Fibre en zone rurale : Orange crée Orange Concessions avec des investisseurs

 |  | 301 mots
Lecture 2 min.
La nouvelle entité réunit 23 réseaux d'initiatives publiques représentant 4,5 millions de prises construites ou à construire.
La nouvelle entité réunit 23 réseaux d'initiatives publiques représentant 4,5 millions de prises construites ou à construire. (Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Le groupe de télécommunications s'est associé avec un consortium regroupant La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances et EDF Invest, qui en détiendront 50%. La transaction valorise Orange Concessions à 2,675 milliards d'euros.

Le groupe de télécommunications Orange a annoncé vendredi la création d'Orange Concessions, en association avec un groupe d'investisseurs qui en détiendra 50%, pour soutenir le développement de la fibre en zone rurale. Orange a indiqué, dans un communiqué, avoir retenu l'offre d'un consortium regroupant La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances et EDF Invest, pour prendre une participation de 50% et le co-contrôle d'Orange Concessions.

La transaction valorise Orange Concessions à 2,675 milliards d'euros, précise le communiqué. Elle devrait être finalisée d'ici la fin de l'année 2021. Orange disposera d'une option d'achat à terme lui permettant de prendre le contrôle et de consolider Orange Concessions.

"Le premier opérateur des réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné"

La nouvelle entité, qui réunit 23 réseaux d'initiatives publiques représentant 4,5 millions de prises construites ou à construire, sera "le premier opérateur des réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH)" en zone rurale en France, souligne Orange.

"Avec ce partenariat, Orange se donne les moyens de continuer à se développer dans la fibre en zone rurale, en remportant de nouveaux réseaux d'initiative publique ou en participant à la dynamique de consolidation du marché", a déclaré son PDG Stéphane Richard, cité dans le communiqué.

Le groupe note que les réseaux opérés par Orange Concessions pour le compte des collectivités territoriales seront ouverts à l'ensemble des opérateurs.

La Banque des Territoires, CNP Assurances et EDF Invest affirment, dans un communiqué distinct, qu'ils entendent "contribuer aux côtés d'Orange et des collectivités locales à ce qu'Orange Concessions remplisse ses missions de déploiement et d'exploitation des différents réseaux".

Ces réseaux "doivent devenir un élément important d'attractivité et de compétitivité de chacun de ces territoires", ajoutent-ils.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2021 à 12:20 :
La fibre en zone rurale c'est bien mais ne pourra rien pour empêcher la désertification. Celle ci n'est pas due aux réseaux mais à une économie de concentration forcée dans les grands centre urbains et un abandon parallèle des services publics et principaux commerces des campagnes. Le prix de l'immobilier étaient un argument avant que la spéculation pour les résidences secondaires le maintienne trop haut; comme l'inflation des terres agricoles qui continue empêchant l'installation de jeunes agriculteurs bien que bizarrement les petits paysans disparaissent à cause de cours faibles (alors que la conso mondiale augmente plus vite que la production mais moins que la spéculation boursière des géants de l'agro-buziness...). Et comme par un pur hasard, les multinationales de l'agroalimentaire investissent massivement dans les terres arables à exploiter... La fibre ou la 5G ne serviront qu'a piloter plus efficacement leurs drones pour l'épandage d'engrais et de pesticides ou les moissonneuses téléguidées dans des territoires "ruraux" de plus en plus déserts comme cela se passe déjà aux USA...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :