Echec cuisant de Lufthansa en Italie

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Lufthansa)
Deux ans après son lancement, Lufthansa Italia jette l'éponge. Cette filaile du groupe allemand avait été créé pour combler le départ d'Alitalia de Milan Malpensa.

C?était l?arme de Lufthansa en Italie Et elle a échoué. Fin 2008, quand Lufthansa et Air France-KLM bataillaient pour convaincre les investisseurs d?Alitalia et les autorités italiennes de choisir leur compagnie respective pour créer une alliance, Lufthansa faisait néanmoins état d?un projet de création d'une filiale italienne basée à Milan-Malpensa.

Lufthansa Italia a bel et bien été lancée quand Alitalia a choisi Air France-KLM comme partenaire stratégique. Avec un objectif : déstabiliser le redressement d?Alitalia avec la marque Lufthansa, très puissante en Italie du Nord. Basée à Milan-Malpensa, Lufthansa Italia devait compenser le départ d'Alitalia de cet aéroport. C?est aujourd?hui un échec. Lufthansa Italia va fermer à l'automne. La compagnie low-cost Easyjet y est pour beaucoup. Elle s?était également implantée à Malpensa après le départ d?Alitalia.

154 salariés directement concernés par la disparisation de cette filiale

Les vols de Lufthansa entre l'Allemagne et l'Italie continueront avec une augmentation du nombre de certaines liaisons au départ de Munich et Francfort. L?autre filiale italienne de la compagnie allemande, Air Dolomiti, verra ses capacités renforcées.

"Au vu de la chute des prix sur le trafic européen, il était extrêmement difficile d'établir sur le marché italien une marque distincte avec un réseau européen", explique Christoph Franz, le patron de Lufthansa. 154 personnes sont concernées par la fermeture. Lufthansa va proposer leur proposer de les reprendre au sein du groupe.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :