Transition juste : la Pologne sera le principal bénéficiaire du soutien européen

 |   |  382  mots
Varsovie, qui redoute les effets économiques et sociaux d'un tel engagement sur son économie, avait refusé de s'aligner sur ses homologues lors du dernier sommet européen en décembre en ce qui concerne l'objectif de neutralité climatique d'ici 2050.
Varsovie, qui redoute les effets économiques et sociaux d'un tel engagement sur son économie, avait refusé de s'aligner sur ses homologues lors du dernier sommet européen en décembre en ce qui concerne l'objectif de neutralité climatique d'ici 2050. (Crédits : Kacper Pempel)
Varsovie devrait recevoir 2 milliards d'euros grâce au "Fonds pour la transition juste" créé par Bruxelles, révèle un document publié mercredi par la Commission européenne.

La Pologne, encore très dépendante du charbon dans son bouquet énergétique, sera le principal bénéficiaire du Fonds pour la transition juste voulu par la Commission européenne, selon un document publié mercredi par l'institution. L'exécutif européen a dévoilé mardi un programme d'investissement pour son Pacte vert, projet phare de la mandature d'Ursula von der Leyen. Première mesure concrète, la mise en place d'un "Fonds pour la transition juste" qui doit accompagner la transformation des pays européens vers des économies au bilan carbone quasi nul.

La Commission propose de doter ce fonds de 7,5 milliards d'euros, une somme qui devra être confirmée lors de la négociation du prochain budget pluriannuel de l'UE (2021-2027), actuellement en cours. Cet argent frais sera réparti selon plusieurs critères: les émissions de gaz à effet de serre des installations industrielles (elles compteront pour 49%), l'emploi dans le secteur de l'extraction de charbon et de lignite (25%), et l'emploi dans l'industrie (25%). Le tout pondéré par le niveau de prospérité du pays.

402 millions d'euros à la France

Selon les estimations de la Commission, la Pologne devrait ainsi recevoir 2 milliards d'euros via cet instrument, loin devant l'Allemagne (877 millions). Varsovie, qui redoute les effets économiques et sociaux d'un tel engagement sur son économie, avait refusé de s'aligner sur ses homologues lors du dernier sommet européen en décembre en ce qui concerne l'objectif de neutralité climatique d'ici 2050. Les autres principaux bénéficiaires sont la Roumanie (757 millions), la République tchèque (581 millions), la Bulgarie (458 millions) puis la France (402 millions).

Chaque euro dépensé dans le cadre du fonds de transition juste devra être accompagné d'un co-financement de l'Etat membre dans lequel se trouve la région aidée, qui devra rédiger des "plans régionaux de transition" pour accéder au Fonds de transition juste. En outre, le Fonds n'est qu'un des piliers du "Mécanisme de transition juste". En ajoutant des financements via le programme d'investissement InvestEU (par exemple soutien aux entreprises les plus innovantes) et les prêts de la Banque européenne d'investissement (BEI, par exemple pour financer des mesures d'efficacité énergétique comme la rénovation de logements sociaux), la Commission espère que ce mécanisme puisse mobiliser jusqu'à 100 milliards d'euros d'ici 2027.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2020 à 17:02 :
Quelque soit la vision des choses, la France emprunte au moins 21 milliards par an pour son obole a l'UE de Bruxelles et cela va augmenter avec le Brexit... Vous parlez de bout de chandelle!
a écrit le 19/01/2020 à 16:26 :
Je croyais qu'il fallait(faudrait) 500 milliards, d'après les polonais, 2 c'est trop peu, même pour commencer, tout va passer en bureaucratie, réunions de réflexion de décarbonation. Les mineurs de charbon vont devoir se reconvertir, ça coûte.
Réponse de le 19/01/2020 à 17:36 :
Les polonais sont très conscients de la pollution et du peu d'intérêt de travailler dans le charbon. C'est pareil en France quand on veut fermer Cordemais etc les gens demandent à être aidés mais acceptent les nécessités de changer. De toutes manières les centrales charbon ne sont plus assez compétitives face aux renouvelables qui ont encore un potentiel d'améliorations et de baisse des prix. Tout le monde en fait donc elles sont incontournables et représentent beaucoup de technologies et d'approches.
a écrit le 19/01/2020 à 10:01 :
Mais !!!!!! La Pologne se moque, comme Trump et Bolsonaro, du Climat et de la planète.

Et se moque de l'Europe sauf pour ses seul intérets.
a écrit le 19/01/2020 à 2:14 :
La France recevrait 402 millions, mais combien verserait-elle ?
a écrit le 18/01/2020 à 9:17 :
Il faut récompenser l’esclavagisme humain en UE.

Vite un frexit.
a écrit le 18/01/2020 à 0:45 :
L Europe vas donner 2 millards à la Pologne un gouvernement des fâcheux et qui achetez avions aux américains leuropyle et pourries
a écrit le 17/01/2020 à 17:21 :
Vous croyez vraiment que ce genre de calcul pour les nuls va marcher bien longtemps?
"On veut nous imposer une retraite par point alors que l'UE la fait par répartition au niveau de son club!" tout pour ne pas perdre son influence sur le tout!
a écrit le 17/01/2020 à 16:29 :
ils vont encore recevoir des milliards, puis cracher dans la soupe europeenne, et enfin acheter du materiel militaire americain et russe
he, faudra arreter les gabegies, ca va mal finir
faut faire une avance remboursable, et si la pologne decide de faire cavalier seul, elle rembourse

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :