Les tarifs de l'électricité augmentent de 3 à 5,5% ce dimanche

 |   |  281  mots
Les tarifs réglementés de l'électricité vont augmenter en France à partir de ce dimanche, en moyenne autour de 3% pour les ménages et jusqu'à 5,5% pour les entreprises. La hausse pourra atteindre 8% pour quelques "rares" consommateurs, assure le ministère de l'Energie.

C'est ce dimanche qu'entrent en vigueur les nouveaux tarifs de l'électricité. Pour la très grande majorité des ménages français, la facture d'électricité n'augmentera pas de plus de 4 euros par mois, a assuré jeudi le ministère de l'Energie et du développement durable. En moyenne, la revalorisation des tarifs réglementés s'élèvera à 3% pour les ménages et jusqu'à 5,5% pour les entreprises. Mais pour certains "rares" clients, la facture augmentera de 8%.

"Cela concerne une infime quantité de clients qui ont un type de consommation hors norme", nuance cependant le ministère, sans préciser quels clients étaient concernés. Une évolution qui répond "à une volonté d'inciter les consommateurs à souscrire des offres tarifaires vertueuses, qui réduisent le recours aux centrales fonctionnant en période de pointe et qui sont les plus polluantes (charbon, fioul)"

En début de semaine, latribune.fr avait révélé que les tarifs seraient revalorisés de 9,2% pour les 500.000 souscripteurs de l'offre EJP. Une information qui avait été démentie par le gouvernement.

Par ailleurs, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a émis "un avis favorable sur le projet d'arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l'électricité", précise le ministère. Cet avis était simplement consultatif.

"L'évolution des tarifs de l'électricité répond à un objectif prioritaire: garantir sur le long terme la compétitivité du prix de vente de l'électricité française et la qualité de fourniture en permettant à EDF de réaliser les investissements nécessaires dans ses moyens de production et dans les réseaux", a rappelé EDF dans un communiqué publié jeudi soir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :