Microsoft : le nouveau PDG fait le ménage et vire l'ancien patron de Skype

 |   |  330  mots
Le nouveau patron de Microsoft a décidé de recentrer la stratégie marketing autour d'un seul dirigeant, entraînant des évictions. (Photo : Reuters)
Le nouveau patron de Microsoft a décidé de recentrer la stratégie marketing autour d'un seul dirigeant, entraînant des évictions. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Nommé en février patron du géant américain de l'informatique, Satya Nadella a organisé l'éviction de deux vice-présidents du groupe dans le cadre de sa nouvelle stratégie marketing. Parmi eux, l'ancien patron de Skype, candidat fortuit à la présidence de Microsoft.

Satya Nadella n'aura pas mis longtemps à imprimer sa marque. Le nouveau président de Microsft a annoncé lundi une série de changements au sein de ses équipes dirigeantes, avec le marketing au cœur de la nouvelle stratégie.

"J'ai décidé que nous avions besoin d'un seul dirigeant pour gérer le marketing de l'entreprise, et j'ai demandé à Chris Capossela d'endosser ce rôle en tant que vice-président exécutif et directeur marketing", écrit Satya Nadella, qui a remplacé début février Steve Ballmer comme directeur général, dans un message aux salariés de Microsoft publié sur le site internet du groupe.

     >> Retrouvez notre portrait de Satya Nadella

Chris Capossela a occupé plusieurs fonctions liées au marketing ces dernières années, et notamment supervisé le lancement de plusieurs produits comme le système d'exploitation Windows 8/8.1, la tablette Surface et la console de jeux vidéo Xbox One.

Victimes collatérales

La nomination de Chris Capossela entraîne l'éviction de Tami Reller, qui s'occupait du marketing depuis huit mois après des postes de directrice financière dans plusieurs divisions du groupe.

Mark Penn, jusqu'alors vice-président en charge de la publicité et de la stratégie, perd pour sa part l'une de ses deux casquettes et sera désormais uniquement directeur stratégique.

Il avait eu un rôle de conseiller dans les campagnes de Bill puis Hillary Clinton et coordonné des opérations de communication anti-Google pour Microsoft, mais était assez controversé au sein du groupe, d'après les médias.

Départ d'un ancien candidat au poste de PDG

Parallèlement à ces nominations, Satya Nadella a annoncé le départ de l'ex-patron de la messagerie par internet Skype rachetée en 2011 par Microsoft, Tony Bates. Cité dans la presse comme un possible successeur à Steve Ballmer, il n'aura finalement pas été retenu. Eric Rudder, directeur de la stratégie, assurera l'intérim parallèlement à ses autres activités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2014 à 9:38 :
La purge était prévisible de la part d'un patron d'origine indienne... qui compte bien se maintenir à tout prix à la tête de Microsoft en poussant vers la sortie ses anciens concurrents. Saura-t-il maintenir à flot l'entreprise? L'avenir le dira.
Réponse de le 04/03/2014 à 13:32 :
u'est ce que l'origine de ce Monsieur vient faire la dedans. Unchangement de management de cette envergure se traduit toujours par une reconfiguration de l'executif.
Réponse de le 05/03/2014 à 5:02 :
En inde, c'est les castes, sytème comme un apartheid social (riches, pauvres ne se parlent pas, ne se touchent pas) et y a un seul chef, c'est assez dictatorial...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :