Tourisme en France : bilan mitigé à la mi-saison

 |   |  415  mots
Les touristes étrangers sont restés moins longtemps en juillet. Le secteur compte désormais sur les Français pour relancer l'activité en août.

Il y une chose qui n?a pas changé par rapport à l?an dernier : la France est encore une fois la première destination touristique mondiale. Mais cette année, la nouveauté vient du fait que les étrangers sont venus moins nombreux et moins longtemps. D?après les chiffres révélés par Hervé Novelli ce vendredi, une chute de près de 30% de leurs nuitées à été enregistrée en juillet contre 20% prévus. Les Français en vacances dans leur pays adoptent la même attitude puisque leurs nuitées ont baissé de 7%.

D?après Hervé Novelli, secrétaire d?Etat au tourisme, la crise serait la première explication de ce phénomène. D?ailleurs, les touristes ne se serrent pas la ceinture qu?en France. En Espagne, premier concurrent de l?Hexagone, le bilan est sensiblement identique. Mais comme le rappelle le secrétaire d?Etat, "la France dépend moins des visiteurs étrangers que l'Espagne, grâce à une consommation touristique intérieure plus forte".

Les professionnels attendent une fréquentation en hausse de 4% en août, pour les touristes Français en visite chez eux. "La grande interrogation est de savoir dans quelle mesure le fait que les Français restent en France va compenser le net recul de la fréquentation étrangère", s?interroge Hervé Novelli.

Pour la suite, le secteur se gardera bien de tirer des conclusions hâtives. Les vacanciers ont en effet changé leurs habitudes et ont tendance à attendre le bon plan de dernière minute pour se décider. Ils recherchent désormais le meilleur prix, au point de négocier les tarifs avec les hôteliers ou les agences de voyage. Pour ce mois de juillet, les formules à petit prix comme les campings, les résidences de tourisme, ou les gîtes ruraux ont d?ailleurs beaucoup séduits.

A l?issu de ce premier bilan, les perspectives pour les mois de juillet et août cumulés font état d?une baisse de 7% des nuitées pour Français et étrangers cumulés. Pas de quoi effrayer les professionnels qui s?attendaient à pire. "Pour la première fois depuis le début de l'année, les hôteliers déclarent une activité majoritairement stable ou en hausse", explique Hervé Novelli. 35% des restaurateurs prévoient même des embauches permanentes pour les douze mois. Un regain d?optimisme que le gouvernement espère lier à la baisse de la TVA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
plus il y a de pauvres, plus il y aura de déceptions, PLUS LA LOGAN AURA DE SUCCES, PLUS RENAULT FERA DE DEFICIT, MOINS IL Y AURA DE VACANCIERS. LES TOURISTES ETRANGERS VENAIENTEN FRANCE PARCE QUE LA FRANCE REPR2SENTAIT UN PAYS MODERNE avec UNE BELLE ECONOMIE. CET CE LUSTRE DE LA FRANCE QUI S'éTIOLE LENTEMENT MAIS SUREMENT, RASSUREZ VOUS, en Chine, en Inde dans les Pays Baltes, dans les Pays de l'EST, sur le continent SUD AMERICAIN, .... IL Y A BEAUCOUP MIEUX QUE LA MEDITERRANEE, BORDEAUX et ANNECY MONT BLANC... un PAYS QUI s'APPAUVRIT ne fera jamais ENVIE, ca c'est notre réalité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il va surement nous inventer l'AUTO TOURISTE notre secretaire d'etat NOVELLI, pour acceuillir les AUTO MISERES dans une nouvelle catégorie d'hotel AUTO MINIMA 1/3 éTOILE puis pour compléter le dispositif, il restera a créer les hotels 1/2 éTOILE et encore les hotels 1/4 éTOILE - QUELLE AUTO MISERE pour l'ECONOMIE ce NOVELLI, et quel couple infernal avec ESTROSI à l'industrie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand les commerçants Français sauront accueillir et saluer avec courtoisie et sourire leurs clients, peut être s'apercevront ils que ceux ci reviendront. Ras le bol de ces restaurateurs où l'on ne vous accueille pas, où l'on ne vous place pas, où l'on vous fait poireauter pour vous apporter la carte, vous servir vos commandes dans un délai raisonnable et ne vous ajoute pas une demi heure de plus pour vous apporter l'addition et je passe sur les incompétences à vous renseigner sur les plats. Sur les entourloupettes quand à la bouteille d'eau ou de vin qui n'existe qu'en grand volume bien que les demi bouteilles soient à la carte. Curieux car c'est toujours la faute à leurs fournisseurs. La crise a bon dos.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne comprendrais jamais pourquoi mon pauvre pays pourri (à part la sécu) attire autant de monde...

Un zoo de décérébrés coincé dans un paradoxe temporel en 1900 ?

Regardez les enfants, si vous travaillez pas à l'école le pays ressemblera à ça !!!

Je vois pas d'autres hypothèses
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les familles s'endettent pour tout ex 4 telph mobiles :4 forfait abonnement chaines payante cela s'appelle un bouquet!!!! on s'endette pour le dernier ordi a la mode...il parait que le petit dernier ne peut pas faire sans meme au collège plus les cigaettes devant le lycée .....peuvent pas faire sans!!!! mais à la fin du mois faisons le total : ils ne partirons pas en vacances:trop cher!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nessuno tout a fait daccord avec toi!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je voudrais bien avoir des sources pour l'affirmation perpetuelle "La France est la premiere destination touristique au MONDE" (on ne dit pas "de l'Univers", parce que ca paraitrait un peu arrogant).
Je vois cette affirmation pompeuse partout, et pourtant tous les chiffres que je peux lire (par exemple le bureau Mondial du Tourisme, dont la France est membre http://www.unwto.org/index.php) montrent que, si la France est bien la premiere destination touristique d'Europe, elle semble loin derriere d'autres pays, comme par exemple les USA et ce malgre le fait qu'un pauvre voyageur en transit d'une nuit dans un aeroport francais est considere comme "un touriste de plus", alors que les autres pays ne comptent que les sejours veritables.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si les Français étaient plus aimables, comme le montre ttes les études depuis de nombreuses années, les étrangers viendraient encore bien plus nombreux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudra bien vous réveiller un jour, il y a déjà bien longtemps que le naufrage a déjà eu lieu?
Que voulez vous tirer d?une épave rongée chaque jour un peu plus par la rouille ?
Les dégâts sont irréversibles et la meilleure chose qui puisse arriver serait que vous soyez capables de vous en rendre compte, la fin n?en serait que meilleure?
Bon courage?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faudrait peut etre arreter de parler pour rien dire, et parler en majuscule, ca veut dire quoi? gueuler a l'ecris? parce que personne ne vous ecoute en verbal?

Je suis actuelement sur la Cote d'Azur (chez la belle famille) on vas meme pas sur la cote pour la mer car trop de monde y'a meme pas de place dans les restos le soir (comme chaque années...)

Et pour finir ma 15zaine de congés je vais dans le sud ouest (ma famille) region blindé encore une fois de vacanciers (Francais).

Je travaille dans le service a la personne, (TV ecran plat, et pour le compte d'opé internet)

Faut voir le monde avec ecran mini 82cm pour mini 700 E + internet tv voip pour 40 a 80 E par mois que je rencontre ( 80%, et je parle d'experience, 2000 interventions en une année et SURTOUT dans toutes la classes de population)

Alors les gens chiant certainement pas a plaindre. STOP, la France va bien, les gens vont bien. l'Europe va bien.


Deja si vous etes ici pour poster votre vomis c'est que vous avez les moyens de payer internet (pour rien) donc STOP pleurnicher et GO habiter dans vos si beau pays (chine, inde etc... donnez vous en offrande a ses pays d'esclaves morale et nous faites pas chier)

Jem 25 ans SMICAR
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'ai passé mes vacance a Blois pour visiter les chateaux de la loire, mais stupteur, le camping François 1er est desesperement vide ! triste, fantomatique nadan je n'y remettrait plus les pieds, et il devient un comping de transit, pour une nuit, , la crise ou la remontée du Saumon, chancun sait que cest une mascarade, on va droit vers un sabordage de l'economie touristique ! ce soir pour l'ex j'ai manger des galettes (degeues en revenant de vacances pour 150? a 4, en 4 jours 1000 km et une tente de campingne, et .... plus de 1000 euros en ne faisant aucune activitée ! les touristes sont pas masos, et les commerçant des goinfres et bien j'en prend note et vais envisager d'autre methode de vacance:
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
normal que les touristes etrangers ne viennent pas en france :
- la crise
- ils sont mal accueillis.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Rien de nouveau sous le soleil : ce sont toujours les mêmes qui sont mécontents quoiqu'il puisse advenir.
Dans dix ans ils seront encore là à la ramener !
S'il restent chez nous c'est que probablement ailleurs : ce n'est pas mieux ? Ou alors : maso ?
Moi, quand je ne suis pas satisfait d'un endroit : je me barre illico !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'hôtellerie "des étoiles" est à revoir complètement. Certains hôtels 2 étoiles sont dans un état piteux qui n'engage pas le tourisme. Il faut que les français soient plus accueillants et arrêtent de se plaindre. Comment donner envie d'un pays qui n'est pas lui-même perusadé de sa beauté et de ses avantages.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et ben changez de nationalité
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la france est le 1ere pays pour le tourisme,non parce que au dire certain reaction etait un pays moderne qui attiré pour ca les touristes,alors d'autres pays bien plus a l'avangarde(pays Scandinaves,Japon)lui serait devant.Quand un Anglais veut se rendre un Toscane ou en Espagne,il est obigé de passer par la France. Il est comptabilisé comme touriste a l'allé et au retour.c'est aussi vrai pour tous les autres,la France est au milieu de l'Europe de l'ouest.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
non, notre beau pays qui est la FRANCE n'est pas pauvre, tous nos départements possèdent une richesse, les gens sont civilisés, courtois vous pouvez circuler librement, sans crainte, vous avez des personnes qui font le maximum pour embellir leur ville et accueillir les touristes, effectivement vs pouvez tomber sur un abruti, mais ce n'est pas une majorité, donc profitons de notre beau pays et essayons de ne pas trop le polluer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les professionnels de la profession nous disent la même tous les ans. Quelque soit le gouvernement !
Et tous les ans, un bon paquet d'entre eux se contenteront encore cette année de bosser une saison sur quatre.
Arrêtez de faire culpabiliser le client pour qu'il consomme !

Ça fait penser à la non-info estivale récurrente elle aussi : "le chômage baissent d'un 0.7% ou 0.9% pendant l'été" :)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nouveau pays du tiers monde
je suis commercant depuis 10 ans, c'est la deuxième année ou l'on ressent une baisse de fréquentation des touristes, aussi bien francais qu'étranger. leur pouvoir d'achat a fortement reculé et leur consommation avec. on les voit manger un sandwich pour deux ou grignoter au cul des voitures avec les glacières. je ne pense pas etre un "mauvais" commercant car je dis bonjour, je suis poli et essaye toujours d'être serviable.
mais la stop car quand on dit bonjour à des gens qui ne nous regardent meme pas ou qui se sentent agresser par la parole sympa. que se passe t-il.
je pense sincèrement que le comportement des consommateurs est devenu absurde et en voulant consommer comme avant avec un pouvoir d'achat en berne ils consomment mal à vouloir acheter un prix plutot qu'un produit. ils sont perdu dans un monde ou plus rien n'a de vrai valeur.
on se retrouve comme au maghreb ou tout le monde négocie tout et rien n'a de vrai valeur
nous avons voulu tout pour pas cher et bien nous y voila nous mangerons nul, nous voyagerons nul, bref nous consommerons nul
et ce n'est que le début de la fin
vive les produits chinois
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@Pays de pauvres vers un autre pays, Il transpire de ton billet que tu ne connais ni la Chine, ni l'Inde ni le continent Sud Américain mais que quelques clichés s'y rattachant. Avec ta vision d'un pays "moderne" tu ne vivrais dans aucuns d'entre eux plus de 3 jours. Quelle méconnaissance du monde! C'est un métier de laisser des commentaires aussi fat et convenu?

@Un échec de plus, c'est pas vrai mais au moins c'est drôle!

@Nessuno, un peu de modération! nul n'ignore que toute l'industrie touristique n'est pas à 100% de ce que l'on voudrait qu'elle soit...Hélas! Mais soyons francs, avec les 80 millions de voyageurs qui décident d'honorer notre pays qui de fait se trouve être la 1e destination touristique du monde devant l'Espagne (60 millions) et les USA très loin derrière vous en conviendrez pour un pays 6 fois + nombreux (45 millions de touristes) c'est que tout n'est pas vraiment noir au bon royaume de France!!!! D'autantque l'on constate que plus de 1 touriste sur 2 revient l'année suivante. Ce qui et cela n'échappe à personne signifie que ces 1/2 sont sortis à l'issue de leur vacances pas trop mécontent et en suffisante forme (pas de gastro ni kidnapping ni agression) pour avoir envie de revenir. A ciao bonsoir vous pouvez reprendre une activité normale...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand on est français que l'on est seul les hotels nous font payer pour une chambre pour deux personnes les locations coutent tres cheres donc on ne peut pas partir
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour, je reviens de vacances du Cap d'Agde (1ere cité balnéaire de France avec 250 000 lits) : les prix dans la restauration n'ont pas baissé, les plages toujours aussi sales et bétonnées (plages privées avec baraquements) parkings devenus payants, la piscine publique gratuite du Mole est devenue une attraction payantes (Groupe Aqualand), animations erratiques, des interdictions partout (interdit de se balader en maillots de bain sur le port !! ) bref en 35 ans le Cap est passé du statut "classe abordable" au statut "beauf très cher".
La municipalité d'Agde en 35 ans n'a pas réalisé les investissements nécessaires pour faire venir les étrangers (il suffit de voir comment la municipalité a géré le tri sélectif des ordures : c'est aux touristes de se déplacer de plusieurs centaines de metres pour venir jeter les emballages et bouteilles de verre dans des conteneurs sales, inestétiques et malodorants : bref à part les vieux qui en font une occasion de sortie, personne ne le fait, c'est de la gestion à la méditérranéenne)

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis les années 70 les restaurateurs ont embauché des gens qui ne sont pas de métiers et ont travaillé avec du surgelé et du remis a température plats cuisinés a l'avance en usine .Les resto servent les plats cuisinés qu'on trouve dans toutes les grandes surface alors les clients vont dans les fast food pour mal bouffer autant ne pas payer cher?
Un chef de métier il faut le payer la cuisine c'est un métier si on embauche un étudiant pour réchauffer des plats au micro onde le salaire est plus bas mais la bouffe est dégueulasse . Le service c'est pareil il manque souvent l'eau le pain le sel le poivre etc..et le vin arrive a la moitié du repas le personnel fait beaucoup de pas inutile "manque de métier et d'organisation" et fatigue inutile etc....etc
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi parler de la France, ne devrait-on pas dire plutôt PARIS , car on sait bien à l'étranger et içi aussi qu'en dehors de PARIS c'est le désert!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Lorsque les voleurs se voient de loin le touriste se mefie.
Baisse de la TVA oui pour augmenter les bénéfices, au CAP D'AGDE par ex. ils refusent les CB pour - de 15 ?. Un autre répercute la baisse sur les supléments des menus ex. 5? au lieu de 5.5? meme Mc do a augmenté son Hamburger de base à 1.10? il était à 0.95?, pb de calculette chez le roi de la daube.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour repondre a "PAYS DE PAUVRES vers un pays de pauvre", ce qui attire en France ce n'est pas le coté moderne avec une belle économie (et les grands buildings qui vont avec) mais plutot les paysages entretenus, le patrimoine architectural et un "art" de vivre qui est souvent un mythe. Rouler en Logan ne va pas changer l'opinion des touristes étrangers. Etre un peu plus pauvre ne va pas effacer la beauté des régions et leurs cultures. Nous avons la chance d'etre un pays assez puissant sans etre moulé dans le modèle américain anglosaxon, qui est entre parentheses tres uniformisé. Alors arretons de critiquer la France, j'ai visité de nombreux pays certes dépaysants mais ca lasse vite. La France est tres dense au niveau des choses a voir, et infiniment enrichissante pour ceux qui prennent le temps de découvrir.
Il y a moyen de dormir dans des chaines d'hotels pas cher, faire du camping, aller dans des hard discounts pour faire des economies, et d'avoir un petit budget. Préparez votre voyage avec un guide michelin et google-earth et venez decouvrir le pays. Il faut prendre le temps quand on est en France, il y a tout pour celui qui est curieux et qui ose.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le commerce français ressemble aux français eux-même... Il est frileux, il se regarde le nombril et pense qu'on a besoin de lui quoi qu'il en soit.
Mais non ! Le e.commerce est réellement présent dans le monde depuis 1997. Ce nouveau media a été sous-estimé et ne pouvait en rien inquiéter le commerce traditionnel ? PERDU ! Le e.commerce français est toujours très en retard. Le petit commerce n'a toujours pas compris que les clients allumaient d'abord leurs ordinateurs avant de consommer (même localement). Et ceci concerne toutes les formes de commerce : hôtellerie, prêt-à-porter, garage auto, droguerie, bricolage etc...
Pour ceux qui ont un site Internet, certains de ces sites sont pitoyables et inefficaces.
Nous ne sommes pas un peuple qui aime changer. Nous aimons nous assoir sur nos habitudes et nos acquis.
Nous sommes dans un monde qui change plus vite que nous et bientôt ... sans nous !
Malgré cela il ne faut pas mettre les entrepreneurs au pilori. Nos règles, nos taxes et nos lois leurs imposent de dégager un minimum de chiffre d'affaire. Nous vivons une époque où il est impossible de vivre de son petit travail d'artisan.
La création d'entreprise va bientôt vouloir dire "se franchiser". A croire que seules les grandes structures peuvent survivre dans cette France moderne ?
Comment lutter face à des pays qui dispose d'une vraie liberté d'actions et d'entreprises. Nos taxes et nos réglementations laisseraient-elles la part belle aux grandes entreprises et autres chaînes ?
La législation alambiquée, fiscalisation et les passes-droits sclérosent ce pays et gèle la créativité. Cela n'aide en rien la réactivité face à ce monde qui change.
La devise de la France devient une fanfaronnade. Fausse liberté (arrêtons de nous comparer aux pays extrémistes), égalité imaginaire et fraternité en ruine.

Heureusement il y a l'Europe ! ... Qui ne fait rien pour harmoniser les règles et les lois dans les pays membres...
Faut-il attendre les USA pour nous entendre dire "YES WE CAN" ? Parce qu'en ce moment ce serait plus "YES WE CAN'T".

Pour en revenir au sujet, les commerces doivent travailler sur leur accueil et leur communication. Trop souvent nous avons l'impression d'être de simples portes-monnaies à jambes.
L'école devrait être plus sélective et plus efficace. Il faut redonner leurs vraies valeurs aux diplômes.
Le gouvernement devrait laisser tomber toutes ces lois et ces règles de sécurités qui nous "pondent" en réponses aux maux de ce pays.
C'est pourtant à ce dernier qu'il incombe d'être visionnaire, motivant, ambitieux, juste et fier. Le peuple français suivra.

La France et les français dépriment. Ce n'est pas du Prozac sous forme de discours à avaler mais de l'action et de l'ambition en perfusion qu'ils nous faut.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Normal. Ils ne sont jamais content les pros du tourisme, comme les agriculteurs. Il y a toujours une crise, une tornade ou autre chose qui vient gâcher la saison, et pourtant d'une année sur l'autre ils sont de retour. Alors quoi ? Alors quand vous aurez goûter la bouillabaisse dégueulasse sur le vieux port de Marseille encore plus dégueulasse, servi par un gars aux mains sales et facturé 50 euros, vous saurez pourquoi les touristes se barrent ailleurs, et je ne parle même pas de notre ville lumière, la honte. Le touriste il ne vient que s'il sent la véritable courtoisie, l'honnêteté, la sincérité, et aujourd'hui en France il trouve seulement des ploucs qui se disent restaurateurs ou hôteliers. Alors normal, la fréquentation baisse, les "pros" payent désormais toutes les années où ils nous ont pris, nous, clients, pour des cons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La France bénéficie surtout de sa position géographique qui oblige les touristes des pays du Nord ou de l'Est à y circuler pour aller en Espagne ou au Portugal. Les sociétés d'autoroutes (qui créent les bouchons au péages) en tirent un max. les stations d'essence moins car l'autonomie des véhicules permet de traverser le pays sans payer le cher carburant Francais. Que se passera t'il quand l'Espagne/Portugal seront détronés au profil des pays de l'Est... le flot de touristes étrangers passera à côté de nos frontières et de nos .. chers péages totalements injustifiés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
incroyable, la chute sur les marchés régionaux de la basse Ardèche, pas -20% ou moins 30% nous sommes plutôt à moins 50%, pourtant beaucoup de touristes!! qu'allons nous devenir, nous qui nous levont vers 5h du matin pour voir passer des troupeau de gens, qui viennent juste pour nous regarder t'elle des singes en cage!! Et repartir vers 13h30 avec une très maigre recette. Ou allons nous...?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
De retour de vacances de la région de collioure, on peut se demander si les restaurateurs ne se moquent pas de la clientèle. Après une baisse de la TVA à 5.5 % force est de constater que les prix des menus avoisinent les 17 / 20 ?.
A titre d'exemple vu : menu 17 ?: plat = calamar à la catalane et dessert = crème catalane
menu 24 ? à perpignan entrée salade/tomate/4 anchois, plat morue catalane avec 1 pomme de terre suite vapeur ! dessert crème catalane
Le prix est une chose, le rapport qualité prix en est une autre est là, c'est une fumisterie !!! le rapport qualité/prix n'est pas au rendez-vous résultat cette année j'ai fortement diminué le nombre de resto (environ 70 %) et la cause vient des professionnels (la plupart du temps des saisonniers) avides de faire du fric avec peu de travail. Ils ont réussi à m'éc?urer en affichant des prix hors normes. Amis vacanciers boicotont les restaurants qui se foutent de notre gueule en se voulant faire passer pour des restaurants plus ou moins gastronomiques, recentrons nous sur ceux qui ont un savoir faire réel et qui travaillent une matière première et non des plats surgelés !!
Bonnes vacances à tous et vigilances sur les prix, professionnels à vos fourneaux, vous avez du pain sur la planche pour nous redonner le sourire !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les belles régions de France, certaines préservées, n'ont pas vocation à accueillir tous les bidochons pollueurs blin bling de la terre. Pas plus qu'enrichir les promoteurs/spéculateurs immobiliers.

Le tourisme n'est pas qu'une mesure de la vigueur de la consommation, c'est aussi trop souvent l'expression d'un capitalisme irrespectueux des hommes et des espaces.

Aujourd'hui, l'industrie du tourisme est un désastre pour l'environnement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
dans l'ensemble satisfait de l'accueil des villes côtières, je suis persuadé que la baisse de fréquentation vient de
la baisse des moyens.
"bien beau" de "tirer" sur les revenus des Francais, sur l'aide diverse, on en voit les consèquences....baisse de la
consommation, baisse de la productivité, et baisse des revenus des services. Ce n'est pas de cette façon que l'on traite
les crises.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous êtes victime de votre passé et l'amertume de l'économie mondiale frappe toute la planète. Ici au Canada aussi on sent ce ralentissement et les gens deviennent amers. Partout on peut chialer, sauf que chacun dans nos pays respectif on a le même problème. On surconsomme à outrance, on ce voit comme des américains plein de CASH ! Regardez ce qui est arrivé à l?amérique ! Un jour on est premier et l?autre le dernier. Si on veut rester premier il faut de l?effort et malheureusement tout est trop facilement disponible, ce qui enlève l?effort ! Avant si on voulait voyager c?était l?exception, maintenant on part en dernière minute et UP, on est à Paris, en Asie etc. Beaucoup de choix, donc il faut être vigilant sur le service que l?on donne. Bonne chance à tous, pour moi je serais chez vous en septembre et j?espère encore une fois rencontrer de bon vivant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :