Une deuxième unité de LyondellBasell bloquée à Fos

 |   |  342  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des manifestants interdisent depuis l'aube les entrées et sorties de camions de l'usine pour protester contre le projet de fermeture de la raffinerie de Berre.

Une soixantaine de salariés de LyondellBasell interdisaient ce vendredi les accès à une unité chimique du groupe à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) pour protester contre le projet de fermeture de la raffinerie de Berre l'Etang qui a déjà entraîné le blocage du site pétrolier. Les manifestants interdisent depuis l'aube les entrées et sorties de camions de l'usine qui produit notamment de l'oxyde de propylène, de l'alcool butylique tertiaire et des glycols de propylène qui entrent dans la composition de biens de consommation courante tels que vêtements, produits d'entretien, matériaux de construction ou carburants verts.

"Faire infléchir la position du groupe"

"L'objectif est de faire infléchir la position du groupe en bloquant toutes ses activités", a affirmé à Reuters le délégué CFDT de la raffinerie de Berre, Jean-Pierre Bourrelly. Le site pétrochimique de Berre l'Etang a été bloqué au lendemain de l'annonce par la direction de Lyondellbasell d'un projet de fermeture de la raffinerie qui emploie 370 personnes. Une nouvelle assemblée générale du personnel est prévue en fin de matinée sur le site pour décider de la suite du mouvement de grève. "Nous proposerons la prolongation du mouvement jusqu'à lundi midi. Il n'y a pas aujourd'hui suffisamment d'avancées dans les discussions avec la direction pour en décider autrement, même si le dialogue a repris sous la pression des salariés", a précisé le délégué syndical.
Faute de repreneur, le groupe LyondellBasell a annoncé mardi la fermeture de sa raffinerie de Berre, près de Marseille.

Dix raffineries encore en activité en France

LyondellBasell est l'une des quatre raffineries du pourtour de l'Etang-de-Berre avec celles d'Ineos (Lavéra), de Total (La Mède) et d'ExxonMbil (Fos). Avec 24,5 millions de tonnes de pétrole raffiné en 2009, elles pèsent 32% du raffinage français. LyondellBasell est l'une des dix raffineries encore en activité en France. La raffinerie Total de Dunkerque a fermé en 2010 et le site Petroplus de Reichstett (Bas-Rhin) en juin.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2011 à 19:06 :
Quand fera-t-on enfin payer aux syndicats les conséquences économiques des blocages ?
a écrit le 01/10/2011 à 9:13 :
ils gagnent aussi 6000 euros par mois pour 12 heures de travail par semaine, ceux la?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :