Comment la crise sanitaire métamorphose logements et bureaux

 |  | 722 mots
Lecture 4 min.
PRISE DIRECTE. La crise sanitaire et le télétravail ont transformés les domiciles en bureaux voire en écoles. Mais l'immobilier de bureaux n'a pas dit son dernier mot. Un débat qui a eu lieu à l'occasion du Paris Zéro Carbon organisé par La Tribune avec la Ville de Paris, en présence de Catherine Vautrin, Présidente de la Communauté Urbaine du Grand Reims, Emmanuel Desmaizieres, directeur général d'Icade Promotion, Jacques-Alain Benisti, maire de Villiers-sur-Marne, et Gabrielle Halpern, philosophe.

>> VOIR notre dossier « Cinq ans après la COP21 »

« En matière de logement, il y a un avant et un après Covid. Avant, on a déjà eu le concept de la ville du quart d'heure avec ses fablabs et ses tiers lieux. Après, il va falloir réfléchir à la conception des logements neufs » estime  et présidente de la commission « Aménagement urbain, logement et habitat indigne » de France Urbaine. Pour elle, il faut revoir la construction des logements à l'aune d'un virus qui a forcé les ménages à faire du « télétravail bricolage », entre visioconférences et surveillance des enfants.

Autre nouveauté : la recherche d'un accès à l'extérieur (jardin, balcon, terrasse). L'immobilier de bureaux doit également se transformer. D'après Emmanuel Desmaizieres, directeur général d'Icade Promotion, « le bureau a été ébranlé par les crises sanitaires et économiques....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2021 à 15:02 :
et aussi une entreprise prive étrangère qui conseil l'etat sur la gestion des hopitaux
et la crise covid mais la france appartient a qui
il y a beaucoup de choses a degager
entre l'europe et les societe prive ou est l'etat francais

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :