Iliad (Free) : lancement d’une émission d’actions pour les salariés

 |   |  268  mots
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free).
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free). (Crédits : Reuters)
Le groupe Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, a annoncé ce lundi 26 mars, lancer sa première émission d'actions nouvelles à destination de ses salariés, pour un volume total qui représentera environ 0,5% du nombre d'actions en circulation.

C'est fait. Le groupe Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, a annoncé lundi lancer sa première émission d'actions nouvelles à destination de ses salariés, pour un volume total qui représentera environ 0,5% du nombre d'actions en circulation. L'opération, ouverte à 8.100 salariés du groupe, doit leur permettre de faire l'acquisition de 295.180 actions nouvelles, avec une décote de 20% par rapport au prix de référence qui sera fixe par le conseil d'administration le 21 mai.

Le groupe ouvre dès mardi la période de réservation du plan, dont la période de souscription se déroulera du 22 au 26 mai, avec une augmentation effective du capital prévue au 18 juin. Au cours de clôture vendredi et en tenant compte de la décote, l'opération pourrait rapporter jusque 20,5 millions d'euros à Iliad.

Free souffre de la concurrence

Le directeur général du groupe, Thomas Reynaud, avait annoncé lors de la présentation des résultats annuels d'Iliad, mardi, la volonté de la direction de faire entrer les salariés au capital du groupe. Le groupe fondé par Xavier Niel avait publié un chiffre d'affaires de 4,89 milliards d'euros en 2018, en hausse de 0,6%, principalement grâce à son entrée en Italie, où il a réussi à convaincre 2,8 millions de clients en 7 mois.

Son bénéfice net a en revanche été affecté par le contexte concurrentiel en France, reculant de 18,5% par rapport à 2017. En un an, le cours du titre Iliad a été divisé par plus de deux à la Bourse de Paris, passant de plus de 180 euros mi-avril 2018 à 86,44 euros lundi matin peu après l'ouverture du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2019 à 22:42 :
Chacun ses oignons: un capitaliste (sans connotation péjorative) ne perd que son investissement (c'est déjà douloureux).
a écrit le 25/03/2019 à 21:04 :
Le plus gros problème de free reste leur fiabilité. L'année dernière ma box en campagne se déconnectait régulièrement et elle se reconnecte que très difficilement, aujourd'hui c'est encore pire.Du coup je regarde à la concurrence, non parce que les autres sont agressif seulement parce que ma freebox est pas fiable. Bien évidement je regarde pour un tir groupé freebox et portable !!! Si free veut garder ces freenautes, qu'ils commencent par s'en occuper et les satisfaire...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :