Pollution : Harley-Davidson devra payer 12 millions de dollars d'amende

 |   |  488  mots
Fondé en 1903 et réputé dans le monde entier pour ses motos bicylindres, Harley Davidson, basé à Milwaukee (Wisconsin)  a vendu en 2015 près de 265.000 motos dans le monde dont 168.000 aux Etats-Unis.
Fondé en 1903 et réputé dans le monde entier pour ses motos bicylindres, Harley Davidson, basé à Milwaukee (Wisconsin) a vendu en 2015 près de 265.000 motos dans le monde dont 168.000 aux Etats-Unis. (Crédits : Reuters)
Le ministère de la Justice américain reproche au mythique constructeur de motos d'avoir commercialisé des accessoires non conformes aux normes garantissant la qualité de l'air. Harley-Davidson souligne toutefois qu'ils n'étaient destinés qu'aux compétitions.

Elle a beau être l'un des emblèmes mondiaux de l'Amérique, la mythique Harley-Davidson doit elle aussi se conformer aux normes anti-pollution. La marque de motos américaine a trouvé jeudi 18 août un accord avec le ministère de la Justice des Etats-Unis qui la contraint à payer 12 millions de dollars d'amende, a annoncé ce dernier.

La Justice américaine lui reprochait d'avoir vendu quelque 340.000 "super-tuners", des accessoires permettant d'accroître les performances de ses motos...mais en leur faisant dépasser les normes de pollution imposées lors de leur homologation. Harley a également vendu directement 12.000 motos ainsi équipées entre 2006 et 2008.

Un exemple

"En raison de la prééminence de Harley Davidson dans le secteur, c'est une étape très importante pour arrêter la mise en vente de systèmes illégaux qui polluent nos routes et l'air que nos citoyens respirent", a affirmé John Cruden, responsable de la division pour la protection des ressources naturelles au DoJ.

"Toute personne qui fabrique, vend ou installe ce genre de produits illégaux doit prendre exemple sur les mesures correctives prises par Harley Davidson et arrêter immédiatement de violer la loi", a-t-il ajouté.

Le constructeur va racheter les "super-tuners" encore en vente chez ses concessionnaires et les détruire. Et outre les 12 millions de dollars d'amende, Harley-Davidson devra également, comme mesure de compensation, consacrer 3 millions de dollars au remplacement de vieux poêles à bois par des dispositifs moins polluants dans les collectivités locales aux Etats-Unis. Cette mesure entre dans le cadre d'un programme visant à réduire les émissions polluantes quelles que soient leurs sources, a indiqué le ministère.

Pas de reconnaissance de culpabilité

Dans un communiqué distinct, Harley-Davidson a toutefois apporté quelques précisions :

"Cet accord ne représente pas une reconnaissance de culpabilité, mais représente un compromis de bonne foi avec l'agence de protection de l'environnement (EPA) sur des points juridiques que nous interprétons différemment, et en particulier l'affirmation par l'EPA qu'il est illégal de modifier un véhicule homologué, même s'il n'est utilisé qu'en compétition sur circuit ou en tout-terrain", a souligné Ed Moreland, responsable des affaires gouvernementales chez Harley-Davidson.

Contrairement aux voitures, les motos aux Etats-Unis ne sont pas soumises à un contrôle régulier et obligatoire de leurs émissions polluantes une fois en circulation. Les propriétaires de motos équipées de ce dispositif ne seront donc pas contraints de les remettre aux normes, comme c'est le cas pour le constructeur automobile Volkswagen, qui a installé sur certaines de ses voitures diesels des "logiciels truqueurs" destinés à tricher sur les contrôles anti-pollution.

Suite à cette annonce, le titre Harley Davidson perdait 1,67% à 53,57 dollars à Wall Street vers 18h00 heure française. Fondé en 1903 et réputé dans le monde entier pour ses motos bicylindres, Harley Davidson, basé à Milwaukee (Wisconsin)  a vendu en 2015 près de 265.000 motos dans le monde dont 168.000 aux Etats-Unis.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2016 à 3:55 :
H-D devrait etre poursuivi pour pollution sonore partout dans le monde, en plus de fournir de la mecanique intrinsequement inefficiente: bicylindre a longue course. Personnellement, les H-D sont tellement kitsch. Objectivenment, Ce mite (non pas mythe) casse les oreilles et me brule les narines et devrait etre declare inapte a la circultion..
a écrit le 21/08/2016 à 4:14 :
Harley:De la ferraille bruyante, tres couteuse a l'entretien.
Un faux mythe, juste bon pour gruger les gogos, ils sont helas nombreux.
Vaut mieux belle une italienne.
a écrit le 20/08/2016 à 18:02 :
Harley est mythique, les autres ne sont que de la mécanique.
a écrit le 20/08/2016 à 10:54 :
Moi j' ai choisi, je participe au redressement de la moto italienne plaisir, j' achète Guzzi après Guzzi, . J' étais encore hier sur le dos d' une Audace 1400, quel pied.


Et pourtant, Harley comme Bmw tentent de me vendre quelque chose depuis des années ..
a écrit le 20/08/2016 à 9:45 :
Les harley ne sont pas bruyante comme certains disent, rouler harley c est rouler différents et c est un état d esprit. Ne pas ce fondre dans la masse des moutons de plus en plus présent.

Ride to live, live to ride
a écrit le 19/08/2016 à 21:50 :
Harley Davidson est dans le même état que les US aujourd'hui: en faillite.
Pour retarder l'instant fatidique, on triche, mais l'inexorable est en marche et les secousses vont être si fortes que le navire américain suivi de la flotte mondiale se dirige droit sur les récifs, voire un iceberg pour un "Titanic"mondial.
a écrit le 19/08/2016 à 21:50 :
Harley Davidson est dans le même état que les US aujourd'hui: en faillite.
Pour retarder l'instant fatidique, on triche, mais l'inexorable est en marche et les secousses vont être si fortes que le navire américain suivi de la flotte mondiale se dirige droit sur les récifs, voire un iceberg pour un "Titanic"mondial.
a écrit le 19/08/2016 à 14:09 :
Voilà qui enfonce encore plus, s'il était possible, le constructeur de motos bruyantes. En faillite latente depuis au moins deux ans, le constructeur ruine ses actionnaires qui ont perdu près d'un tiers de leur investissement l'année dernière et, tous soldes faits, n'ont quasi rien gagné au titre du retour sur investissement depuis 10 ans. Il est difficile de penser qu'ils vont maintenir leur jeton sur la case Harley plus longtemps dans ces conditions. Leur publicitaire attitré, Johnny, peut parcourir les avenues sur son engin pétaradant, rien n'y fait, les clients potentiels ont ajusté leurs lunettes et se sont rangés des bécanes. Les 6300 employés du constructeur rebelle commencent à se faire du souci en constatant que le chiffre d'affaire non seulement ne progresse plus mais recule. Pas étonnant que tous les moyens aient été mis en oeuvre pour donner un semblant de sportivité à la marque. Mais, tirer un monstre de ferraille pollue, on vient de le constater bien tardivement avec cette petite sanction, comme autant de chances laissées au Barnum à roulettes pour se réformer, visiblement il n'en a pas tenu compte.
a écrit le 19/08/2016 à 14:09 :
Voilà qui enfonce encore plus, s'il était possible, le constructeur de motos bruyantes. En faillite latente depuis au moins deux ans, le constructeur ruine ses actionnaires qui ont perdu près d'un tiers de leur investissement l'année dernière et, tous soldes faits, n'ont quasi rien gagné au titre du retour sur investissement depuis 10 ans. Il est difficile de penser qu'ils vont maintenir leur jeton sur la case Harley plus longtemps dans ces conditions. Leur publicitaire attitré, Johnny, peut parcourir les avenues sur son engin pétaradant, rien n'y fait, les clients potentiels ont ajusté leurs lunettes et se sont rangés des bécanes. Les 6300 employés du constructeur rebelle commencent à se faire du souci en constatant que le chiffre d'affaire non seulement ne progresse plus mais recule. Pas étonnant que tous les moyens aient été mis en oeuvre pour donner un semblant de sportivité à la marque. Mais, tirer un monstre de ferraille pollue, on vient de le constater bien tardivement avec cette petite sanction, comme autant de chances laissées au Barnum à roulettes pour se réformer, visiblement il n'en a pas tenu compte.
Réponse de le 19/08/2016 à 15:35 :
Je ne comprends pas pourquoi des motos aussi bruyantes sont autorisées à circuler .
Réponse de le 20/08/2016 à 15:38 :
Et bien souvent les conducteurs sont sales, si sales ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :