Traitement de choc chez Thomas Cook au Royaume-Uni : 2.500 postes supprimés

Le groupe touristique britannique a annoncé ce mercredi la suppression d'environ 2.500 emplois au Royaume-Uni, ainsi que la fermeture de certaines agences. Le groupe emploie 15.500 personnes outre-Manche.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

Les annonces de Thomas Cook au Royaume-Uni n'augurent rien de bon pour les salariés du groupe en France. Ce mercredi, le géant britannique du tourisme a en effet annoncé la suppression d'environ 2.500 emplois sur les 15.500 que compte le groupe au Royaume-Uni et en Irlande. Les postes supprimés toucheront des fonctions administratives et des emplois en agences, dont un nombre non encore précisé doit fermer. Au bord du gouffre il y a plus d'un an, le groupe multiplie les mesures pour se redresser.

Plan de transformation en France

"Nous devons à nos clients une entreprise efficace et assurer que, lorsqu'ils réservent leurs vacances avec nous, nos coûts administratifs soient aussi bas que possible", a expliqué Peter Fankhauser, le directeur général pour l'Europe continentale et le Royaume-Uni. De quoi inquiéter les quelque 1500 salariés français alors que Thomas Cook a décidé de conserver ses activités dans l'Hexagone tout en préparant un plan de transformation.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 07/03/2013 à 16:55
Signaler
Les agences de voyages deviennent rares. Survivront les tours opérateurs qui seront capables de proposer des voyages ou des circuits que les gens ne peuvent organiser eux-mêmes.

à écrit le 06/03/2013 à 23:27
Signaler
Bon, ça fera 15 500 employés outre-manche et 1500 qui font la manche en France :-) Il faut savoir passer outre :-)

à écrit le 06/03/2013 à 16:48
Signaler
La IT détruit des emplois partout dans le monde : 15 pour un actif selon son niveau de compétence et cela dans les 6 ans. Les compétences secondes étant elle-mêmes mangées par le premier cercle, approchant ainsi du score de perte d'emploi maximum. On...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.