Scandale de la viande de cheval : le travail d'enquête est achevé

L'enquête est désormais terminée. Au total, plus de 4,5 millions de plats frauduleux ont été écoulés dans 13 pays. Le parquet doit désormais rendre ses réquisitions avant que les juges ne décident d'un éventuel renvoi en correctionnelle des protagonistes.

2 mn

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le trafic a concerné au niveau européen 50.000 tonnes de viande de cheval vendues pour du bœuf, dont 800 tonnes en France.
Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le trafic a concerné au niveau européen 50.000 tonnes de viande de cheval vendues pour du bœuf, dont 800 tonnes en France. (Crédits : reuters.com)

Fin de l'histoire. L'enquête menée en France sur le scandale européen de la viande de cheval vendue pour du bœuf est désormais terminée, a appris vendredi l'AFP de source judiciaire.

Pour rappel, ce scandale, qui a éclaté début 2013, a mis en lumière l'opacité des circuits d'approvisionnement dans l'agroalimentaire. La viande de cheval, qui venait notamment de Roumanie et d'autres pays d'Europe de l'Est, avait ensuite été vendue à des industriels de l'agroalimentaire pour de la viande de boeuf.

Résultat des courses, quatre personnes ont été mises en examen :

  • Deux anciens responsables de la société Spanghero basée à Castelnaudary (Aude), qui a changé de nom depuis mais peine à se remettre. Jacques Poujol et Patrice Monguillon, sont poursuivis notamment pour escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux et tromperie sur une marchandise.
  • Un courtier néerlandais en viande, Jan Fasen, dont la société Draap Trading est basée à Chypre, est aussi mis en examen pour les mêmes chefs d'accusation par la juge du pôle santé du TGI de Paris, Aurélie Reymond, et son confrère du pôle financier Serge Tournaire.
  • Un quatrième homme, un négociant en viande néerlandais, Hendricus Windmeijer, est également poursuivi. Les juges, qui ont signifié la fin de leurs investigations le 5 novembre, le soupçonnent d'avoir acheté la viande à Jan Fasen avant de la revendre à l'entreprise Spanghero.


Au total, plus de 4,5 millions de plats frauduleux ont été écoulés dans 13 pays. Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le trafic a concerné au niveau européen 50.000 tonnes de viande de cheval vendues pour du bœuf, dont 800 tonnes en France.

Le parquet doit désormais rendre ses réquisitions avant que les juges ne décident d'un éventuel renvoi en correctionnelle des protagonistes.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 15/11/2014 à 15:43
Signaler
Spanghero a changé son logo de taureau chargeant par celui de Ferrari de cheval cabré. Donc tout va bien.

à écrit le 14/11/2014 à 19:53
Signaler
Et je suis fer du fer à cheval, heeeu.. Et je suis fier, de fer à cheval sur le principe : une conférence contre l'alco.., "hips", contre le traffic de viande à cheval.

le 15/11/2014 à 11:48
Signaler
Cheval non, viande de boeuf ferrugigi…gigineuse OUI !!! "hic!"

à écrit le 14/11/2014 à 19:38
Signaler
"Gagner un procès, c'est acquérir un magasin en perdant une usine." Bonne w-e.

à écrit le 14/11/2014 à 19:34
Signaler
On ne doit pas en avoir dans son assiette ... ! On ne doit pas faire de mal aux chevaux !!!

à écrit le 14/11/2014 à 17:31
Signaler
de la ..viande de cette . QUALITÉ .. a ce prix ce boucher fait HONNEUR a son métier

à écrit le 14/11/2014 à 17:30
Signaler
Après le scandale de la viande de cheval,on parle du beurre, qui n'en est pas,importé d'Italie?

le 14/11/2014 à 18:16
Signaler
150.000 tonnes mais c' est de l' histoire ancienne.. non démarre maintenant un nouveau scandale de la viande de boeuf avariée avec castel viandes.. des mises en examen de la direction etc.. auchan - système u- flunch - william saurin - mac do seraie...

le 14/11/2014 à 19:11
Signaler
@Onc: c'est parce qu'on leur a dit que l'affaire de la viande de cheval comptait pour du beurre et qu'ils pouvaient donc se recycler dans une autre arnaque :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.