Prix 10.000 startups 2022 : Tehtris, la startup qui réduit à néant les cyberattaques

Détecter les cybermenaces, y compris inconnues, et ce sans intervention humaine, dans des systèmes complexes pour pouvoir frapper au plus vite, c'est le credo de la startup bordelaise Tehtris, présidée et cofondée par Eléna Poincet. Dirigeante et ancienne espionne passée par le service action de la DGSE, elle est lauréate nationale du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, dans la catégorie International.

6 mn

Elena Poincet, la cofondatrice et présidente de Tehtris, est la grande gagnante 2022 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, dans la catégorie International.
Elena Poincet, la cofondatrice et présidente de Tehtris, est la grande gagnante 2022 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, dans la catégorie International. (Crédits : DR)

Pourquoi avoir quitté la sécurité de la fonction publique pour se lancer en 2010 dans la création d'une entreprise ? Sans doute parce que la caricature du fonctionnaire dépourvu d'initiative n'a aucun rapport avec Eléna Poincet. « Ce qui m'a excitée c'est le côté challenge, vivre une nouvelle aventure. On n'a qu'une vie ! », commente Eléna Poincet avec fougue.

Cette militaire énergique évolue depuis plusieurs années au sein du très sélectif service action de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), quand l'envie de changer s'empare d'elle. Une aventure autant professionnelle que personnelle avec Laurent Oudot, un ancien civil recruté comme cyberespion à la DGSE, et qu'elle rencontre au sein des renseignements français.

Lire aussi 5 mnPrix 10.000 startups pour changer le monde : découvrez les 10 grands gagnants 2022 !

De l'espionnage à la DGSE à la lutte contre le cybercrime

C'est avec l'ingénieur bordelais diplômé de l'Enseirb-Matmeca qu'Elena Poincet décide de se précipiter dans l'inconnu pour cofonder en 2010 Tehtris-Security, dont Tehtris est la marque commerciale. L'entreprise concentre ses moyens opérationnels et son unité de recherche et développement à Pessac (Bordeaux Métropole). Elle démarre à partir d'une activité de conseil.

« Quand on sort du cadre de l'armée pour se lancer dans la création d'une entreprise, on se retrouve sans aides, sans clients, sans rien. Il faut tout créer et ça donne de l'adrénaline ! », positive la cofondatrice, présidente de Tehtris.

Un carburant qui sera nécessaire pour faire face aux difficultés. Innovant sur un terrain encore nouveau, celui de la lutte contre les cybermenaces, Eléna Poincet et Laurent Oudot vont mettre du temps à se faire des amis.

« Pendant deux ans, de 2010 à 2012, nous avons fait du conseil jusqu'à ce que nous nous comprenions que c'était un échec. Il y avait un grand manque en matière de culture de la cybersécurité en France. A cette époque, quand nous arrivions pour parler de ransomware [logiciel de rançon, Ndlr] tout le monde nous riait au nez. De 2012 à 2016 nous avons vécu des années difficiles. Mais nous avons noué des contacts avec de grandes entreprises innovantes qui ont compris ce que nous voulions faire et qui ont pu nous soutenir pour passer le cap » rembobine Eléna Poincet.

Lire aussi 11 mnCybersécurité : ce que recommande le Campus Cyber pour résister aux attaques

Détection et blocage automatique des cybermenaces

La différence, Tehtris commence à la faire en mettant au point eGambit, son application de détection et parade automatique des menaces cybernétiques, qui lui vaut le prix de l'Innovation 2015 de l'IT Innovation Forum à Paris. Cette idée d'implanter chez ses clients un système de riposte automatique à toute forme de cyberattaque va rester au cœur de la très avant-gardiste approche de Tehtris.

En novembre 2020, la startup réalise une levée de fonds record pour le secteur de la cybersécurité en France, d'un montant de 20 millions d'euros. La même année, Tehtris annonce un plan de recrutement de 300 salariés sur trois ans et une accélération de sa croissance. L'effectif de la startup passe ainsi de 55 personnes en 2020 à 239 employés début 2022. « Nous allons recruter 100 personnes de plus cette année et autant l'année prochaine », confirme Eléna Poincet, dont l'entreprise va migrer dans les anciens locaux de Thales à Pessac d'ici à avril 2023, en plus d'avoir intégré le tout récent Campus Cyber, épicentre de la cybersécurité française à La Défense.

Juste retour des choses, Tehtris a attiré l'attention du joueur sans doute le plus musclé  dans ce secteur de la cybersécurité, le fonds de gestion et d'investissement Tikehau Capital -coté en bourse-, qui intervient par le biais de Tikehau Ace Capital. La Région Nouvelle-Aquitaine, avec le fonds Naco, accompagne aussi le mouvement.

Collaboration et intelligence artificielle

En juillet 2021, Tehtris fait la démonstration de la capacité de son système à détecter les cybermenaces les plus furtives, en révélant la présence du logiciel espion Pegasus grâce à son application pour smartphone.

« La détection des menaces passe par l'implantation, dans les systèmes à protéger, de capteurs remontant les informations en temps réel, que sont analysés par une intelligence artificielle », décrypte Eléna Poincet.

Pour apporter autant de robustesse que possible à son Meccano, la startup va faire monter en puissance Tehtris XDR Platform, sa plateforme développée sur le principe « Security and ethics by design », ouverte et compatible au travers de ses modules, en structurant une place de marché baptisée « Ecosystem » axée sur la coopération, avec pour commencer huit partenaires, dont la startup bordelaise eShard, spécialiste de la protection des objets connectés contre les cyberattaques.

L'objectif est de détecter le plus vite possible des menaces cybernétiques dans des environnements toujours plus variés, et de frapper instantanément. Une démarche qui prend encore plus de sens avec la dégradation constante de la situation en Ukraine et le comportement de plus en plus agressif de la Russie. A tel point que Tehtris a changé son statut pour devenir, en avril 2022, une véritable entreprise à mission, dont le but est moins la rentabilité que l'impact.

Lire aussi 16 mn"Le Campus Cyber est la vitrine de l'excellence cyber française et un levier de souveraineté numérique" (Michel Van Den Berghe)

------------------------------

Le prix "10.000 startups pour changer le monde" est le plus grand concours de startups en France. Il est organisé par La Tribune en partenariat avec BNP Paribas, la Mission French Tech, Bpifrance, Business France, le ministère de l'Outre-Mer, Dalika et l'Ordre national des experts-comptables.

"10.000 startups pour changer le monde" récompense depuis 10 ans les startups françaises les plus prometteuses dans six catégories qui incarnent les défis de demain : Environnement & Energie, Industrie du futur, Data & IA, Smart tech -innovations d'usage-, Santé et Start -pépites en phase d'amorçage. Lors d'un tour de France entre janvier et mars dans 8 métropoles françaises (Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Paris, Strasbourg et Lille), son jury d'experts et de journalistes a récompensé dans chaque région 6 startups, une par catégorie, soit 48 lauréats régionaux.

Ces gagnants se sont affrontés en finale le 14 mars en Paris, pour désigner parmi eux 9 grand prix nationaux : un par catégorie, ainsi qu'un prix Coup de Coeur, un prix Impact et un prix International. Un 10è prix a également été décerné à une startup des Outre-Mer, parmi trois finalistes primés à La Réunion, dans la zone Caraïbes (Guadeloupe, Martinique, Guyane française) et dans la zone Polynésie (Tahiti, Nouvelle-Calédonie). Les 10 prix ont été remis le 28 mars 2022 au Grand Rex de Paris. Après sa victoire lors de la sélection régionale de Bordeaux, Tehtris est le grand lauréat national dans la catégorie International.

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 07/04/2022 à 19:19
Signaler
Une start-up qui a 12 ans ça vous paraît pas bizarre ? Il manque la mention "sponso" à l'article tellement les éléments mis en avant sont faux et infondés (il n'y a jamais eu aucune preuve à l'époque que tehtris détectait Pegasus, ils n'ont jamais...

à écrit le 07/04/2022 à 9:06
Signaler
elle resume parfaitement les pbs de la france....quand tu pointes un pb, tout le monde te vomit dessus, te traite d'idiot, t'explique pourquoi il n'a aucun pb.......arrive alors la triste realite, les memes font de la mousse et du vent, veulent que l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.