Défense : le sous-traitant Gattefin investit 1,2 million d'euros pour assembler les drones et les missiles de MDBA

CHER. Le sous-traitant de pièces d'usinage pour l’aéronautique et la défense remonte la pente après avoir été gravement impacté par la crise sanitaire. Pour cette PME, le conflit en Ukraine se traduit quant à lui par le doublement, voire le triplement, des prix de l'aluminium et de l'inox Gattefin prévoit notamment de lourds investissements pour diversifier son offre en 2022 et 2023.

3 mn

Gattefin, voisin de MDBA, a reçu un coup de pouce significatif du géant missilier pendant la crise sanitaire de 2020 et 2021.
Gattefin, voisin de MDBA, a reçu un coup de pouce significatif du géant missilier pendant la crise sanitaire de 2020 et 2021. (Crédits : Reuters)

C'est un investissement stratégique pour un sous-traitant de l'aéronautique et défense. La PME Gattefin, située à Mehun sur Yèvre près de Bourges, va s'offrir pour 1,2 million d'euros une nouvelle machine de soudure du titane, dotée d'une technologie laser. Fabriqué par le constructeur allemand basé près d'Hambourg, le robot Alpha laser est spécifiquement dédié à un nouveau marché que lui a confié le client historique de Gattefin, à savoir le poids lourd du secteur MDBA. Egalement basé dans la préfecture du Cher, le géant lui sous-traitera ainsi l'assemblage de certaines pièces ultra-sensibles de drones et de missiles.

Grâce à cet outil installé dans une salle sous gaz neutre (sans oxygène), Gattefin sera en mesure de souder des ensembles en titane de grande longueur. Ce nouveau développement est censé générer plusieurs centaines de milliers d'euros de recettes additionnelles au chiffre d'affaires de la société qui s'est élevé à 14,5 millions d'euros  en 2021. Il doit en principe se traduire parallèlement par cinq recrutements d'ici deux ans.

Créée en 1977 par Noël Gattefin, la PME intervient sur deux marchés principaux. Pour la défense, elle fabrique de l'outillage de manutention de missiles, de drones et de munitions. Avec 50% de ses recettes, cette activité arrive juste devant la sous-traitance pour l'aéronautique civile qui représente 30% de son chiffre d'affaires. Gattefin opère ainsi pour les fabricants de sièges d'avions, Airbus Atlantic, ainsi que Safran, dont une unité industrielle est située à Issoudun dans l'Indre voisin. Rachetée en 2018 par l'ancien directeur général, Emmanuel Calleja, le fournisseur intervient aussi dans le nucléaire (Framatome), l'emballage liquide (Sidel) et les turbines à gaz (Siemens). Il emploie actuellement 100 salariés sur son site berrichon.

Prix et délais d'approvisionnement en forte hausse

L'annonce de son nouvel investissement a été officialisée sur le salon Global industrie qui se tient jusqu'au 20 mai à Villepinte dans le nord de Paris. Sa présence à cet événement, aux côtés d'une dizaine d'autres entreprises du Centre-Val de Loire emmenées par Dev 'up, l'agence régionale de développement économique, permet à la PME de repartir à la conquête de nouveaux clients, après deux années en demi-teinte.

Le trou d'air de l'aéronautique provoqué par le Covid-19 en 2020 et une partie de 2021 a sérieusement impacté l'activité de Gattefin. Afin de passer ce cap difficile, la PME a néanmoins pu bénéficier du soutien de MDBA qui a augmenté ses commandes de 20% pour compenser en partie l'arrêt du secteur aérien.

Le conflit en Ukraine, démarré février, se traduit quant à lui par le doublement, voire le triplement, des prix de l'aluminium et de l'inox. « Dans le même temps, les délais d'approvisionnement moyen ont doublé, passant de trois à six mois, assure Emmanuel Calleja. Ces incertitudes nous conduisent parallèlement à devoir améliorer et monter en gamme notre offre de services ». En 2021, la société a ainsi agrandi de 1.000 m2 l'espace consacré au montage dans son usine d'une surface totale de 13.000 m2. Objectif pour Gattefin, devenir intégrateur de produits finis en plus de ses prestations d'usinage et de soudure actuelles.

3 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.