Dunkerque : le succès du bus gratuit se confirme

 |   |  298  mots
La fréquentation des bus est en nette hausse, en semaine comme le week-end.
La fréquentation des bus est en nette hausse, en semaine comme le week-end. (Crédits : DR)
Avec une fréquentation en hausse de 125 % le week-end et de 65 % la semaine (constatés du 1er janvier au 12 mai), l’instauration du bus gratuit dans l’agglomération montre d’excellents résultats.

En septembre dernier, Dunkerque était devenue la plus grande agglomération d'Europe à instaurer la gratuité de l'accès à l'ensemble de son réseau de bus. Plus de six mois après son lancement, les premiers résultats sont plus qu'encourageants et « la satisfaction des usagers atteste d'une véritable transformation des modes de déplacement sur le Dunkerquois », souligne la Communauté urbaine. La mesure avait été mise en place pour remédier aux problématiques de pouvoir d'achat, d'environnement, de lutte contre l'isolement et de redynamisation des territoires urbains.

D'après les premiers chiffres, 50 % des usagers déclarent utiliser le bus plus souvent qu'avant (dont 32 % « beaucoup plus souvent » et 18 % « un peu plus souvent »). Les effets sur le report modal sont notables : 47,9 % des 2 000 personnes interrogées aux arrêts de bus réalisent désormais en bus des trajets qu'ils effectuaient auparavant en voiture. 33,2 % des sondés se déplacent plus souvent, effectuant de nouveaux déplacements qu'ils ne réalisaient pas avant.

Création de l'Observatoire de la gratuité des transports en commun

De janvier à mai 2019, une hausse moyenne de 70 % de la fréquentation en semaine a été observée, avec des pointes de 120 % le samedi et même de 170 % le dimanche. Dans le contexte des questions de mobilité soulevée par les « gilets jaunes » et dans la perspective des prochaines élections municipales, Patrice Vergriete, président de la Communauté urbaine de Dunkerque, a créé l'Observatoire de la gratuité des transports en commun, pour accompagner les collectivités dans leur réflexion autour de la gratuité. Porté en partenariat avec l'Agence d'urbanisme et de développement de la région Flandre-Dunkerque (Agur) et l'équipe pluridisciplinaire des chercheurs de Vigs (Villes innovantes et gestion des savoirs), cet observatoire permettra de compiler les connaissances et les retours d'expériences.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2019 à 1:44 :
Faudrait voir@ ne connait manifestement pas le thème.Les transports publics sont déjà financés à plus de 80%par nos impôts et taxes.Que les gens qui utilisent la voiture,paient pour les transports en commun,me paraît une très bonne chose.Cela les poussera à utiliser les transports publics et ce sera tout bénef pour la planète et ça aidera à diminuer la pollution,tout en diminuant les importations de pétrole.
a écrit le 24/06/2019 à 15:00 :
... à quand même ne pas trop prendre la populace pour un ramassis de c... (quoique...). La gratuité n'existe pas ! Les bus soi-disant "gratuits", cela signifie que tout le monde passe à la caisse, même - et surtout ! - ceux qui ne les utilisent jamais. Notamment parce que les liaisons ou les horaires sont pensées par des crétins décérébrés. Le véritable progrès (et surtout la véritable justice sociale !) serait que chaque utilisateur paie (enfin !) le juste prix des transports en commun, tous types confondus. Bien sûr, les prix seraient supérieurs à ceux pratiqués actuellement et qui sont dérisoires parce que tout le monde passe abusivement à la caisse, mais ce serait une véritable justice sociale. Et cela pourrait faire baisser les impôts de chacun car il ne faudrait plus consacrer une partie de ceux-ci aux transports en commun. Mouais... les racketteurs étatiques, en bons escrocs corrompus, en profiteraient certainement pour encore engager d'autres dépenses somptuaires et inutiles, mais c'est un autre débat. La fausse "gratuité"des transports est une vaste arnaque et une escroquerie (une de plus) menée par des "élus" qui, eux, ne prennent jamais les transports en commun...
a écrit le 24/06/2019 à 11:22 :
J'aimerai connaitre le surcoût pour les contribuables et les entreprises.

La gratuité est une utopie.

Sauf si les salariés ne sont pas payés, les bus ont été offert, le carburant gratuit etc ...
Réponse de le 24/06/2019 à 15:13 :
Comme indiqué dans l'article, le manque à gagner est compensé par des choix budgétaires assumés.

Dunkerque à préféré renoncer à la construction d'une salle de sport polyvalente de 12000 places, un projet à 260 millions €. Projet non rentable par nature et extrêmement risqué financièrement.

Ce qui permet de compenser intégralement un manque à gagner évalué à 5.7 millions €/an pour les transports.

Faire de la politique c'est faire des choix.
On comprend que le gouvernement dégaine l'argument budgétaire en permanence, y compris quand la vie des malades est en jeu aux urgences, mais il n'a eu aucune hésitation à décider de perdre 3.6 milliards de recettes d'ISF et 5 autres sur la taxation des dividendes boursiers.
a écrit le 24/06/2019 à 10:38 :
Rien n'est gratuit, quelqu'un paie forcément.
Réponse de le 24/06/2019 à 15:36 :
Cela ne coute rien,c'est l'état qui paye.N'oubliez pas qu'avec les taux négatifs,le pays s'enrichit avec la dette émise,nous sommes revenus a un cercle vertueux!
a écrit le 24/06/2019 à 7:39 :
Gratuit ? Faut developper le concept. Partout sur le territoire.
Réponse de le 25/06/2019 à 6:30 :
Meme l'argent commence a etre gratuit!C'est un concept intéressant qui commence a arranger tout le monde.Le travail et les efforts commençaient a devenir vraiment pénibles.Je ne comprends pas comment on n'y a pas songé plutot.
a écrit le 24/06/2019 à 7:04 :
Non à la gratuité des transports payée par le contribuable soit une minorité
Oui aux transports collectifs payés par l’usager
a écrit le 23/06/2019 à 21:16 :
toto@,et les autres paient , pour que vous puissiez circuler en voiture.Les rues des villes et les routes ne s'entretiennent pas toutes seules.Si vous payez,pour que les autres circulent en bus, c'est très bien, c'est moins polluant que la voiture individuelle et c'est juste de la réciprocité.
Réponse de le 24/06/2019 à 9:34 :
fausse reciprocité , la voiture est taxé de tous les côtés et lourdement , pas les chaussures !
Réponse de le 24/06/2019 à 9:34 :
fausse reciprocité , la voiture est taxé de tous les côtés et lourdement , pas les chaussures !
a écrit le 23/06/2019 à 21:03 :
Dans certaines villes de France : un plan dissuasif est en place avec les applications web et stationnement dématérialisé
Quand vous regardez le cout dans les historiques : ça vous revient très chers , en rajoutant les PV , la pollution, la perte de temps pour trouver un stationnement ...

C’est une tactique pour les centres villes ( grandes Villes)

Finalement en tant que consommateur , proposer un prix de 50% des tarifs actuels des transports en communs , en rajoutant plus de bus et de métros : c’est peut être la solution «  verte » pour tous les centres villes.

Comme ça les parcmètres peuvent être supprimé.
Par contre un décret serait nécessaire pour rendre le parking et navette gratuite pour tous les hôpitaux de France. ( c’est une nécessité absolue)
a écrit le 23/06/2019 à 19:34 :
Belle mentalité. Pour moi c'est gratuit, donc je profite et ce sont les autres qui payent.
Réponse de le 23/06/2019 à 19:58 :
Arrêtez donc de voir les autres à votre image...
a écrit le 23/06/2019 à 18:20 :
Un article récent du magazine belge Imagine,parle en bien de la gratuité des transports à Dunkerque. Augmentation spectaculaire de l'utilisation du bus et diminution de l'utilisation du véhicule privé dans l'agglomération. Il faut savoir qu'avant Septembre 2018,la vente de tickets de bus,apportait seulement 10% du financement du système de transport de cette ville.
Pour ma part, je peux témoigner que le parking de l'hôpital dunkerquois est maintenant presque vide , témoignant du fait que le personnel et les visiteurs de l'hôpital utilisent maintenant le bus à la place de la voiture.Esprits chagrins s'abstenir!.
Félicitations M.le maire!.Vous agissez effectivement contre la pollution et luttez contre le réchauffement climatique,contrairement à LREM qui ne fait rien de concret
a écrit le 23/06/2019 à 15:50 :
On remarquera que depuis la mise en place de la gratuite dans les restaurants, les gens vont beaucoup moins au supermarche (sauf pour les promos sur le Nutella)!! Par contre depuis qu'ils doivent payer 1€ pour leur visite chez le docteur, certains crient au scandale et s'estiment etre les vaches a lait d'un systeme etablis pour les (plus) riches (qu'eux!). On en retrouve un certain nombre les samedi sur les rond-points!
a écrit le 23/06/2019 à 15:40 :
Bah voyons , comment ce qui est gratuit ne fonctionnerait pas .
Par contre que tout le cout soit porté par les seuls personnes qui travaillent et payent des impots ca derange personne ?
Que ceux qui deja reçoivent des aides en pagaille puissent faire du tourisme gratuitement mais payé par ceux qui sont contraint de se lever chaque jour et rentrer en fin de journée ca dérange personne ?

Que ca entraine une hausse de ceux qui n'ont rien de crucial à se deplacer , utilisent ce transport gratuit pour des besoins "gratuits" ca derange personne ?

Une façon pour le "politique" de se donner un coté bon samaritain mais qui alourdit encore les charges et les reportent toujours sur les memes .
notre seul recours , degageons les ces politiques , votons pour n'importe qui mais contre ceux la
a écrit le 23/06/2019 à 15:18 :
Comme à chaque fois, l'inculture économique et le collectivisme font leurs effets. Pourquoi l'impôt de tous est mis à contribution au bénéfice de certains ? Pourquoi paierais-je pour mon voisin ? Pourquoi dois-je nourrir ses enfants à la cantine ? Pourquoi dois-je lui payer ses transports ? Pourquoi le non-utilsateur doit payer ? Dans notre pays les transports collectifs sont financés à 35% de leur coût réel. En Allemagne, le client des transports finance 65%. Cela me paraît beaucoup plus convenable et moral. Chez nous le smicard -gilets jaunes réclame 35% d'augmentation. Il oublie que ses enfants se nourrissent pour très peu cher à l'école et que la collectivité le transporte pour 0 ou un tiers du coût.... Pourvu que ça dure !
Réponse de le 23/06/2019 à 20:06 :
Vous nous fatiguez avec vos jérémiades.

Alors si vous n'avez pas gagné le droit d'utiliser le forum en étant un abonné payant LT, soyez cohérent avec vous-même et dégagez !
Réponse de le 24/06/2019 à 9:58 :
"Vous nous fatiguez avec vos jérémiades."
C'est tout ce que vous trouvez à répondre aux remarques légitimes de Unpeudesens ? Sachez que vous, les spécialistes de la victimisation et de la spoliation du bien d'autrui, vous commencez aussi à sérieusement nous fatiguer. Quand viendra le temps du retour de baton, et que les 10% refuseront de continuer de participer à l'impôt, vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous même.
a écrit le 23/06/2019 à 13:19 :
Ce qui est drole à lire les commentateurs commentater à tatons c'est qu'ils sont persuadés d'être les fournisseurs par leur travail de ces gratuités. Ignorant crassement que les gains majeurs de productivité du travail qui amènent logiquement à sa rareté sont le fait de vraiment très peu d'entre eux et proviennent majoritairement des avancées techniques en provenance du monde anglosaxon. Machines, matériaux, électronique, systèmes de controle, systèmes d'information, pour la plupart vous n'êtes à l'origine d'aucuns de ces progrès qui sont la cause majeur du niveau de vos salaires, payés donc pas le travail d'encore moins nombreuses personnes que vous le croyez...
En fait vous allez bientot devoir payer pour travailler et ainsi faire croire que vous contribuez aux progrès techniques sources de productivité et donc de la raréfaction du travail.

Vous avez raison rien n'est gratuit mais une part énorme de vos salaires est en fait une offrande (gratuite donc) à laquelle votre travail en réalité contribue peu. Vous êtes substituables par des algorithmes et des machines, si vous avez un travail en fait c'est du social, on peut deja très bien se passer de vous en investissant grace à la planche à billet mais on ne sait pas encore comment gérer l'habitat aux rond points...
a écrit le 23/06/2019 à 11:42 :
Rien n'est gratuit...
Cordialement
Réponse de le 23/06/2019 à 14:38 :
La pollution automobile, le bruit, les accidents, la nécessité de maintenir une voirie sur-dimensionnée, les parkings, les agents de police et le temps perdu dans les embouteillages, ont un coût financier, moral et de santé publique qui est payé par les contribuables, y compris ceux qui n'ont pas de véhicule.

De plus, avec la gratuité, le syndicat de transport fait l'économie de toute une infrastructure de billetterie physique et dématérialisée et de contrôle des usagers qui coûte cher.

Pour moi l'exemple dunkerquois et un exemple à étudier, à méditer et à reproduire partout où c'est possible.
a écrit le 23/06/2019 à 10:54 :
Le fantasme de la gratuité avec celui de l’égalitarisme, encore une marotte que nos élus utilisent pour flatter leurs électeurs et surtout accroitre sa dépendance à l'assistanat gage d'une réélection. C'est tout bonnement de l'achat de votes avec de l'argent public, sachant que le conducteur ne travaille pas gratuitement dans un bus généreusement fourni par un gentil donateur.
a écrit le 23/06/2019 à 10:30 :
A quand le cinéma gratuit, le magasin gratuit? Qu'une activité gratuite ait du succès n'est pas vraiment une surprise. Le vrai succès se confirmera si on mesure une diminution importante des embouteillages dans l'agglomération, et une diminution de la pollution, voire une diminution de l'achat de carburant. Pour l'instant on note que les gens prennent plus le bus, mais il est possible qu'ils fassent maintenant en bus ce qu'hier ils faisaient à pied ou à vélo avec un risque d'augmentation de l'obésité et des accidents cardiovasculaire à long terme.
Réponse de le 23/06/2019 à 13:07 :
Bonnes remarques, si cela sert de substitution pour ceux qui circulaient à vélo ou a pied c'est contre productif.
Fumer tue y compris du pot d'échappement mais le manque d'activité physique aussi!
Réponse de le 23/06/2019 à 14:57 :
Méfiez vous du pessimisme, c'est mauvais pour le coeur.

selon l'article, que vous avez du zapper, 47,9 % des personnes interrogées aux arrêts de bus affirment qu'elles réalisent désormais en bus des trajets qu'ils effectuaient auparavant en voiture....

Soit en plus 25 000 personne chaque jour qui laissent la voiture au garage.

Dunkerque+ communauté commune c'est +/- 200 000 personnes.

L'impact est énorme quand on sait que la différence entre une circulation fluide et un bouchon se joue à quelques % de véhicules près.
a écrit le 23/06/2019 à 10:12 :
Résultats comme prévus et même mieux, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre et anticiper ce résultat.
Les retombées en terme d'activités supplémentaires sont importantes, gains économiques et bonus social en prime.
Bon investissement !
En France, l'autorisation de l'ouverture des commerces les dimanches et jours fériés sur les sites et transits touristiques, amènent aussi un surplus d'activités non négligeable et ce n'est plus la galère pour trouver un sandwich ou repas rapide à 21H00, par exemple dans certaines gares ferroviaires. C'est tout de même plus sympa et personne n'est jamais obligé de consommer. Mais les offres sont présentes, offres d'achats possibles pour ceux qui se bougent tard ou tôt, que ce soit pour les loisirs ou pour le travail, et qui n'ont pas de temps ou l'argent à consacrer un resto classique.
Et pour les enseignes commerciales hors restaurations, elles ne semblent pas s’en plaindre.
Quand toutes les infrastructures de transits auront été rénovées et moderniser, le dynamisme sera encore meilleur. La France est en travaux, presque partout en vrac, ce qui confirme qu’elle avait vraiment prise un méchant retard durant ces dernières dizaines d’années. Ports, aéroports, gares, canaux, routes et voies ferrées, y’a encore un max de boulot.
a écrit le 23/06/2019 à 9:59 :
Ça semble très bien

Mais est t il utile de créer un observatoire
Rempli d énarques pour voir l évidence ?
a écrit le 23/06/2019 à 9:20 :
Cela me semblait logique mais merci beaucoup de faire un article là dessus. Comme quoi quand on veut on peut mais la plupart de nos politiciens ne sont plus capables que de servir les intérêts de l'argent.
a écrit le 23/06/2019 à 8:55 :
gageons que les chauffeurs travaillent gratuitement, que l'energie est gratuite, et que les bus sont fournis genereusement par le secours populaire, ou carrement offerts par renault..........
bon, sinon, le tout gratuit paye par personne, il est paye par qui?
Réponse de le 23/06/2019 à 10:11 :
Financé par l'ensemble de la collectivité, inclus les pro de la bagnoles, qui ne sauraient pas vivre sans leur SUV.
Cette mesure fonctionne : moins de pollution, moins d'embouteillages et aussi gains de pouvoir d'achats pour ceux qui laissent tomber la voiture car une bagnole c'est un gouffre financier !
Réponse de le 23/06/2019 à 11:11 :
ce qu il faut regarder c 'est l équation économique globale.....de toute manière les transports urbains sont subventionnés déjà à hauteur de 70 %
idem pour la RATP.....
vous croyez que vous payez votre métro mais ce n'est que 30% que vous payez.....et encore
votre patron paye d une part la taxe transport, et d autre part vous rembourse la moitié de votre pass navigo
plus de facilité de déplacement veut dire que plus d activité économique générée....
Réponse de le 23/06/2019 à 11:13 :
ce qu il faut regarder c 'est l équation économique globale.....de toute manière les transports urbains sont subventionnés déjà à hauteur de 70 %
idem pour la RATP.....
vous croyez que vous payez votre métro mais ce n'est que 30% que vous payez.....et encore
votre patron paye d une part la taxe transport, et d autre part vous rembourse la moitié de votre pass navigo
plus de facilité de déplacement veut dire que plus d activité économique générée....autre exemple, on nous dit de prendre le train mais pour garer sa voiture une journée complète à coté de certaines gares c 'est presque impossible ou à coup prohibitif.....et encore....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :