Spécial Festival de Cannes 2010 : palmarès surprise, retour sur tous les films

 |   |  837  mots
Le 63ème Festival de Cannes aura vu du 12 au 23 mai dix-neuf films exposés aux feux des critiques et du jury, présidé cette année par le réalisateur Tim Burton. Retrouvez dans cet article le palmarès surprise annoncé dimanche soir. Et revivez tous les événements et les films du festival grâce aux reportages de nos envoyés spéciaux, Yasmine Youssi, Isabelle Repiton et Jamal Henni.

Du 12 au 23 mai, Cannes a encore une fois célébré le septième art. Cette 63ème édition du Festival international du film au résultat surprise (lire ci-dessous) est intervenue dans un contexte porteur pour le cinéma (fréquentation, recettes,... ). Au total, dix-neuf films était en lice cette année pour la palme d'or sous la houlette d'un jury présidé cette année par le réalisateur Tim Burton. Hors concours, "Robin des Bois" de Ridley Scott a ouvert ce festival.

Le palmarès : Le cinéaste thaïlandais Apitchatpong Weerasetakhul a déjoué les pronostics de la presse dimanche en remportant la Palme d'or du 63e Festival de Cannes, tandis qu'un film français, "Des hommes et des dieux", de Xavier Beauvois, s'octroie à nouveau le Grand Prix, comme en 2009. Apitchatpong Weerasethakul avait déjà obtenu le Prix du Jury en 2004 pour "Tropical Malady" et reçoit cette année la distinction suprême remise dimanche soir par le jury présidé par le cinéaste américain Tim Burton.

L'oncle dont il est question dans son film souffre d'insuffisance rénale et il décide de finir ses jours à la campagne auprès des siens. Les fantômes de son épouse décédée et de son fils disparu lui apparaissent pour une expérience édifiante. Il décide de se rendre dans une grotte avec ses proches. Cette grotte fut le lieu de naissance de sa première vie.

"Un prophète", de Jacques Audiard, avait obtenu le Grand Prix en 2009. Xavier Beauvois lui succède cette année avec un film qui a pour contexte la guerre qui opposa le gouvernement algérien au Groupe islamique armé (GIA) pendant plus de dix ans. Xavier Beauvois, lauréat du Prix du Jury en 1995 pour "N'oublie pas que tu vas mourir", met en scène des moines inspirés de ceux de Tibéhirine, enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 dans leur monastère, près de Médéa, à 100 km d'Alger, dans les montagnes de l'Atlas.

Le cinéma français est encore honoré par un Prix de la mise en scène attribué à Mathieu Amalric pour "Tournée" et par un Prix d'interprétation féminine décerné à Juliette Binoche pour sa performance dans "Copie conforme" du cinéaste iranien Abbas Kiarostami.

Deux acteurs se partagent le Prix d'interprétation masculine, l'Espagnol Javier Bardem, pour "Biutiful", du cinéaste mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, et l'Italien Elio Germano, pour "La Nostra Vita", de Daniele Luccheti.

Le retour de l'Afrique dans la compétition après 13 années d'absence a été justement remarqué et le réalisateur tchadien Mahamat-Saleh Haroun repart avec le Prix du Jury pour son long métrage "L'homme qui crie".

Enfin, la Corée du Sud, qui avait deux films en compétition, quittera Cannes avec le Prix du Scénario décerné à "Poetry", du cinéaste Lee Chang-dong.

Avec latribune.fr, revivez le festival jour après jour les infos, le business, les reportages de nos envoyés spéciaux, Yasmine Youssi, Isabelle Repiton et Jamal Henni, les brèves, les images, ....

 - La sélection officielle 2010

- Le jury

- Le jury donne le "la"

- "Robin des Bois" montera le premier les marches du festival de Cannes

- La "housemaid" d'Im Sang-Soo époussette le festival de Cannes

- Michel Leclerc trouve "Le nom des gens" à Cannes

- Mike Leigh, "Another Year" à Cannes

- Avec "Wall Street", "l'argent ne dort jamais" à Cannes

- Woody Allen enchante la croisette avec "You will meet a tall dark stranger"

- Bertrand Tavernier s'invite à Cannes avec "La princesse de Montpensier"

- Marc Fitoussi joue les accords de "Copacabana" à Cannes

- Stephen Frears invite l'hilarante "Tamara Drewe", et Cannes se gondole

- Alejandro Gonzàlez Inarritu nous offre un "Biutiful" Festival de Cannes

- Takeshi Kitano "Outrage" le festival de Cannes

- A Cannes, Abbas Kiarostami refuse la "Copie conforme" de ses films précédents

- Xavier Beauvois canonise "des hommes et des dieux" sur la Croisette

- Lee Changdong fait souffler un vent de "Poetry" sur Cannes

- Pour Ken Loach, la "Route Irish" mène à Cannes

- Doug Liman a la mémoire de l'Amérique dans la peau

- Rabat au son de Mazawine

- Le "Carlos" d'Olivier Assayas fait l'unanimité

- Brèves (infos, rendez-vous, anecdotes,....)

Infos sur le marché du cinéma :

- La projection numérique progresse à grand pas en Europe

- Nouveau plan d'aide à la numérisation des salles de cinéma

- Bon début 2010 pour le cinéma français

- Les Français et le cinéma ? Tous les chiffres d'une "love story"

- Les salles de cinémas font le plein grâce aux films en 3D

- Record de fréquentation pour le cinéma en France

- Recettes records pour le box-office américain en 2009

Retrouvez également les coulisses mode et people du festival racontées dans latribune&moi par notre journaliste Julie André.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2010 à 14:05 :
Quelquefois dans mon coeur....

Cette lumière
m'appelle, dans
le coeur de
la nuit, comme
un son perpétuel
qui souffle dans
le rêve la chanson
de la vie: c'est
la délicate neige,
la naturelle voix
qui rappelle la
jeunesse....

Francesco Sinibaldi
a écrit le 24/05/2010 à 10:17 :
J'ai envie de voir un seul film: le "Hors la loi" qui mérite une nette récompense, n'en déplaisent à certain... cdlt
a écrit le 24/05/2010 à 8:00 :
bonjour
C'est avec plaisir que j'aurais aimé apprendre le titre du film qui a été distingué par la plame d'or.
Courtoisement

Christian

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :