Amazon déballe son dernier drone de livraison juste avant le "Cyber Monday"

 |   |  259  mots
Ce nouveau prototype pouvant transporter des colis de moins de 25 kilos volerait à une altitude de 400 pieds (123 mètres de haut environ).
Ce nouveau prototype pouvant transporter des colis de moins de 25 kilos volerait à une altitude de 400 pieds (123 mètres de haut environ). (Crédits : Amazon)
VIDEO - Le groupe de distribution en ligne diffuse depuis dimanche soir deux clips présentant notamment un nouveau modèle de drone pour son projet de livraison par voie aérienne. Son programme baptisé "Prime Air" reste à l'état d'expérimentation puisqu'il ne dispose pas d'autorisation de vol.

Livrer des colis par drone. L'idée a d'abord fait sourire, avant d'être prise bien plus au sérieux, puis copiée. Amazon, qui développe des drones de livraison depuis plus de deux ans, espère la concrétiser rapidement.

Avant le Cyber Monday

Le géant américain de l'e-commerce l'a même mise en scène dans deux vidéos diffusées depuis le 29 novembre aux Etats-Unis, à la veille du "Cyber Monday", une journée de promotions monstres en ligne qui suit le week-end de Thanksgiving aux Etats-Unis.

Ces clips présentent plusieurs modèles potentiellement utilisés pour le programme baptisé "Amazon Prime Air". Celui-ci est censé permettre la livraison de colis en une demi-heure, à condition de disposer d'un terrain d'atterrissage suffisamment grand et sécurisé.

Jeremy Clarkson, ancien présentateur  de "Top Gear", émission de la BBC consacrée à l'automobile a accepté de prêter son image à Amazon pour dévoiler ce prototype. Le groupe utilise dans ce clip la figure de la "soccer girl", archétype des préadolescentes américaines adeptes de la version européenne du football.

Un couloir aérien

Le géant américain espère mettre rapidement sur le marché des appareils capables de porter des colis de plus de deux kilos (et moins de 25 dans le cas du dernier prototype présenté). Mais il devra pour cela obtenir l'autorisation des autorités américaines notamment. L'un des dirigeants du groupe outre-Atlantique a réclamé pour cela un couloir aérien réservé à ce type d'aéronefs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :