Bouygues Telecom voit son bénéfice net s'envoler

 |   |  344  mots
Bouygues Telecom a par ailleurs profité des résultats pour annoncer avoir signé un accord avec Dzeta Partners en vue de l'acquisition de 100% du capital de Nerim, opérateur spécialisé sur le marché télécoms aux entreprises.
Bouygues Telecom a par ailleurs profité des résultats pour annoncer avoir signé un accord avec Dzeta Partners en vue de l'acquisition de 100% du capital de Nerim, opérateur spécialisé sur le marché télécoms aux entreprises. (Crédits : Reuters)
L'opérateur de télécommunications, filiale du groupe Bouygues, a vu son bénéfice net fortement progresser en 2018, à 447 millions d'euros (+93%), porté par une forte hausse de sa base clients, en particulier sur le mobile, lors de l'année écoulée.

Dans un marché très concurrentiel, il a tiré son épingle du jeu. L'opérateur de télécommunications Bouygues Telecom, filiale du groupe Bouygues, a vu son bénéfice net s'envoler en 2018, à 447 millions d'euros (+ 93%), porté par une forte hausse de sa base clients, en particulier sur le mobile, lors de l'année écoulée. Les ventes de l'opérateur ont atteint 5,34 milliards d'euros, en hausse de 5,6%, avec un excédent brut d'exploitation en progression de 15,6%, ce qui améliore sa marge de 2,1 points sur un an.

Cette bonne santé de la filiale télécoms du groupe Bouygues s'explique par la forte hausse de sa base clients, Bouygues Telecom annonçant 1,96 million de clients supplémentaires sur le mobile en un an, sous l'effet d'une forte hausse du nombre d'objets connectés passant par son réseau, mais également de l'arrivée de 573.000 clients supplémentaires en 2018. Sur le fixe, le groupe annonce 235.000 clients supplémentaires, en particulier grâce à la fibre, avec 102.000 clients en plus sur le seul dernier trimestre, qui font plus que compenser la légère baisse des clients ADSL.

16,4 millions de clients mobiles

L'opérateur revendique désormais 16,4 millions de clients mobiles, dont 10,9 millions si l'on met de côté les objets connectés, et 3,7 millions de clients sur le fixe, parmi lesquels 569.000 clients disposant d'une offre fibrée. Au 31 décembre, Bouygues Telecom revendique 7,2 millions de prises FttH (fibre jusqu'à l'abonné) commercialisables et 30,6 millions de prises sécurisées, c'est-à-dire pas encore déployées mais auxquelles l'opérateur aura bien accès, dont désormais la totalité de la zone très dense.

Bouygues Telecom a par ailleurs profité des résultats pour annoncer avoir signé un accord avec Dzeta Partners en vue de l'acquisition de 100% du capital de Nerim, opérateur spécialisé sur le marché télécoms aux entreprises. Le montant de l'opération n'a pas été précisé. Il s'agit de la seconde acquisition de Bouygues Telecom sur ce créneau, après l'acquisition de Keyyo début décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2019 à 10:42 :
On m'a fait changer (gratis) ma bBox qui datait, sans doute en prévision de l'arrivée (d'ici 2022 ici) de la fibre (posée par Orange Réseau), y a une prise pour un adaptateur.
On verra alors les tarifs selon les débits désirés.
Je suis toujours en 2G, ai dû refuser la dernière hausse (2€) d'abonnement pour "2 ou 4Go de data de plus par mois", écran pas tactile, généralement éteint...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :