La Bourse réserve un accueil glacial à la console Wii U de Nintendo

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
L'action du groupe japonais a chuté de près de 7%, mercredi. Les investisseurs jugent la nouvelle console de Nintendo trop axée sur les "accros" au jeu vidéo et redoutent que la firme nippone ne rate le virage des jeux sur réseaux sociaux.

Louée par les experts industriels, la Wii U, la nouvelle console de jeux vidéo de Nintendo, a connu un tout autre accueil de la part des investisseurs. L'action du fabricant japonais de consoles de jeux, numéro un mondial du secteur, a chuté de près de 7% mercredi, tombant à son plus bas niveau depuis cinq ans. La veille, Nintendo, qui espère renouer avec les bénéfices au cours de l'exercice 2011/2012 (clos en mars), avait présenté au salon E3 de Los Angeles la Wii U, la console succédant à sa célèbre Wii, lancée en 2006 et dont les ventes s'essoufflent depuis deux ans.

La Wii U, dont la manette dispose d'un écran tactile de près de 17 centimètres permettant d'afficher les mêmes images que sur l'écran de télévision et de faire de la visioconférence, vise à reconquérir les "hardcore gamers", ces férus de jeux vidéo haut de gamme passés à la concurrence, à savoir la PlayStation 3 de Sony et la Xbox 360 de Microsoft. La Wii U cible tout particulièrement les accros aux jeux de tirs subjectifs, comme Battlefield 3, de l'éditeur américain Electronic Arts.

Mais, pour les analystes financiers, cette stratégie n'est pas la bonne. Selon eux, Nintendo devrait au contraire se concentrer sur le grand public, en développant des jeux sur les réseaux sociaux. Car les grands succès du jeu vidéo, aujourd'hui, ce sont les FarmVille et autre Angry Birds, qui se jouent sur Facebook ou sur smartphones. L'enjeu, pour les industriels du jeu vidéo, n'est plus dans le "hardware" (matériel) mais dans le "software" (logiciel).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2011 à 16:21 :
"Car les grands succès du jeu vidéo, aujourd'hui, ce sont les FarmVille et autre Angry Birds, qui se jouent sur Facebook ou sur smartphones."

Hihihihihi.
Angry Birds vend peut-être 5 millions de pièces à 1$.
Mario Kart se vend à 20 millions de pièces, à 50$, et Nintendo a beaucoup de marques similaires.

J'ai bien l'impression que Nintendo connait mieux son activité que les "analystes financiers".
a écrit le 09/06/2011 à 12:08 :
OUI il faut jouer, partout, tout le temps, cela fait du bien et ne coute presque rien. Je dirais presque que c'est d'utilité public car pendant ce temps là, il n'y a pas de délinquance !!
a écrit le 09/06/2011 à 11:39 :
Rappelons a l'auteur de l'article que Battlefield 3 n'est PAS un jeu de hardcore gamer. Ce n'est pas parcequ'un jeu est "violent" que c'est un jeu de hardcore gamer. Un jeu de hardcore c'est une question de défi
a écrit le 08/06/2011 à 13:37 :
Faut vraiment rien avoir à faire de ses journées pour jouer sur les réseaux sociaux...Et rien à penser non plus. Au moins, les jeux sur consoles sont un peu recherchés et font souvent appel à nos méninges...On voit où se laissent emmener les simples d'esprit...Allez farmer, on s'occupe du reste..
a écrit le 08/06/2011 à 13:30 :
L'auteur de l'article n'y connaît rien, certes. Mais il n'empêche que les faits sont là et que les actionnaires sont les rois, la bourse est leur cour. Si les actionnaires veulent que Nintendo change sa politique, et bien Nintendo changera sa politique.
Il faut se résigner, dans les années à venir, le jeu-vidéo ne sera plus qu'un ersatz pour esprit lobotomisé. Alors que les capacités technologiques sont grandissantes, la populace s'amourache de jeux guère plus évolué qu'un Pong. Désolant. Et après ça, cette même population regarde le real-gamer et l'hardcore gamer comme un abruti de seconde zone.
Entre le joueur de Farmville et le joueur d'un bon vieux FF ou R&C ou Tomb Raider, ou je ne sais quoi d'autre, qui est le plus aliéné ?
Le jeu-vidéo est un art, le dénaturer pour le profit est une monumentale erreur.
Sur ce,
a écrit le 08/06/2011 à 12:40 :
On ne peut que regretter le manque de connaissance de l'auteur de l'article sur le sujet traité.

Déjà, prétendre que la manette est tournée vers les jeux de tirs à la première personne est un contresens, et quiconque ayant déjà joué à de tels jeux même 5 minutes comprendrait pourquoi en voyant la manette, dont l'ergonomie ne se prête pas à la précision nécessaire. Pour information, dans un tel jeu il faut pouvoir se déplacer (un stick nécessaire), viser (un autre stick nécessaire) et tirer/recharger/changer d'arme (1 à 3 boutons donc). Vu la position des sticks, ce n'est juste pas possible...

Après, affirmer que "les grands succès du jeu vidéo, aujourd'hui, ce sont les FarmVille et autre Angry Birds, qui se jouent sur Facebook ou sur smartphones" est assez amusant quand on sait que les succès (pourtant récents...) de ces types de jeux. Pour rappel, sur Call of Duty Modern Warfare 2, pour ne citer que ce jeu de tir en vue subjective:

+le plus grand lancement d'un produit culturel de l'Histoire (550 millions de dollars en 5 jours)
+plus de 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires

Angry Bird de son côté a ramené 50 millions de dollars... on est loin du compte
Réponse de le 08/06/2011 à 14:09 :
tout à fait les jeux "sociaux" ou les trucs en flash n ont rien a voir avec les jeux consoles ou pc/mac Souvent il sagit des memes utilisateur mais n ayant pas de console sous la main dans les transports ou au boulot ils se rabattent sur ces petits jeux . Parce que à ce compte là Tetris et les solitaires/demineurs sont les jeux les plus joués de la planete !!! Faut allez plus loin dans l analyse les gars ::))
a écrit le 08/06/2011 à 11:58 :
Cet article est faux, n'en déplaise aux titres racoleurs que sont" Nintendo fait grise mine", "la 3DS mange vos enfants", etc
La Wii U est encore trop casual et restera une console avec trop de retard sur la concurrence, il y aura des jeux dit gamers trouvables sur les autres supports depuis 2006 en plus.
C'est tout, bref un choix plus vaste.

Mais au moins on comprend bien comment les actionnaires et autres financiers de comptoirs pillent les médias et la culture, puisqu'ils n'y connaissent rien et s'en moquent éperdument, seul l'argent rapide les intéresse, sauf qu'en un temps record ils ont font une terre stérile.
Le jeux video va mal depuis l'arrivé du casual gaming, des farmvilles et des non-jeux pour idiots comme Call Of Duty, ainsi comme le cinéma ou la musique, ce n'est pas la faute des téléchargements via torrents et autres servant de leurre mais bien celle des gros et gras profiteurs souffrant d'un égoïsme indigne d'un être humain normal sain d'esprit.
Et sans rien apprendre à personne, l'on retrouve ce phénomène et ces procédés, cette érosion cancérigène des sociétés partout, ainsi que comme exemple: la culture gastronomique française.
Le capitalisme n'est pas à blâmé mais seulement ses mafieux maquillés et parasites incrustés qui ont pris les rennes.
Nous parlons d'un fléau qui a plus que prouvé sa nocivité extrême.
Il n'y a donc aucun crédit à offrir à ces personnes mal intentionnés dans un tel article.
a écrit le 08/06/2011 à 11:44 :
Nan mais sérieux, les analystes n'ont vraiment rien compris à cette industrie qu'ils sont censés suivre. On ne peut pas mettre dans le même panier les jeux "réseaux sociaux" et les jeux de console, déjà parce que les jeux sont souvent flash et bien peu complexes sur les réseaux sociaux. Un jeu de console aujourd'hui doit être HD et doté d'un moteur graphique d'une toute autre dimension. Alors oui la Wii U est décevante mais ce n'est pas pour les raisons évoquées par les analystes. Ils devraient faire une expérience de gamer (hardcore ou casual) au moins une fois dans leur vie pour comprendre ce que le consommateur recherche...
Réponse de le 10/06/2011 à 12:31 :
c'st un jeu de billard à plusieurs bandes, en fait ceux qui critiquent aujourd'hui nintendo sont ceux qui ont misé sur apple et tout son iworld et toutes les nouvelles tablettes, certes pratiques mais non optimisées pour les jeux!
moi je pense au contraire que Nintendo avec un chip graphique ATI qui lui permet d'avoir une qualité graphique HD , proposera des jeux jouables et accessibles pour un très grand nombre en augmentant ses parts de marché tout en gardant sa clentèle fidèle.
a écrit le 08/06/2011 à 11:02 :
on va laissé nos petits amis boursiers joué à leurs jeux favoris et pendant ce temps là on va attendre patiement la sortie de cette wii U qui à l'air tout à fait étonnante...et qui à le mérite de rassembler la famille et les joueurs les plus "accros"
Réponse de le 09/06/2011 à 11:34 :
Vaste plaisanterie...Nintendo a toujours fais des consoles en retard par rapport a sa génération, la N64 marchait aux cartouches quand la PSX et la Dreamcast marchaient aux CD, la Gamecube fonctionnait sur mini-cd quand la PS2 et la XBOX marchaient aux DVD, et enfin la Wii sur DVD simple quand la PS3 et la XB360 marchent aux Blu-rays et DVD-Doubles couches.
Enfin Nintendo ne conquérira JAMAIS les plus accros...pas seulement parceque techniquement ils ont toujours un train de retard.
Réponse de le 14/06/2011 à 13:07 :
surtout quand on sait que Nintendo etait d abord associée a Sony pour lancer une concurente au Mega-CD de Sega, que finalement Big N a claqué la porte et pousse Sony a sortir sa propre machine: La Playstation etait né....

Et c est vrai que depuis ils ont toujours eu un droit de retard nous ressortant son mario a toutes les sauces....

La encore ils sortent leur nouvelle machine qui rattrappent a peine la PS3 et la Box quand Micosoft et Sony on annonce vouloir faire durer ces support jusque 2015 voir 2016... donc quand les PS4 et XBOX 720 sortiront Nintendo aura encore et toujours un train de retard...

a écrit le 08/06/2011 à 10:17 :
L'enjeu, pour les industriels du jeu vidéo, n'est plus dans le "hardware" (matériel) mais dans le "software" (logiciel).

Que des analystes financiers aient la prétention de faire comprendre ça à nintendo dont ça à toujours été la politique me consterne.

Par ailleurs assurer la rentabilité de "jeux" sur facebook reste un business extremement aléatoire.
Réponse de le 04/09/2011 à 8:40 :
En même temps, il faut savoir que l'on est dans la même situation dans tout les secteurs de haute technologie : c'est la démonstration que l'investisseur ne peut être apte à juger la qualité d'une console et/ou d'un jeu, parce que sérieusement, on sait tous que Nintendo va prendre ce virage sans soucis.

Marc, du site http://www.acheter-wiiu.com/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :