Mobilisation générale pour sauver le tourisme en Corse

 |   |  517  mots
Avec des projections de fréquentation en baisse de 50%, c'est une saison en enfer que s'apprête à traverser l'île.
Avec des projections de fréquentation en baisse de 50%, c'est une saison en enfer que s'apprête à traverser l'île. (Crédits : DR)
FACE A LA CRISE. Avec un recul de 35 % de l'activité et une industrie touristique au plus mal, la Corse s'attend à des faillites et à un chômage record. Les acteurs du monde économique tentent d'inverser la tendance cet été.

On pourrait croire que la Méditerranée est le meilleur rempart pour engloutir les crises, mais le Covid-19 a bien déferlé sur la Corse, causant 73 décès et ruinant son horizon économique. Les projections de l'Insee sont sans appel : l'île, avec une activité en recul de 35% et un recours accru au chômage partiel, est le territoire le plus touché de la France métropolitaine, en raison notamment de la saisonnalité de l'activité.

Commerce, transport, hébergement, hôtellerie-restauration et BTP, ces poids lourds de la valeur ajoutée insulaire qui sont dopés par le tourisme, ont été bouleversés par l'arrêt des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/07/2020 à 7:04 :
Allez en Croatie. C'est un beau pays, ce n'est pas très cher et c'est juste à côté.
Réponse de le 30/07/2020 à 9:08 :
Les prix sont tres correct, pas d'arnaque et le service affable.
On est loin de ce qui se fait en Corse durant l'ete.
a écrit le 29/07/2020 à 13:26 :
2 saisons comme cela et ils verront si l'indépendance est leur destin...
Cet hiver : farine de chataigne et tous au jardin cet été pour planter
Vacances chères, service low cost des saisonniers.
Réponse de le 30/07/2020 à 13:28 :
R2d2 otre racisme sur un population autochtone racisme franchouillard , sachez que la corse n'attend pas les maisons sur le dos pour vivre nin les campings car, il est vraie que des hôtel ont a pâtir du tourisme mais ce n est pas spécial a la corse espèce d'idiot, et en corse ont devraient interdire le tout tourisme, parce que les franchouillard faucher viennent en sac a dos et en camping car; ceux là ne servent a rien , le tourisme italien, et américain marche bien en corse, alors vous serez grès d'arrêter de dire des conneries
Réponse de le 30/07/2020 à 14:06 :
On voit au commentaire ci dessous que l'écriture sans fautes de NOTRE LANGUE FRANCAISE est ignorée de certains .Qu'ils restent sur leur ile .
a écrit le 29/07/2020 à 10:52 :
vu a la télé vacanciers qui louent 1200 euros un véhicule pour 10 jrs y a en qui en profitent du covid-19
a titre indicatif 3 fois le prix de 2019 et vous voulez que les continentaux aillent en corse ?
je m étouffe comme y en a un qui le dit !
Réponse de le 29/07/2020 à 14:16 :
Y a pas que là. Un collègue est allé en voyage de noces aux iles Lofoten (Norvège) en ayant vu les photos que j'avais rapportées, louer une voiture la bas c'est aussi cher qu'y aller avec la sienne depuis Paris. :-) Ils y ont fait du stop.
Sais pas s'ils prennent la CB partout (location de voitures), y a des restau près de la mer où ça n'existe pas, liquide exclusivement, parait-il (je piquenique, pas ce genre de soucis).
En septembre il fait encore beau, parfois encore alertes incendie, et c'est moins cher.
Toujours pris le ferry (c'est pas (plutôt) cher l'avion ?), mais faut pas se décider juste avant, sauf si ça a changé, y avait du yield managment, parfois prenait 10€/jour la veille et jour même (en mai), aïe (relevés perso sur tout mai, envoyés UFC pour info), et 3 mois avant, parfois plus cher, 2 mois mieux, et encore. Espérons qu'ils ont simplifié en ayant des tarifs lisibles stables (la SNCM c'était le cas, du marbre mais a disparu).
Réponse de le 29/07/2020 à 22:27 :
C est juste un avertissement. Étant donné qu ils nous racketent depuis fort longtemps sur les tarifs.
Va falloir être un peu plus acceuillant et a des tarifs Juste

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :