Télécoms : les industriels de la fibre se mobilisent contre les malfaçons

Alors qu’aujourd’hui, les raccordements des particuliers à la fibre se soldent trop souvent par un échec, suscitant la colère de nombreux abonnés, les principaux installateurs de l’Hexagone s’engagent à améliorer la qualité de leurs interventions.
Pierre Manière

2 mn

(Crédits : Reuters)

La qualité des raccordements des abonnés à la fibre va-t-elle enfin s'améliorer ? C'est en tout cas ce qu'espère InfraNum, qui rassemble la plupart des industriels impliqués dans le déploiement de cette technologie. Cette fédération a annoncé, ce mercredi, que la plupart des installateurs de fibre - qui sont notamment en charge des raccordements clients pour le compte des opérateurs télécoms - se sont engagés à signer une « charte de bonnes pratiques ». Leur objectif: améliorer sensiblement la qualité des interventions.

Il s'agit, selon InfraNum, des groupes Axians, Circet, Constructel, Eiffage, ENGIE Solutions, Firalp, NGE Infranet, SADE Télécom, Groupe Scopelec, SNEF Télécom, Sogetrel, Solutions30 et SPIE CityNetworks. « À eux seuls, ils représentent plus de 70% des raccordements en France », se félicite la fédération. En matière d'engagements, ceux-ci se disent prêts à ne plus faire appel qu'à « un seul niveau de sous-traitance, avec une attention particulière à son statut et à sa qualification ».

Favoriser « l'emploi local » et la formation

Tous veulent favoriser « l'emploi local »« En intervenant sur des territoires qu'ils connaissent, les techniciens sont nécessairement plus engagés et impliqués pour contribuer à un réseau pérenne », affirme InfraNum. Enfin, ces installateurs promettent de mettre les bouchées doubles dans la formation.

Ces engagements seront précisés ce mercredi 1er juin par Philippe Le Grand, le président d'InfraNum, lors d'un colloque à Paris. Le gouvernement et l'Arcep, le régulateur des télécoms, les attendaient avec impatience. Il faut dire qu'aujourd'hui, trop de raccordements d'abonnés à la fibre se déroulent mal. Environ un sur cinq se solde par un échec. Ce qui suscite la colère de nombreux abonnés désireux de troquer leur vieille connexion ADSL contre un accès Internet à très haut débit.

Pierre Manière

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.