Menacé en Arabie, Alstom remporte le métro de Bagdad

 |   |  283  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe français a signé "un protocole d'accord avec le gouvernorat de Bagdad" pour la construction du futur métro aérien de la capitale irakienne. Mais, par ailleurs, Alstom et la SNCF pourraient, selon Le Figaro, voir leur échapper un contrat de 10 milliards d'euros pour édifier et assurer la maintenance, pendant douze ans, de 440 kilomètres de ligne à grande vitesse entre les deux villes saintes de l'islam, La Mecque et Médine.

Alstom va construire le métro de Badgad. Un porte-parole d'Alstom Transport a annoncé dimanche à l'AFP que le groupe français a signé "un protocole d'accord avec le gouvernorat de Bagdad" pour la construction du futur métro aérien de la capitale irakienne. La ligne en viaduc de 25 kilomètres de long doit relier les quartiers de Al-Mustansiria et de Al-Alawi, a poursuivi le porte-parole, sans préciser le calendrier des négociations ni le montant attendu du contrat.

La capitale irakienne est asphyxiée par les embouteillages alors que sa population connaît une croissance spectaculaire. Aussi, dès la fin 2008, la mairie de Bagdad avait remis au goût du jour des projets visant à édifier 39 kms de lignes de métro. Deux lignes de métro souterraines de 18 et 22 km sont aussi à l'étude. L'une pour relier le quartier pauvre chiite de Sadr City, dans le nord-est de Bagdad, au quartier sunnite d'Azamiyah, au nord-ouest, en passant par le centre. L'autre pour faire le lien entre le sud et les quartiers sunnistes à la rive droite du Tigre.

Par ailleurs Alstom et la SNCF pourraient, selon Le Figaro, voir leur échapper un contrat de 10 milliards d'euros pour édifier et assurer la maintenance pendant douze ans de 440 kilomètres de ligne à grande vitesse entre les deux villes saintes de l'islam, La Mecque et Médine, via Djeddah, en Arabie Saoudite. Selon le quotidien, les espagnols Talgo, Renfe et Adil pourraient l'emporter dans la mesure où ils auraient consenti un rabais de près de 30% par rapport à leur offre de départ. De leur côté, les Français auraient proposé un prix élevé et leurs rames duplex n'auraient pas satisfaits les Saoudiens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :