« Maintenant on fait quoi » ? Cédric Villani, l'iconoclaste

VIDÉO - CHAPITRE 6. Dans ce nouvel épisode de « Maintenant, on fait quoi ? », Cédric Villani, l'ancien équipier d'Emmanuel Macron et ex candidat aux municipales. À retrouver sur Twitter, avec le hashtag #MOFQ et sur les réseaux sociaux.

3 mn

(Crédits : Benoit Tessier)

Le célèbre mathématicien et député (sans étiquette) de l'Essonne aborde le scrutin présidentiel et législatif, fidèle à sa réputation singulière : avec pugnacité, spontanéité, sincérité - et candeur ?, complèteront ses détracteurs. L'ex-équipier d'Emmanuel Macron - il s'en est séparé après le fiasco de la primaire des Municipales 2020 à Paris - exprime désormais sa triple priorité européenne, écologique et des droits humains, dans le sillage du candidat EELV Yannick Jadot. Et tape fort dans ce long entretien qu'il accorde à La Tribune.

Parmi les thèmes abordés : le traitement de la crise (de la gestion économique à celle des non-vaccinés et des libertés), l'élection présidentielle (le « phénomène » Zemmour, le « crédit » de l'écologie politique et de la gauche). Et aussi la science défiée, le débat public dévasté, le wokisme et "cancel culture". La scène internationale n'est pas en reste : désamour de l'Europe, JO de Pékin et Coupe du monde au Qatar, Julian Assange et les lanceurs d'alerte... jusqu'à la « honte » que lui inspire la poignée de mains d'Emmanuel Macron avec le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed Ben Salmane : le lauréat de la Médaille Fields en 2010 prend des positions claires, tranchées voire radicales - comme en témoigne son appel à la décroissance. Et dans une dernière partie consacrée à sa personnalité, révèle un appétit artistique et poétique qui en fait définitivement un ovni dans le cénacle politique.

Revoir les épisodes précédents :

Lire aussi 2 mn« Maintenant on fait quoi » ? Les leçons technologiques et entrepreneuriales de Bertrand Piccard

Lire aussi 2 mn« Maintenant on fait quoi » ? Le « projet de société » de Laurent Berger

Lire aussi 2 mn« Maintenant on fait quoi ? » Les recettes de Michel Troisgros pour continuer de rêver

Lire aussi 3 mn« Maintenant, on fait quoi ? » L'après-crise, avec Thierry Frémaux, directeur général du Festival de Cannes

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 17/02/2022 à 19:53
Signaler
S’il avait eu un peu de morale, il aurait démissionné depuis longtemps ; alors, continuer maintenant à faire la morale devient pervers.

à écrit le 31/01/2022 à 15:11
Signaler
Pour lui ? Direction la retraite.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.