Les notaires obtiennent une augmentation de presque 7%

 |   |  284  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le ministère de la justice vient de publier les nouveaux "émoluments" fixes que perçoivent les notaires pour les principaux actes qu'ils rédigent. La dernière augmentation datait de 2006.

À l'heure où le président de la BCE Jean-Claude Trichet milite pour une stagnation des salaires, le Ministère de la justice a modifié les tarifs facturés par les notaires, avec une belle hausse à la clé, de 6,85%.

"L'unité de valeur", qui représente la base sur laquelle sont calculés de nombreux actes notariés est en effet passée de 3,65 à 3,90 euros (hors taxes). Il faut dire que ce chiffre n'avait plus été réévalué depuis le 16 mai 2006. En définitive, la revalorisation de cette unité de valeur reste malgré tout inférieure à l'inflation cumulée sur cette période.

Ainsi, le coût d'un contrat de Pacs chez le notaire passe de 218 à 233 euros TTC (en comptant une TVA à 19,6%), alors que les donations entre époux et la rédaction d'un testament authentique augmentent de 9 euros, à 140 euros TTC (voir illustration). Il s'agit là de ce que l'on appelle les "émoluments fixes".

Mais le décret paru le 19 février au "Journal officiel" modifie également les règles des émoluments proportionnels. Ces derniers sont calculés en fonction des sommes en jeu, lors d'une succession par exemple, ou encore d'une transaction immobilière. Le notaire applique sur ces sommes un certain pourcentage ainsi qu'un coefficient. Ces deux derniers paramètres n'ont pas changé. En revanche, les tranches ont été modifiées, un peu comme pour le calcul de l'impôt sur le revenu ou de l'ISF.

Ainsi, le taux de 1,1% (hors taxes), auparavant appliqué aux sommes allant de 17.000 à 30.000 euros sera désormais prolongé jusqu'à 60.000 euros. Une nouvelle règle moins avantageuse pour le client dans la mesure où le barème est dégressif. Au-delà de 60.000 euros (contre 30.000 euros auparavant), le taux tombe en effet à 0,825%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2013 à 14:41 :
Une honte d'augmenter ces gens là. Ceux que j'ai eu le malheur de connaitre (3 scp auprès du tribunal de Dunkerque qui n'y voit pas grand chose à redire) nous ont volées, nous volent encore, en toute arrogance. Leurs confrères ne les contrarient pas bien que leurs dits héritiers puissent aussi essuyer leur vilénie, cupidité, bêtise vraie, après leurs décès. Comptes, projets faux jusqu'à la caricature. mensonges, menaces, manipulations.
et aucun contrôle effectif. A quoi servent les "chambres", à quoi servent les tribunaux, le parquet? Les avocats vont même jusqu'à ne pas les contrarier bien que payés par leurs clients victimes de ces crapules de bas niveau en col blanc, cravatés.
Je conseille à tous et à toutes de se passer au maximum de leurs sé(r)vices? de leur laisser le minimum obligé, de faire eux mêmes leurs déclarations (de succession, de plus value), de controler la validité de leurs frais, leurs comptes.
les "charges" de notaires sont souvent d'hérédité, de sang vraiment pas bleu.
Les clercs obéissent et se font vils comme leurs "maitres" pour devenir comme eux.
Petit monde ridicule, effrayant dont on ne parle pas objectivement et contre lequel aucun recours parait effectif! Du grand n'importe quoi dans un pays dit de droit, une république qui se dévoile là comme une masse d'anciens régimes, avec roitelets autoproclamés qui mènent le pays droit dans le mur pour encore s'engraisser.
Les augmenter? Vrai que ces pov gens font tellement bien leur métier!
Ces fonc
a écrit le 29/06/2013 à 17:35 :
Les notaires font partie de ces professions qui devraient être assurées par des fonctionnaires payés 4000 euro net/mois mais qui permet à certains de s'engraisser copieusement avec une moyenne de 150000euro/an . En france ,les professions libérales médecins , notaires , pharmaciens ont a peu près les mêmes revenus que les cadres de direction en france tout en ayant des contraintes bien moindres ... Il y a comme un problème ...
a écrit le 01/03/2011 à 13:32 :
C'est trop peu !! Excusez-moi mais nous ne faisons pas des semaines de 35 heures nous !! 35 heures c'est ce que nous faisons en 3 jours, à tenter d'expliquer le B-A-BA à des gens qui ........enfin je me comprends !!! Sachez messieurs que la profession est ouverte à tout ceux qui le veulent.
Réponse de le 05/04/2011 à 10:58 :
honteux de dire cela
Réponse de le 21/06/2011 à 14:58 :
Arretez de croire qu'il n'y a que vous qui faites des heures, d'autres professions le font avec moins que cela!!!
Réponse de le 17/12/2013 à 14:47 :
ces pov notaires de dunkerque qui nous volent font plus de 35 h à mentir, voler, manipuler, diriger leurs poules à obéir au doigt.
ces pov notaires le sont souvent de père en fils, en fille, on reste en famille, dans son milieu.
La profession pour ce que j'en ai vu était d'une vilénie déroutante, d'une incompétence flagrante, sans même avoir un minimum de retenue, de courtoisie.
Profession non controlée, jamais responsable pour ceux que j'ai vus là haut et qui sévissent encore aujourdhui.
Ils ont vu la part belle dans la succession de mon grand père et se sont servis, et resservis.
Les oblifgations d'information, de conseil etc sont du pipeau.
Quant à dire que la profession est accessible à quiconque ne serait pas de ce milieu, à moins de se prostituer comme certaines le font dans la profession, je ne vois pas!
Ceux que j'ai connus devraient connaitre la taule mais bien sur ils n'iront pas.
Dans la con frérie on ne se dérange pas.
La honte !
a écrit le 23/02/2011 à 22:46 :
Le notaire est surtout un collecteur d'impôts. Leurs honoraires réels ont une faible part. Mais, leur hausse améliore le rendement de la TVA mécaniquement.
Réponse de le 23/02/2011 à 23:53 :
Cela fait plaisir de lire quelqu'un qui comprend!
Réponse de le 24/02/2011 à 8:21 :
D'où le mépris. A peine plus digne d'une pervenche finalement...
Réponse de le 17/12/2013 à 14:51 :
collecteur d'impot , pas toujours, j'en ai vu qui tentaient même de léser le fisc (faux frais de testament authentique etc).
Que l'on fasse de cette profession une profession reglementée , controlée, moins payée , pas héréditaire avec des personnes douées d'intégrité et compétentes en droit. Actuellement, le pire de la profession s'enrichit, s'engraisse, se prend pour Dieu en sévissant!
La corruption dans ce genre de fonctions est en grande partie la cause de notre effondrement (économie, budget, confiance).
Des notaires integres doivent exister mais ce n était pas le cas loin de là de ceux cotoyés.
Que les citoyens contribuables se réveillent!
a écrit le 23/02/2011 à 14:23 :
C'est de droite, c'est sensé être pour la concurrence et pour la loi du marché, mais au bout du compte ça vit grassement sur votre dos et de privilèges séculaires. Déplorable...
Réponse de le 23/02/2011 à 21:46 :
Les notaires ne sont pas nécessairement de droite (l'un d'entre eux a été secrétaire d'état sous la gauche) et la droite n'est pas non plus uniformément libérale. Pour le reste, il vous suffira, à supposer que vous en soyez capable, de faire sept ans d'études supérieures plus une bonne dizaine d'années d'expérience professionnelle, de vous endetter fortement pour vingt ans et votre bonheur sera assuré.
Réponse de le 24/02/2011 à 9:06 :
Encore cet amalgame entre la droite (le conservatisme) et le libéralisme. Les conservateurs, comme leurs quasi homologues de gauche (les collectivistes) ne sont pas des libéraux et ne font pas de libéralisme, ou alors uniquement pour collecter des impots pour vivre grassement de la richesse créées par d'autres.
Les médias, tous collectivistes et donneurs de leçons en France, dépensent beaucoup d'énergie à faire croire au peuple que la droite est libérale. Ce qui est faux bien entendu, mais comme personne ne cherche à savoir ce qu'est le libéralisme, le malentendu perdure. Comme dans toute société manipulatrice la propagande fait rare. Je vous invite tous à lire les écrits de Bastiat "l'inventeur" du libéralisme, grand penseur français du 19 eme siécle.
Réponse de le 24/02/2011 à 9:11 :
à Antoine : Ce n'est parce que les notaires font beaucoup d'étude pour apprendre comment vivre abusivement sur le dos des gens qui achetent ou vendent des biens immobiliers que ceux ci doivent accepter cette mafia inutile. Le montant des taxes prélevés est absolument scandaleux, et parfaitement injustifié. Comme la majorité des taxes et impots dans ce pays qui ne servent qu'à entretenir des parasites freinant de faits le libre échange et le développement économique, car plus il y a de gens vivant des richesses des autres, moins ces richesses vont à la création d'autres richesses, ainsi des emplois et des entreprises manquent. Cessez de croire que cet omni présence de l'état n'est pas une tare, car c'est bien cela le probléme de l'économie francaise, et des citoyens.
Réponse de le 24/02/2011 à 22:03 :
à Libre : belle confusion mentale! Mélanger les taxes, la rémunération d'un travail, les impôts qui iraient directement dans les poches de leurs percepteurs, etc... Oh la la !! Contrairement à ce que vous semblez croire, les notaires favorisent le développement économique car le crédit ne peut prospérer que si la propriété qui en répond est établie de façon certaine. Culltivez vous sur le sujet et vous ne pourrez que le constater aussi...
Réponse de le 17/12/2013 à 15:00 :
A Antoine,
ceux qui nous volent encore n'ont pas fait tant d'études (ou cela se verrait), papa , papi était notaire aussi. Les charges se donnent en confrérie et cela tourne notaires, avocats. Richissimes, stupides, cupides, incompétents... Jamais contrariés !!!!
a écrit le 23/02/2011 à 14:07 :
Prendre 7% du montant d'une opération immobilière, quel qu'en soit le montant, pour établir 3 pauvre papiers, ça s'appelle du vol. Ce parasitisme bolchéquive exercé effrontément par ces gens de droite et hérité du passé doit cesser.
Réponse de le 23/02/2011 à 16:16 :
Dont 5,09% de droits de mutation, pour l'Etat, la Région, la Commune + le salaire du Conservateur des Hypothèques qui assure la publication de la vente.....
Réponse de le 23/02/2011 à 21:40 :
Que les ignorants se le disent : les notaires, 0,8%, et ils redistribuent le reste!
Réponse de le 05/04/2011 à 17:43 :
Vraiment Racket légal, quand on ne sait rien on ne se la ramène pas.

C'est affligeant de lire votre réaction, aussi stupide qu'ignorante.
a écrit le 23/02/2011 à 10:44 :
En associant, à dessein, l'augmentation des émoluments des notaires aux déclarations de M TRICHET, l'auteur de l'article se tire une balle dans le pied quand il reconnait que cette révision de tarif correspond à l'inflation. De plus, il réveille les fantasmes de commentateurs avides de "bouffer" du notaire : Envieux, nostalgiques de Balzac en attente de mises à jour, fans du "modèle" américain submergé par la judiciarisation de la société...etc. Délégataire de l'autorité publique, l'institution notariale française assure l'équilibre des contrats pour une rémunération moyenne de 1% HT des capitaux traités. De plus, force est de constater que la première profession juridique informatisée est aussi championne de la dématérialisation.
Réponse de le 17/12/2013 à 14:58 :
Hors honoraires (et quand justifiés) les "miens' connus ont opposés de faux frais, se sont ponctionnés des frais de gestion sur loyers sans les identifier, sans mandat, sans même payer les loyers de 3 indivisaires sur 4. Ils ont pressuré à la vente aux enchères d'immeubles que l'on pouvait vendre bien en privé, une vente aux enchères s est effectuée sur l'un de leur faux projet , et prix bas, dit déclaration de succession (la notre était enregistrée), un surenchérisseur a été nettement désinformé, le "notaire" n'a pas voulu me donner le nom de l acheteur de la maison, moi qui en était dite heritiere! Fort pour une vente publique!!!!
et les prix de vente ne nous sont pas encore remis!!!! ce plus de 2 ans apres la vente.
E C O E U R A NT.
Cela se passe à Dunkerque , autour du TGI.
La chambre dite chargée de contrôle est composée de leurs pairs!!!!
Dessous de table, blanchiments, détournements, faux!!!!!

Mais ici on embête pas un notaire!!!!

Inquiétant!!!

alors le coup du pov notaire mal payé qu on augmente, moi, cela me laisse froide, tres froide vraiment!!!!
a écrit le 23/02/2011 à 9:41 :
Encore un monopole séculaire qui n'a pas lieu d'être dans notre société moderne !

Scandaleux de voir une augmentation pareille quand les salaires sont bloqués !
Mais pour votent les notaires ?
a écrit le 23/02/2011 à 9:30 :
Vivement qu'on les remplace par un service dématérialisée informatique car ils ils ont de moins en moins de plus-value et coutent de plus en plus cher. Je pense que l'état doit y regarder de plus en plus car c'est du win-win et ca irait dans le sens de l'e-administration.
Réponse de le 23/02/2011 à 21:31 :
Quand on n'a pas la moindre idée de la complexité du travail fourni par un notaire, il est préférable de retourner au bar du café du coin sans son ordinateur...
Réponse de le 24/02/2011 à 8:06 :
Et pourtant il a raison. Vous croyez que le corps des impots ne se disait pas la meme chose? Un acte authentique payé 110 euros pour une simple feuille "a surtout ne pas perdre sinon il faut payer a nouveau"... Les ordinateurs calculent vos impots mais ne pourraient pas tenir une base de données des actes ! pffff. Au moins ca ne serai pas le papier qui ferai foi, mais la trace informatique.
Réponse de le 24/02/2011 à 22:42 :
Bien entendu, il a raison. Pas besoin de médecins, vous cliquez pour indiquer d'où vous souffrez et collissimo vous livre le lendemain matin les médicaments et/ou le bloc opératoire automatique. Pas besoin d'ingénieurs, vous cliquez pour commander une voiture ressemblant à un suppositoire et consommant deux litres d'eau pour mille kilomètres et collissimo la dépose sous 24h devant votre porte. Pas besoin de...Cela se passe au pays des béotiens dont le finesse d'esprit est légendaire...
a écrit le 23/02/2011 à 8:14 :
Moi, mon notaire, il n'arrive pas à boucler ses fins de mois, alors il s'est fait élire maire, conseiller général et sénateur, alors il souffle davantage vous comprenez.
a écrit le 22/02/2011 à 23:42 :
"Notaire" ça sent bon le cuir et la moquette épaisse, l'escalier en bois qui craque, les bureaux peuplés de secrétaires aux habitudes silencieuses ........ et puis ce bonhomme rondouillard, la mine souriante quelque peu rougeaude qui vient de toucher "rapport à la mort de M'sieur Martin".
Il touchera encore lorsque la fille de monsieur Martin achètera à prix d'or son appartement.
Et, toujours avec cet air de "gagnant malgré-lui" que le destin à mis aux carrefours juteux de la vie, il touchera encore lorsque celle-ci à cause de son divorce, devra se séparer de ses biens ....
Heureusement que le fils du rondouillard a décidé de reprendre la suite du père car il pourra lui aussi entrer dans la danse et toucher lorsque la mort de la fille de M'sieur Martin arrivera... à coup sûr ...
En attendant le fils du notaire va à l'école sainte marie, c'est la même école que celle du fils du pharmacien et du médecin. Moi je vais à l'autre bout de la ville à l'école publique, là où l'on ne fait plus de dictée et où les mathématiques vous sont jetées à la figure comme des insulte à l'intelligence.
Mon prof est à gauche, il est sur son estrade devant son public, il pense que le monde qu'il forge sera fait de bon sentiments, il vit son heure de gloriole.
Mon tort ? l'avoir cru de tout ma naïveté d'enfant. Tout comme j'ai cru que l'honnêteté, le travail paieraient un jour.
Tout comme le rappeur amateur croit qu'un jour ce sera son tour.
Tout comme ma soeur croit que son prince viendra.
7% finalement pour tout ce travail bien fait .... c'est tellement peu.
a écrit le 22/02/2011 à 22:11 :
Mr Trichet vient de nous expliquer qu'il ne faut augmenter aucun salaire .Voilà donc un bel exemple (!)de la part de gens qui gagnent "un peu plus " que le smig .Les salariés sont heureusement des gens calmes ;mais peut etre un jour vont ils se révolter .On a vu en Tunisie ,etc que tout peut aller très vite .Mais nous sommes en démocratie.il suffit de tenir compte de tout celà dans nos votes futurs .Je n'y manquerai pas!
a écrit le 22/02/2011 à 20:54 :
Après les notaires...les médecins vont voir leurs consultations augmentées...les pharmaciens sont larmoyants comme avant chaque élection...de bons électeurs...avec de bons revenus...et si on augmentait tout le monde de 7pour100????
a écrit le 22/02/2011 à 18:06 :
Parfois, certains commentaires me dépriment. Je ne suis pas notaire (et je n?ai aucun lien avec ce milieu, pas d?amis?), je ne gagne pas ce qu'ils gagnent, loin de là. Mais je suis sûr qu'ils servent à quelque chose. Certes, dans certain cas, on pourrait sans doute simplifier les procédures et se passer de notaires. Pour autant, il me semble que passer par un notaire pour certaines affaires demeurent un gage de sûreté de la procédure et de la légalité des choses. Par ailleurs, la rédaction de certains actes n?oblige pas leur bénéficiaire à passer par un notaire (testament, PACS?). Si leur conseil vous est utile, vous êtes libre de demander leur intervention? ou pas. Enfin, la dernière fois que j?ai rencontré un notaire? pour un simple conseil, ce dernier m?a reçu durant 30 minutes, gratuitement et sans aucune suite. Pendant ce temps, toute une équipe continuait de travailler dans les bureaux voisins et, je suppose, était rémunérée. J?imagine donc que les (parfois ?) importants honoraires que les notaires perçoivent servent aussi à rémunérer leurs équipes, à régler leurs frais courants (bureau, taxes?). Bon, je ne les plains pas pour autant. Si j?en crois certaines études, un notaire peut gagner jusqu?à 8 000 ? par mois. C?est sûr, c?est beaucoup, voire de trop. J?attends de fait que le rééquilibrage se fasse par le biais de l?impôt sur le revenu censé assurer la plus grande justice sociale qui soit dans ce domaine? j?ai bien dit « censé ». N?est-ce pas là le vrai problème ?
Réponse de le 22/02/2011 à 21:18 :
Et pourquoi est-ce que la profession des notaires est si élevé statistiquement dans les condamnations juridiques pour fraude?
Réponse de le 22/02/2011 à 22:40 :
Les notaires, les plus condamnés pour fraude? J'ai déjà vu de la désinformation, mais alors là...
a écrit le 22/02/2011 à 18:00 :
Vous indiquez à juste titre que cette augmentation de l'unité de valeur est la première depuis mai 2006 et ne couvre pas l'inflation cumulée sur cette période.
Il aurait été juste d'ajouter qu'elle intervient dans un contexte de sauvetage de la Caisse de retraites des salariés du notariat ( CRPCEN) dans le cadre duquel la profession a consenti à une augmentation considérable des cotisations patronales.
Par conséquent, bien loin d'augmenter la rémunération nette des notaires, cette adaptation leur permettra peut-être seulement de sauver la protection sociale de leurs salariés.
mais cela évidemment c'est beaucoup moins vendeur dans un article...
Réponse de le 23/02/2011 à 9:19 :
le revenu de ceux qui engraissent les notaires n'est pas non plus indexé sur l'inflation donc je ne vois pas le rapport.
a écrit le 22/02/2011 à 17:24 :
Je suis un notaire rural breton. J'ai le sentiment de servir à quelque chose et d'être utile à mes Clients. Mon père était ouvrier maçon et ma mère faisait des ménages. J'ai le sentiment qu'il y a beaucoup d'ignorance sur notre métier. De plus, il m'a été appris à ne pas regarder ce qu'il y a dans l'assiette de mon voisin.
Réponse de le 22/02/2011 à 18:04 :
regardez sur les perspectivs d'autres services à donner. Le notaire n'est qu'un poid énorme de frais pour la majorité de re´sidents qui achètent et vendent leurs bien. D'autres pays européens ont bien réussi à protéger les inetrêts deux parties dans ces transactions sans passer obligatoirement par le monopole et les frais ahurrissants des notaires. Ce vestige et monopole d'une époque napoleoniénnne n'ä aucune raison de continuer. De plus, en situation e monopole vous monter vos frais bien plus que quelconque autre profession.
Réponse de le 22/02/2011 à 21:47 :
Frais de notaire énormes? Pour le notaire, en gros 1%, le reste, pour l'essentiel, les taxes (en clair, pire que pour l'essence!). Ceux qui hurlent bêtement le contraire sont des ignorants, des béotiens ou des malveillants..

Réponse de le 22/02/2011 à 22:58 :
En Scandinavie vous payez 1% pour la TOTALITE de frais d'acquisition-transaction-enregistrement et taxes en vente/acquisition d'un bien immobilier. auquel vous pouvez accéder clefs en main pour habiter au lendemain de signature de c9ontrat e paiement, mais avec plus de garanties et protections sur les droits des acquéreurs et vendeurs, régis par la loi et SANS AUCUN NOTAIRE. Alors pourquoi payer en plus le doube pour un profession qui n'est pas nécessaire?
Réponse de le 23/02/2011 à 0:06 :
Jolie blague! En norvège par exemple, la commission du nécessaire intermédiaire est d'au moins 3% et le droit de timbre de 2,5%...Bon, ben, c'est raté, non? Quoi qu'il en soit, muter une propriété immobilière est tellement complexe qu'un non-professionnel n'aurait aucune chance de s'en sortir, sans même aborder le problème de conservation des documents et du presque toujours nécessaire arbitrage d'un tiers...
Réponse de le 23/02/2011 à 9:23 :
"ne pas regarder ce qu'il y a dans l'assiette de mon voisin" c'est sur, vous n'y regarder pas, vous mangez dedans ! Genre vous n'avez pas regardé dans l'assiete pour demander un passage de 30k a 60k la tranche de donation.
Réponse de le 23/02/2011 à 11:22 :
Les propos qui sont tenus ici, dont les votres, ne méritent aucune réponse. Je n'y reviendrai pas. Je serais curieux de savoir comment réagiraient les divers intervenants si leurs professions étaient, de la sorte, trainées dans la boue. Vous aurez sans doute bientôt l'occasion d'apprécier l'économie de frais lorsque nous serons tous avocats. Bien des personnes n'auront plus d'accès au droit. Contrairement à ce que j'ai pu lire comme idioties dans ces lignes, les frais ne baisseront pas, bien au contraire, et les ordinateurs ne remplaceront pas les professionnels ni leurs conseils, face à l'avalanche des nouveaux textes.
Pour l'heure je vais déjeuner. Dans mon assiette. Pauvre ....
Réponse de le 24/02/2011 à 8:17 :
C'est bien la le problème, vous représentez malgré vous la dernière couche administrative de l'état. Vous êtes avec les médecins, les derniers survivants d'un système libéral vivant grâce a l'état. Et vous ne pourrez pas etre plus trainé dans la boue que les enseignants ici, alors qu'eux n'ont meme pas de rapport a l'argent...
a écrit le 22/02/2011 à 16:33 :
c'est une profession qui ne sert a rien. on pourrait tres bien etablir un acte de vente et le transmettre aux impots. ce sont des voleurs avec la complicité des pouvoirs publics
Réponse de le 22/02/2011 à 18:06 :
En d'autres pays européens plus avancé le monopole des notaires sur les ventes et acquisitions d'immobiliers n'existe plus. Aucune raison logique n'a été présenté pour justifier que cela continue en France.
Réponse de le 22/02/2011 à 21:53 :
Ah oui? Essayez de rédiger vous-même un acte de vente qu'on se marre un peu! Dans les pays anglo-saxons (usa par exemple), à fiscalité égale, les frais sont cinq à dix pour cent plus élevés pour une opération non sécurisée (coût des avocats, assurance de fait obligatoire parce qu'un fois sur quatre ou cinq le titre de propriété est faux, etc...)
Réponse de le 23/02/2011 à 8:40 :
Antoine : vos actes, notamment pour l'immobilier, sont édités par des logiciels. Vous faites quelques modifications et les actes sont les mêmes pour tout le monde. Et c'est justement là le problème, vous n'apportez plus aucun conseil. D'ailleurs, pour certains textes, il vaut mieux avoir, en plus, l'avis de son avocat.
Réponse de le 23/02/2011 à 23:52 :
Mon cher Gérard, l'informatique ne fait que simplifier, d'ailleurs imparfaitement, le travail matériel du notaire et ne serait d'aucune utilité sans son savoir-faire. Les particuliers, qui tentent de rédiger avec leur ordinateur des actes dans le domaine du possible comme les promesses de vente, se plantent royalement et prennent toujours des risques juridiques majeurs. Les agents immobiliers, pourtant habitués à cet exercice, font très souvent des promesses boiteuses. Quant à s'adjoindre un avocat, à supposer qu'il soit bon et connaisse bien le domaine, bonjour l'addition! Votre suggestion démontre que vous n'avez jamais tenté l'expérience (moi, j'ai vu faire et la facture a triplé!!). A bon lecteur...
a écrit le 22/02/2011 à 16:06 :
voila c'est presque autant que mon smig pour 210 h de travail! on se fou de moi! en 2012 ca va faire mal!! Marine viens par la ! ta une voix ! et fais les trembler!
vous allez voir les boursier entre les deux tours!
a écrit le 22/02/2011 à 14:12 :
Ce sont les avocats qui se frottent les mains. Le plus les notaires tirent sur la corde, le plus ils font le jeux des avocats.
Réponse de le 22/02/2011 à 21:57 :
Mais les avocats sont beaucoup plus chers et n'ont plus, eux, de corde qui a laché depuis longtemps! Avant de protester, je vous conseille de vérifier vous-mêmes...
a écrit le 22/02/2011 à 13:43 :
C'est sur les notaires etaient a plaindre et vraiment dans le besoin, vive à la rescousse !
Une chose est sure, en 2012 les urnes vont parler et certains vont avoir mal aux dents.
Qu'en pense Mr Trichet ?
a écrit le 22/02/2011 à 12:57 :
Notaire?le salaire moyen mensuel d'un notaire représente combien de fois le smig? Et le calcul de leur retraite?
Réponse de le 22/02/2011 à 21:59 :
Les notaires, ceux qui ont un statut de salarié, ont un revenu de cadre moyen, c'est tout...
a écrit le 22/02/2011 à 12:24 :
Il faut abolir cette profession parasitaire d'un autre siècle qui n'a plus raison d'être dans une société moderne.
Réponse de le 22/02/2011 à 22:05 :
Quand on ne sait pas de quoi on parle, il vaut mieux alors y aller voir de plus près. Le notaire correspond au contraire aux besoins du consommateur moderne : il concilie la garantie du public et la souplesse du privé, vous connaissez mieux?
Réponse de le 22/02/2011 à 22:28 :
Cliché! Au contraire le notaire présente tout ce que réclame le consommateur moderne car il allie la garantie du public et la souplesse du privé, qui dit mieux?
Réponse de le 29/06/2013 à 14:14 :
Garantie? pour ce qui nous concerne nous avons eu en série projets de declaration faux en série, faits par les confréres, faux comptes, menaces pour voir vendus par leurs soins des immeubles aux enchères, recel des loyers, des prix de vente (aux enchères dites publiques mais sans vouloir me donner le nom de l'acheteur et forcément un surenchérisseur désinformé..), et je pourrais continuer mais cela lasse extrêmement ét ecoeure profondément.; Ils 'en sont mis plein les poches, ont tenté et certainement lesé le fisc, ont menti, manipulé, une plaint au pénal à peine examinée, protection et entente avec les juges, es avocats. Un seul conseil: les éviter tant que possible en cas de décès, ceux que je connais sont notaires de père en fils en fille, ne savent pas compter, lire et appliquer le droit; terrifiant de ridicule, d'incompétence, de perversité.
Réponse de le 29/06/2013 à 17:39 :
Mais gagne 150Keuro par an en moyenne en province , 300Keuro en ile de france et pour les stars à paris plusieurs millions d'euro / an , le tout en faisant faire le boulot par les clercs de notaire rémunérés 3000 euro net/mois qui eux n'ont pas les moyens de se payer une étude quand il y en a une car plusieurs millions d'euro à débourser ...
a écrit le 22/02/2011 à 10:21 :
alors monsieur trichet il n'y a que les salaires qui doivent etre bloqués.je doute de votre indépendance ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :