Après Facebook et Google, Microsoft ouvre un centre dédié à l'IA en France

 |   |  436  mots
(Crédits : Mike Blake)
Microsoft a annoncé ce jeudi l'ouverture d'un centre dédié à l'intelligence artificielle, sur son campus basé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Composé de plus de 100 ingénieurs, ce centre vise à proposer de nouveaux outils dopés à l'IA à destination des entreprises.

La réputation de la France en matière d'intelligence artificielle (IA) attire un nouveau géant de la Silicon Valley. Microsoft a annoncé ce jeudi vouloir ouvrir un "centre mondial de développement lié à l'IA" au sein de son "Microsoft Engineering Center", basé depuis 2011 sur son campus à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

"Ce choix illustre parfaitement la place centrale qu'occupe la France dans l'écosystème de l'intelligence artificielle, pour la qualité de ses chercheurs comme de ses ingénieurs", écrit dans un communiqué de presse Jamel Gafsi, président de Microsoft Engineering Center.

Le centre est déjà composé de "plus de 100 ingénieurs venus de 20 pays différents", souligne le communiqué de presse. Cette nouvelle entité souhaite accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, en leur proposant des outils dopés à l'IA pour automatiser certaines de leurs fonctions. Microsoft n'a pas apporté plus de précisions quant à la teneur de ses projets.

"Alors que jusqu'à présent le challenge pour les entreprises était la collecte et le traitement de données, aujourd'hui le principal défi est de permettre aux équipes de nos clients de pouvoir exploiter facilement l'énorme masse de données dont elles disposent", poursuit Jamel Gafsi. "L'objectif pour nous est de fournir les produits et des solutions IA qui permettent à nos clients d'automatiser leur process et d'améliorer la performance de leur business."

Un programme "innovation IA" annoncé en 2018

Lors du Sommet Tech for Good, organisé en 2018 à l'Élysée et dédié à la technologie au service du bien commun, Microsoft avait déjà montré son intérêt pour l'IA dans l'Hexagone. La firme américaine avait annoncé la création d'un programme « Innovation IA » pour lequel une centaine d'experts devait être recrutés. Ils devront mettre en place des projets autour de l'intelligence artificielle dans cinq domaines "à forts enjeux économiques et sociétaux", à savoir la santé, l'environnement et l'énergie, les transports, les services financiers et l'agroalimentaire.

Microsoft n'est pas le seul géant américain à miser sur la France. Facebook a ouvert le bal dès 2015, avec l'ouverture à Paris de Facebook AI Research (FAIR), son centre de recherche européen consacré à l'IA. L'année dernière, le plus grand réseau social avait annoncé investir 10 millions d'euros dans l'Hexagone d'ici à 2022 dans la recherche. Son centre de recherche parisien doit également voir doubler ses effectifs de chercheurs, ingénieurs et doctorants. Dans la foulée, Google avait annoncé l'ouverture d'un centre dédié à l'IA à Paris. En partenariat avec la communauté académique française, ce centre "travaillera sur des domaines tels que la santé, l'art ou encore de l'environnement".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2019 à 9:03 :
A l’Élysée et à Matignon ce serait bien mieux, le terrain y est vierge.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :