Le PMU va se lancer dans les paris en ligne sur d'autres sports

 |   |  191  mots
Le nouveau PDG du PMU, Philippe Germond, a dévoilé au Journal du Dimanche sa stratégie pour répondre à l'arrivée des paris sur Internet et donc à de nombreux concurrents.

Dans les colonnes du  Journal du Dimanche (JDD), Philippe Germond nommé en mai PDG du PMU, le pari mutuel urbain, spécialiste des jeux sur les cours hippiques dont les fameux tiercé et quinté, dévoile sa stratégie.

Il devra en effet  répondre à la prochaine ouverture à la concurrence des paris sportifs en ligne qui compte déjà à l'étranger de très puissants acteurs, plus gros que le PMU (qui affiche pourtant près de 9,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 736 millions de profits annuels) mais qui devront eux aussi financer à hauteur de 8% de leurs recettes la filière hippique. Pour ce faire, il compte sur la diversification via Internet.

Le PMU compte donc proposer des paris sur d'autres sports que le cheval comme le football et dans une moindre mesure, le tennis ou le rugby, le PMU étant déjà sponsor d'événements comme le tournoi de Roland-Garros ou le Top 14 de rugby.

Philippe Germond affiche son objectif : prendre 20% à 25% du marché des jeux en ligne censé atteindre, selon les prévisions, 2 à 3 milliards d'euros d'ici trois ans. Ce qui reviendrait à représenter 5% du chiffre d'affaires global du PMU. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
leur cheval de bataille était les bookmaker , le pmu n'existe plus en tant que pari mutuel urbain. pusiqu' il se reconvertit en une enorme agence de bookmaker .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le pmu ne fera pas le poid face aux gros bookmakers...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand le jeu en ligne autorise sur le net
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
commence par occupper des burralises que tu les pik de l argents par ton fameux pegasse et qui se retrouve devant les tribunaux mr philippe germond que bertrand t as laisser

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :