« L'efficacité énergétique industrielle c'est consommer moins d'énergie pour produire de manière aussi efficace », Aurélien Hüe (Bpifrance)

De quoi DEMAIN sera-t-il fait ? Bpifrance s'est lancé le défi de mener une réflexion sur les sujets d'innovation qui révolutionneront notre quotidien dans les années à venir, du point de vue de notre transport, notre alimentation, notre santé, notre façon de commercer et de travailler. Pour cela, Bpifrance anime une démarche collective en mode projet, pilotée par les collaborateurs Bpifrance et associant les acteurs des écosystèmes concernés. L’un des enjeux majeurs est l'efficacité énergétique. Aurélien Hüe, directeur adjoint d'investissements, Fonds France Investissement Energie Environnement, à Bpifrance, nous explique pourquoi une nouvelle philosophie de production doit se mettre en place.

2 mn

Aurélien Hüe, directeur adjoint d'investissements, Fonds France Investissement Energie Environnement, à Bpifrance
Aurélien Hüe, directeur adjoint d'investissements, Fonds France Investissement Energie Environnement, à Bpifrance (Crédits : DR)

Quels sont les enjeux de l'efficacité énergétique industrielle dans le contexte de crise sanitaire et économique que nous traversons ?

L'efficacité énergétique industrielle consiste à consommer moins d'énergie pour produire de manière aussi efficace, sans gaspillage. La crise actuelle souligne l'importance d'un mode de production local avec un faible impact environnemental - a contrario d'un modèle de production basé sur des ressources infinies et à bas prix, et sans intégration de l'impact sur l'environnement. C'est notamment le cas de l'énergie, indispensable à toute production, que l'on veut disponible, sûre, pas chère, et maintenant décarbonée. Équation très compliquée à résoudre... La crise actuelle est donc de nature à nous faire prendre conscience qu'un tel modèle n'est pas tenable. Il faut se préparer à d'éventuelles nouvelles crises, quelle qu'en soit la nature, faire des choix et consentir des investissements, difficiles, certes, dans un contexte économique dégradé et des prix pétroliers bas, mais essentiels. Car les solutions pour une efficacité énergétique industrielle accrue existent. Il suffit que les acteurs fassent les bons arbitrages.

Bpifrance est aussi la banque du climat, décrivez-nous les grands axes de sa politique en matière de soutien à l'efficacité énergétique industrielle...

Avant la crise actuelle, Bpifrance faisait déjà beaucoup pour soutenir la transition énergétique, sous forme de prêts aux entreprises, pour mener à bien des programmes d'efficacité énergétique et en épaulant de petites structures pour en faire des belles sociétés spécialisées dans la transition énergétique. En partenariat avec l'Ademe, nous animons ainsi un accélérateur, dans lequel des entreprises sont « poussées » pendant deux ans. Cette volonté ne peut que se renforcer aujourd'hui. Bpifrance va continuer de soutenir des entreprises du secteur, mais également élargir la portée de son action en incluant les sociétés « généralistes » pour les aider dans leurs efforts de transition. C'est la meilleure façon d'avoir un réel impact dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Quels sont les liens entre efficacité énergétique industrielle et efficacité économique pour l'industrie ?

Sans énergie, on ne produit rien. Et si les industries fortes consommatrices dépensent moins, c'est autant de gagné ! Dans certains cas, il en va de leur survie. En outre, dans un monde incertain, dépendre d'une ressource extérieure revient à s'exposer à bien des déboires. Cette nouvelle philosophie pousse également à réfléchir aux process industriels, à la compétitivité, au marketing, à la marque employeur. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur la façon dont les produits sont fabriqués, et soucieux, en tant que salariés, de rejoindre un groupe dont ils partagent les valeurs de sobriété, de respect de l'environnement, de responsabilité sociétale. Sans oublier les banquiers et les investisseurs, eux aussi de plus en plus sensibles à ces thématiques.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 21/04/2020 à 9:14
Signaler
Oui mais un dragon céleste a besoin d'un océan d'eau chaude et de plusieurs usines chimiques pour prendre son bain sinon après "ça lui gratte dans le cou", et ça c'est bien plus important que tout hein...

à écrit le 19/04/2020 à 17:27
Signaler
C'est sûr, produire autant mais mieux, avec moins d'énergie. Quand les gens trouvent comment consommer 5-10% de moins dans les fours à arc de métallurgie, ça en fait de l'énergie (et facture) économisée ! Ma VMC économe fait le boulot avec 15 fois mo...

à écrit le 18/04/2020 à 17:25
Signaler
Vous croyez qu'un client qui achete un telephone mobile en Chine se préoccupe de la consommation energetique de l'entreprise qui le produit : la blague... Les grandes entreprises en Europe ou en France managent leurs consommations pas pour être vert...

à écrit le 18/04/2020 à 11:52
Signaler
Bieb sûr, l'efficacité énergétique est la bonne voie ! Mais tant que les financiers exigeront des temps de retour sur investissement de 1 ou 2 ans (cas vécus !) c'est sans espoir. La crise actuelle qui démontre l'inefficacité de la "gouvernance par l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.