Jean-Marc Janaillac, l'ex PDG d'Air France-KLM, rejoint le cabinet de conseil Roland Berger

 |   |  247  mots
(Crédits : Reuters)
L'ancien PDG d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac, parti en mai après avoir perdu un référendum sur un accord salarial, a rejoint le cabinet Roland Berger en tant que conseiller.

Proche du Boston Consulting Group (BCG) qu'il avait fait travailler du temps de son passage chez Air France-KLM de juillet 2016 à mai 2018, Jean-Marc Janaillac, l'ancien PDG d'Air France-KLM, qui a démissionné de ses fonctions à la suite d'un référendum perdu sur sa proposition salariale en mai, a rejoint un autre cabinet de conseil, Roland Berger, en tant que "senior advisor" (conseiller principal). "Il appuiera le cabinet dans son expansion en France et à l'international, grâce à ses multiples domaines d'expertise notamment dans les secteurs de la mobilité, du tourisme ou encore du service public", a précisé le cabinet de conseil dans un communiqué.

 Jean-Marc Janaillac avait précédemment été PDG de l'opérateur de transports publics Transdev (2012-2016) après avoir développé les activités de la RATP hors d'Ile-de-France (2004-2012).

Longue expérience dans les transports et le tourisme

Il avait également évolué dans le secteur du tourisme, notamment de 2000 à 2002 comme PDG du groupe Maeva, et avait débuté sa carrière au sein de l'administration comme chef de cabinet du secrétaire d'Etat au Tourisme Roland Carraz (1983-1984) puis de directeur général du service français du tourisme à New York (1984-1987).

Basé à Munich (Allemagne), Roland Berger compte 2.400 collaborateurs répartis dans 50 bureaux et 34 pays. A Paris, le cabinet compte 300 collaborateurs qui conseillent les grands groupes français et internationaux sur des problématiques stratégiques et opérationnelles ainsi que sur les transformations et projets d'amélioration de la performance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2018 à 9:58 :
Bravo aux services de pôle emploi pour avoir retrouvé rapidement un emploi à un senior dans le besoin.
a écrit le 23/10/2018 à 7:20 :
Après un échec cuisant à Air France, la création d’une fausse compagnie low cost (seuls les salaires des hôtesses sont low coast) un mauvais management, une manque évident d’inspiration pour le futur .....voilà ce Monsieur « conseiller senior » pour une entreprise
Quelle honte !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :