La croissance folle de Papernest, la startup qui simplifie les déménagements

 |   |  591  mots
La startup française Papernest revendique 200.000 utilisateurs depuis sa création en 2015.
La startup française Papernest revendique 200.000 utilisateurs depuis sa création en 2015. (Crédits : DR)
Lancée en 2015, cette jeune pousse parisienne permet aux particuliers de résilier, transférer et souscrire leurs contrats depuis une unique plateforme lors de déménagements. Après une série A de 10 millions d'euros en 2017, Papernest veut poursuivre son expansion européenne courant 2019. Elle compte doubler de taille et recruter 190 personnes.

Papernest surfe sur la vague de la désormais fameuse « phobie administrative ». Lancée en 2015, la startup parisienne propose un service gratuit aux particuliers pour leur permettre de résilier, transférer et souscrire leurs contrats depuis une unique plateforme. L'idée a germé dans l'esprit de Philippe de la Chevasnerie, Pdg de Papernest, lors d'un déménagement.

« L'utilisation des services a pris le pas sur la possession des biens. Auparavant, vous aviez des CDs et des DVDs, aujourd'hui, vous êtes abonnés à Spotify et Netflix. Je me suis rendu compte en déménageant que résilier et transférer des contrats était un enfer ! », se souvient le fondateur.

Papernest revendique 200.000 utilisateurs depuis sa création. Pour s'inscrire sur la plateforme, les particuliers doivent compléter des informations, telles que le nom, le prénom, l'adresse, mais aussi certaines caractéristiques du logement. Il faut également fournir un IBAN bancaire et transmettre les numéros de contrats à résilier, ainsi qu'un mandat légal. La startup se dit compatible avec le RGPD (Règlement général sur la protection des données), entré en vigueur le 25 mai 2018.

"Devenir la destination unique pour les déménagements"

Actuellement, la plateforme couvre les contrats d'assurance habitation, d'énergie et d'eau, de box internet et de la redirection du courrier. Papernest élargit progressivement la gamme de ses services, et propose désormais de s'occuper du transfert d'adresse pour les abonnements de presse.

« A terme, notre ambition est de devenir la destination unique pour les déménagements. Nous voulons étendre nos services à l'ensemble des besoins dans le cadre d'un déménagement, comme la location de voiture par exemple », explique Philippe de la Chevasnerie.

Papernest passe ainsi des partenariats avec des réseaux d'agences immobilières, comme Century 21, afin "d'accompagner les clients lors de déménagements". La jeune pousse est partenaire de plus de 1.000 agences immobilières.

190 postes à recruter courant 2019

Pour souscrire à un nouveau contrat, il faudra en revanche se contenter d'un choix restreint d'offres partenaires. Papernest dit les sélectionner sur « l'expérience client, le rapport qualité/prix et la rapidité des démarches ».

« Nous avons plus d'une vingtaine de fournisseurs en France et en Espagne. Nous préférons avoir une offre simple, qui couvre tous les besoins des clients sans redondance, pour éviter la confusion. Si les gens viennent chez nous, c'est pour gagner en simplicité », estime Philippe de la Chevasnerie.

« Nous nous assurons que nos partenaires couvrent l'ensemble du spectre. Par exemple, pour l'énergie, nous avons une offre verte, une offre à prix fixe, une offre pas chère... »

Papernest se rémunère donc grâce aux fournisseurs pour chaque transfert et apport de contrat. « Le prix prélevé est variable, cela va de 3 à 200 euros. En moyenne, il s'agit de quelques dizaines d'euros par contrat », chiffre Philippe de la Chevasnerie. L'entreprise ne communique ni sur son chiffre d'affaires ni sur sa rentabilité.

Papernest, qui emploie actuellement 230 salariés, souhaite recruter 190 personnes courant 2019 pour poursuivre son expansion européenne. La jeune pousse a ouvert un bureau à Barcelone en octobre dernier, avec actuellement 70 salariés.

« Nous voulions créer un "hub" à partir duquel on puisse se développer dans toute l'Europe. Barcelone, c'est l'auberge espagnole. Cela nous a permis de recruter facilement des gens qui parlent anglais, allemand, italien... Des marchés sur lesquels nous souhaitons nous développer d'ici 2020 », explique le jeune patron.

Papernest avait levé en série A 10 millions d'euros en octobre 2017 et n'envisage pas de nouvelle levée de fonds dans l'immédiat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2019 à 19:14 :
La vie va trop vite et les gens travaillent et n’ont pas plus le temps pour s’occuper des démarches administratives.
Le faire soit même coûte moins que deux cent euros.
Ce n’est pas un service accessible à tous pour le moment.
Réponse de le 22/03/2019 à 11:58 :
Bonjour,
Le service Papernest est 100% gratuit pour les utilisateurs :)
Les "200€" dont vous faites référence c'est ce que paye les fournisseurs (Electricité, Internet etc) à Papernest pour chaque contrat transféré.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :