Rendez-vous médicaux : Doctolib lève 35 millions d'euros pour lancer de nouveaux services

 |   |  317  mots
Les abonnements à Doctolib - 109 euros par mois payés par quelque 30.000 médecins - génèrent environ 40 millions d'euros de revenus.
Les abonnements à Doctolib - 109 euros par mois payés par quelque 30.000 médecins - génèrent environ 40 millions d'euros de revenus. (Crédits : Reuters)
Le spécialiste des rendez-vous médicaux en ligne vient de réaliser le record d'investissement dans le secteur de la e-santé. Avec cette levée de fonds, Doctolib entend notamment recruter 200 personnes en Allemagne et ouvrir un centre d'ingénierie l'an prochain.

Doctolib, spécialiste de la prise de rendez-vous médicaux en ligne et des services internet aux professionnels de santé, a annoncé mardi une levée de fonds de 35 millions d'euros afin d'accélérer son développement en France et en Allemagne et de lancer de nouveaux services.

Lire aussi : Startups : le français Doctolib lève 26 millions d'euros pour conquérir l'Allemagne

Cette levée de fonds a été réalisée pour moitié auprès de Bpifrance, déjà présent au capital, et pour moitié auprès d'Eurazeo, a précisé Doctolib.

La société a réuni au total 61 millions d'euros en 2017, revendiquant ainsi dans un communiqué le record d'investissement du secteur de la "e-santé" en Europe cette année et le troisième rang des levées françaises tous secteurs confondus.

De nouveaux recrutements et un centre d'ingénierie

"On n'avait pas du tout prévu (les 35 millions d'euros supplémentaires), mais comme la France a continué à s'envoler et que l'Allemagne était meilleure qu'attendu, on a avancé de 6-9 mois la levée de fonds pour pouvoir aller recruter", a déclaré Stanislas Niox-Chateau, président et cofondateur de Doctolib.

La société, qui veut améliorer son logiciel de gestion de rendez-vous et lancer de nouvelles fonctionnalités, prévoit de recruter 200 personnes en 2018 - elle compte aujourd'hui 380 salariés -, doublant en particulier son équipe d'ingénieurs (de 50 à 100 salariés).

Doctolib prévoit la moitié de ces 200 recrutements en Allemagne, ainsi que l'ouverture d'un centre d'ingénierie dans le pays l'année prochaine.

Les abonnements à Doctolib - 109 euros par mois payés par quelque 30.000 médecins - génèrent environ 40 millions d'euros de revenus. La société souhaite être à l'équilibre en termes de résultats d'ici à 2020 bien qu'il ne s'agisse pas d'un objectif formel, a indiqué Stanislas Niox-Chateau.

Statista Doctolib esanté

(Un graphique de notre partenaire Statista)

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2018 à 15:22 :
Ils devraeient ouvrir la bourse de RDV meds - le déficit de medicins y oblige. Moi, je payerai 30-50 euro pour un RDV immediat chez ophtalmo, sinon attente 9-10 mois!!! (Toulouse). Bougez !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :