Matteo Renzi : trahison à l'italienne

La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, le portrait de Matteo Renzi, le plus jeune président du conseil italien depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.
Matteo Renzi : la trahison à l'italienne
Matteo Renzi : la trahison à l'italienne (Crédits : reuters.com)

Il est jeune. Il est brillant. Il est ambitieux. Et il est Italien. Notre homme de la semaine a tout du gendre idéal. Mais la question c'est : a-t-il tout pour être le chef de gouvernement idéal ? C'est ce dont semblent, aujourd'hui, douter deux tiers de ses concitoyens.

À moins de quarante ans, Matteo Renzi, maire de Florence et père de trois enfants, s'apprête à remplacer Enrico Letta à la tête du Conseil italien. Publicitaire de profession, le leader du Parti démocrate a su charmer son monde avec un seul programme : "le dynamisme, l'énergie, le mouvement !".

Néanmoins, ses accents populistes et son aisance télégénique aux airs de "Berlusconi de gauche", semblent en inquiéter plus d'un.

28 minutes

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 24/02/2014 à 18:06
Signaler
essayons d'élever le niveau de la discussion, et de dépasser la simple comparaison avec Berlusconi. Au passage, papy Silvio, 77 ans, condamné par la justice, reste bien au centre des commentaires politiques. L'Italie doit traiter 2 énormes problèmes...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.