Amazon lance une monnaie virtuelle pour motiver les développeurs d'applications

 |   |  237  mots
La tablette Kindle Fire d'Amazon. Copyright Bloomberg
La tablette Kindle Fire d'Amazon. Copyright Bloomberg (Crédits : Bloomberg)
L'américain a besoin de davantage d'applications disponibles sur sa Kindle Fire, dans le but de mieux réussir à concurrencer son principal concurrent: Apple.

Pour concurrencer Apple, Amazon veut plus d'applications disponibles pour sa tablette Kindle Fire. Pour réussir à motiver les développeurs à en développer davantage, l'américain s'apprête à proposer aux usagers d'utiliser un nouveau moyen de paiement : une monnaie virtuelle baptisée Amazon Coins.

La firme américaine promet d'attribuer gratuitement en mai prochain des "dizaines de millions de dollars de monnaie virtuelle" à ses clients et précise que seules les applications approuvées pour son magasin en ligne d'ici au 25 avril pourront en bénéficier. Autrement dit, "amis développeurs, empressez vous de nous faire vos propositions !"

L'idée est de "donner aux utilisateurs du Kindle Fire un moyen facile de dépenser de l'argent", et aux développeurs d'applications "des opportunités pour attirer des téléchargements et augmenter la monétisation" de leurs produits, précise Amazon dans un communiqué paru ce mercredi. L'initiative, testée d'abord exclusivement sur le marché américain, pourra ensuite être étendue en fonction du succès rencontré.

Les analystes estiment que les applications sont un élément clé dans le choix d'un appareil mobile pour les consommateurs, au-delà des caractéristiques de l'engin lui-même. Le succès de l'iPhone et de l'iPad, que concurrence le Kindle Fire, doit ainsi pour beaucoup à l'écosystème d'applications qu'Apple a réussi à créer autour de ses produits.

» Tablettes : comment Amazon tente d'ébranler la suprématie d'Apple

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2013 à 12:49 :
Je ne vois pas l'intérêt de développer une application pour un système fermé. L'innovation a besoin de liberté pour s'exprimer et le marketing poussé des iMachins est un modèle à bout de souffle. Amazon devrait diversifier son activité vers quelque chose de plus rationnel: l'édition numérique portable. Pourquoi se cantonner à un marché de niche alors qu'on peut atteindre un marché de masse? Pour vendre cher? A qui? Des clients fortunés? La conjecture économique mondiale n'est guère encourageante à ce niveau là.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :