Fibre : la filière propose un plan de relance de 11 milliards d’euros

 |   |  594  mots
Aux yeux d'InfraNum, ce plan pourrait être supporté à hauteur de 7 milliards par les pouvoirs publics, et de 4 milliards par la filière.
Aux yeux d'InfraNum, ce plan pourrait être supporté à hauteur de 7 milliards par les pouvoirs publics, et de 4 milliards par la filière. (Crédits : DANIEL MUNOZ)
InfraNum, qui rassemble les industriels de la fibre, milite pour un vaste plan d'investissements pour épauler une filière qui a souffert de la crise du coronavirus. Celui-ci vise à relancer le chantier de la fibre, mais aussi, plus largement, à accélérer le numérisation du pays.

La crise du coronavirus a fortement impacté les acteurs de la fibre. Tous ont été coupés dans leur élan. Le nez dans le guidon, les industriels s'activaient sur le grand chantier du plan France Très haut débit (PTHD), qui doit apporter une connexion Internet ultra-rapide à tous les Français d'ici la fin 2022. Mais après un exercice 2019 record, où 4,8 millions de locaux ont été raccordé à la fibre, 2020 ne sera pas aussi florissant. La machine industrielle, qui s'est grippée pendant l'épidémie, mettra du temps à retrouver son efficacité. Pour accélérer les choses et respecter les échéances du PTHD, InfraNum, qui rassemble les industriels de la fibre, a proposé ce jeudi un vaste plan de relance. Outre le déploiement...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2020 à 12:39 :
Si ce secteur a besoin d'un plan de relance, c'est que nous n'en avons pas besoin. Sinon les particuliers seraient enchantés de financer directement l'installation de la fibre chez eux.
a écrit le 02/07/2020 à 12:34 :
Allez y !! Par ici la bonne soupe !!
Tt le monde du lobbying y va pour son plan de relance perso.
C'est gratuit, c'est de l'argent public et en plus, on fait travailler les fournisseurs asiatiques au GD dam des fournisseurs européens, français de surcroît...de la fine stratégie.
Faudrait plutôt que les opérateurs vos donneurs d'ordre, donnent priorité à l'éradication des zones blanches, histoire d'apporter un peu de solidarité ds le monde d'après et d'équité ds l'accès aux performances du réseau.
a écrit le 02/07/2020 à 11:26 :
"Aux yeux d'InfraNum, ce plan pourrait être supporté à hauteur de 7 milliards par les pouvoirs publics"

A pleurer je ne vois pas pourquoi on persiste au sein d'une économie de marché mondiale alors que nous sommes paramétrés à échouer, nous sommes condamnés à la médiocrité, à sans arrêt valider les plus mauvais parce qu'ils ont de l'argent dépossédant les meilleurs parce qu'ils n'en ont pas.

Le néolibéralisme aura tué l'économie européenne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :