000 jeunes en alternance et l'embauche de 550 salariés.

Le document s'inscrit "dans la continuité du Dispositif d'adéquation des emplois et des compétences (DAEC) 2014 qui a été signé par toutes les organisations syndicales", a indiqué à l'AFP Franck Don, de la CFTC.

Mais, ajoute le responsable syndical, dans le texte remis aux partenaires sociaux, "il n'y a jamais l'intégralité de toutes les annonces. Les éléments clés, la direction les donnera" lors du CCE.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 26/11/2014 à 13:24
Signaler
Je ne vois pas d'inconvénient à ce que les jeunes apprentis qui effectuent des formations QUALIFIANTE et RECONNUES par les industriels soient embauchés!!! On ne met pas les personnes expérimentées au rebus, ils sont en âge de pouvoir partir faites pl...

à écrit le 25/11/2014 à 10:23
Signaler
Une belle entreprise dans les mains du Carlos number two, très prometteur, les produits sortent, formidables d'un design de bon goût, plaisent, et tandis qu'ils sont...si fiables.. On est loin de l'austérité des produits VAG annonciateurs de pannes ...

à écrit le 25/11/2014 à 7:10
Signaler
Une preuve de plus de l'irresponsabilité d'allonger l'âge de départ en retraite pour la France avec sa sociologie particulière (immigration de peuplement et particularité des DOM TOM). Il fallait conserver les 60 ans mais en réduisant hélas le montan...

à écrit le 24/11/2014 à 18:37
Signaler
Et quand cette boite n'aura plus que des salariés sans expérience, leurs voitures seront encore pire. Partout pareil, notes...

le 25/11/2014 à 0:09
Signaler
Ça c'est sur!!! A force de perdre la main d'œuvre qualifiée, la qualité va devenir plus que médiocre. Que ces dirigeants ne s'étonne pas si leurs voitures resteront en concession...

le 25/11/2014 à 10:21
Signaler
Un jour (peut-être ?) vous avez été jeunes ?

le 25/11/2014 à 10:25
Signaler
Un peu comme l'Allemagne a perdu la deutsche Qualität, les Audi à coeurs hongrois ne me démentiront pas ..!!!

à écrit le 24/11/2014 à 17:15
Signaler
Il n'y a pas d'accent au mot "seniors"... Déjà on ne leur montre guère de reconnaissance, on peut au moins écrire correctement le mot... Je me souviens d'une période où c'était une manière flatteuse de dire "expérimenté" ou "confirmé". Aujourd'hu...

à écrit le 24/11/2014 à 16:55
Signaler
C'est çà ! Fichez le savoir faire et l'expérience à la porte. Et prenez des stagiaires qu'on ne paie pas. C'est comme çà que vous fabriquerez des belles voitures qui se vendent bien.

à écrit le 24/11/2014 à 16:24
Signaler
il sont entete la vision des plus de 40 ans top chere et trop vieux ne fonctionne pas il serait tants de voir une autre maniere mais les proffit a court therme vu par le medef les enpeche de visionner l'avenir

à écrit le 24/11/2014 à 15:07
Signaler
Cout du salarié = Salaire Brut + Charges Patronale + autres avantages. Et oui les charges patronales sont en fait des charges salariales car comptées dans le budget des DRH France comme une charge imputable au salarié. Donc pour DRH salaire de l em...

à écrit le 24/11/2014 à 14:45
Signaler
on perd l'experience necessaire pour former les plus jeunes! qui seront les maitres apprentis ?

à écrit le 24/11/2014 à 13:42
Signaler
Bof une embauche pour 4 départs on reste dans la moyenne de l'automobile...

à écrit le 24/11/2014 à 13:42
Signaler
Conclusion : les seniors sont dirigés vers la sortie. La galère commence jusqu'à l'âge de la retraite. Et encore, pour quelle retraite ? Pauvre France !

le 24/11/2014 à 18:52
Signaler
Euh partir avec 70% de son salaire ... j'aurais l'age j'y reflechirais à deux fois ... les conditions paraissent limite trop avantageuse pour que l'entreprise y gagne ! où elle mise sur le depart de haut cadres qui coutent très (trop ?) cher pour ce ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.