Lentement mais sûrement, le Qatar grignote Lagardère

 |   |  227  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Qatar Holding a fait savoir qu'il pourrait accroître sa participation dans Lagardère tout en excluant une prise de contrôle du groupe de médias, a annoncé ce mardi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Cette annonce dope l'action Lagardère en Bourse à la mi-journée, la valeur prenant 3,49% à 21,78 euros à 12h37 dans des volumes représentant plus de 61% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Dans le même temps, l'indice SBF 120 cède 0,31%.

"Ce n'est pas une grosse surprise mais c'est clairement favorable (...) Cette histoire va continuer de soutenir l'action Lagardère à court terme", commente un trader en poste à Paris.

"Ils ont l'argent et peuvent créer un partenariat: les activités dans le sport et EADS pourraient intéresser les Qataris sur le long terme", ajoute-t-il.

Qatar Holding entend proposer sa nomination au conseil de surveillance de la société dirigée par Arnaud Lagardère, et précise également envisager de discuter avec tout acteur intéressé en vu de "partenariats stratégiques permettant la création de valeur à long terme pour les actionnaires".

"La société Qatar Holding déclare (...) qu'elle pourrait augmenter sa participation dans la société Lagardère; ne pas envisager de prendre le contrôle de la société Lagardère", indique le fonds d'investissement dans une lettre datée du 29 décembre et adressée à l'AMF.

Fin décembre, il a franchi à la hausse le seuil de 10% du capital de Lagardère, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe français de médias d'après les données de Thomson Reuters.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2012 à 16:33 :
bravo QATAR, il faut tous acheter, rien laisser aux chinois, l'europe souffre et c'est l'occasion de faire des belles affaires.
moi je vous propose d'acheter la gréce toute entiere,
Réponse de le 03/01/2012 à 20:51 :
vous ne pensez pas que le consommateur français bénéficie du made in china pas cher? quelle remarque raciste! je ne vois pas pourquoi il serait honteux d'être racheté par des entreprises chinoises. le problème est que l'europe n'a pas été performante dans son industrie et n'a pas assez investi dans la r&d. il y avait pourtant le traité de Lisbonne qui fixait des objectifs. c'est la faute à l'europe et à l'immobilisme de nos dirigeants. Vos commentaires paraissent un peu d'un autre siècle.
Réponse de le 05/08/2012 à 3:48 :
Si les affaires marchent aussi bien, qu'il s'agisse des chinois ou des qataris, c'est pour une bonne raison... . On ne se plaint pas des américains qui "envahissent" la France à coup de hamburgers et d'automobile, car ils sont bénéfiques pour le pays. Alors profitons des ambitions qataries et chinoise, pour booster un peu notre nation, au lieu de râler devant tout investissement non occidental.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :