LTDE

Tout savoir sur la filière biomasse en France

 |   |  257  mots
(Crédits : mrmrsmarcha1 - Fotolia.com)
Principalement utilisée afin de produire de la chaleur, la biomasse solide n’est pourtant pas totalement absente du secteur électrique. Filière française nécessitant encore de nombreuses améliorations et des projets innovants, la biomasse solide doit également relever le défi de la sécurisation des approvisionnements.

La première source d'énergie renouvelable consommée en France

En 2017, la biomasse solide a représenté en France 42,3 % de la production primaire d'énergies renouvelables*. Si elle sert davantage comme source de chaleur, elle est également utilisée pour la production d'électricité : la vapeur générée par la combustion actionne des turbines créant du courant.

Point sur des indicateurs clés en matière de biomasse :

591 MW et 790 MW : ce sont respectivement les chiffres de la puissance installée à fin octobre 2018 (puissance maximale des installations) et l'objectif à l'horizon 2023.

3150 GWh : c'est le volume d'électricité issu de la biomasse solide en 2017 en France.

45 : c'est le nombre de centrales produisant de l'électricité à partir de biomasse solide dans l'Hexagone fin de 2018. Trois usines sont présentes en Martinique et en Guyane et trois sites supplémentaires sont en construction dans d'autres régions.

1319 millions d'euros : c'est le chiffre d'affaires de la filière biomasse solide en 2017, toute valorisation énergétique confondue.

2020 est l'année d'ouverture de centrale FICA-HPCI conçue par la société Européenne de Biomasse. Il s'agit d'un complexe industriel situé dans la Marne incluant une centrale de cogénération biomasse ainsi qu'une usine de granulation et préparation de combustible.

* Par combustion de matières végétales ou animales (bois, déchets agricoles, ordures ménagères organiques...) ou par méthanisation (création de biogaz issu de la fermentation de ces matières dans des centrales biomasse).

Lire aussi : Agronergy : la chaufferie biomasse en milieu urbain

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :