François Baroin a relancé le débat sur la suppression de l'ISF

 |   |  472  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
François Baroin, ministre du Budget, ne veut pas une disparition "coûte que coûte" de l'impôt sur la fortune. Il rappelle la nécessité que cette réforme soit neutre budgétairement.

Pilote de la future réforme de la fiscalité du patrimoine, François Baroin fixe les temps de passage. Dans un entretien au « Monde » daté du 8 décembre, le ministre du Budget, qui anime depuis lundi le groupe de travail des parlementaires de la majorité sur le sujet, détaille le calendrier à respecter. Il annonce ainsi que le groupe de travail achèvera ses réflexions mi-avril, un collectif budgétaire sera présenté en Conseil des ministres en mai pour un examen au Parlement en juin.

Quant à la teneur de la réforme, François Baroin fait entendre sa petite musique, laquelle ne manque pas d'entretenir un certain flottement. « Notre volonté politique n'est pas de faire disparaître coûte que coûte l'ISF », affirme ainsi le ministre du Budget. Et ce alors que Nicolas Sarkozy a fait connaître son intention de supprimer à la fois le bouclier fiscal et l'impôt de solidarité sur la fortune, pour les remplacer par un nouvel impôt sur le patrimoine. François Baroin signifie donc que toutes les pistes sont ouvertes. « A ce stade, tout est envisageable », y compris un simple aménagement de l'ISF pour en exonérer « une part significative des actuels redevables ». « Une des hypothèses consiste à alléger le poids de la résidence principale dans l'assiette de l'ISF ou bien à remonter le seuil d'imposition. » Celui-ci est aujourd'hui fixé à 790.000 euros, avec un abattement de 30 % sur la valeur de la résidence principale.

Confusion

Faut-il comprendre de ces déclarations que la majorité est divisée sur la nécessité de supprimer ou non l'ISF ? « En fait, la vérité oblige à dire que nous ne sommes pas prêts sur ces questions et qu'il n'existe pas de camp bien défini », explique un député UMP, membre du groupe du travail. Et l'apparente confusion dans les rangs de la majorité serait due, d'après lui, au fait que le chef de l'Etat serait peut-être « sorti un peu vite ».

Pour un autre parlementaire UMP, François Baroin, en parlant d'un simple aménagement de l'ISF, évoque « une piste intéressante, mais ce n'est qu'une piste ». Un troisième considère que ce faisant le ministre est dans son rôle, à savoir protéger les recettes de l'Etat. François Baroin a d'ailleurs souligné également que cette réforme devra être neutre pour les finances publiques, il faudra donc « des recettes fiscales qui équilibrent ». Selon l'ampleur de la réforme, simple allègement de l'ISF ou totale suppression, les recettes à trouver pourront atteindre 3,2 milliards d'euros. Les revenus du patrimoine (plus values mobilières, assurances-vie) et les droits de succession pourraient être mis à contribution. A l'unisson avec le chef de l'Etat, François Baroin ferme en revanche la porte à la création d'une nouvelle tranche supérieure d'impôt sur le revenu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2011 à 16:22 :
surtout ne pas croire Sarkozy plus il indique qu'il veut baisser les impôts et plus il pense a créer de nouvelles taxes. combien de nouvelles taxes depuis son élection.. auxquelles il faut ajouter les nouvelles taxes auxquels il rêve
a écrit le 11/12/2010 à 8:08 :
Assez ! Supprimez l'isf !
Pas de dogmatisme, pas de folie économique pour faire du politiquement correcte !
Assez de lacheté : SUPPRIMEZ L'ISF
Réponse de le 13/12/2010 à 11:29 :
A force de vouloir plaire a la gauche on fini par leur donner raison et c'est dommage.
a écrit le 10/12/2010 à 21:07 :
Savez vous que selon Hayec (et les economistes autrichiens) il ne faut pas suivre la politique de Keynes ! A savoir imposer les citoyens !
Trop d'impot tue l'impot ! Supprimez l'isf ! Seul des baisse d'impôt peuvent relancer la machine économique ! Oui au baisse d'impot sur les societes ! Oui à la suppression de l'isf !
a écrit le 10/12/2010 à 16:34 :
A ce train la : C'est pas leur UMP qui remportera l'éléction de 2012 !
a écrit le 10/12/2010 à 16:32 :
Certains parlementaires UMP sont risibles ! En particulier celui qui pense que le ministre doit conserver l'isf pour maintenir les recettes de l'état !!!
Cette personne se rend t elle bien compte que l'économie française est en déroute !?!
Cette personne comprend t elle que la première des choses est de créer des richesses avant de taxer !
Cette personne réalise t elle que les classes moyennes supérieures songent de plus en plus à copier sur les ultra riches ? c.a.d partir pour d'autres cieux !
Cette personne veut elle prendre le risque de éradication de couche entière de la société ?
Que dira cette personne le jour ou elle réalisera que plus personne ne paie l'isf ? Laissez moi imaginer : " No problemo : Il suffit de baisser le seuil ! "
a écrit le 10/12/2010 à 16:21 :
Moi j'aime pas l'isf !
Moi j'aime pas la non suppression de l'isf !
Moi j'aime pas les modifications à la marge sur l'isf !
a écrit le 10/12/2010 à 12:28 :
La France est le SEUL pays d'Europe a avoir encore cet impot imbécile, anti-economique, injuste qu'est l'ISF. Les sociélistes l'appelaient l'Impot sur les (grandes) fortunes
Les grandes fortunes sont paries à l'étranger, maintenant c'est au tour des classes moyennes de le payer
DSK avait dit que c'était l'impot des milliardaires payés par les millionnaires. Votons pour lui en 2012 et peut être que la France sera débarasé de ce fléaut? Nous vons vraiemnt la droite la plus stupide du monde
Réponse de le 10/12/2010 à 16:04 :
Je voudrais reprendre le propos et dire :
" Les grandes fortunes sont parties à l'étranger, maintenant c'est au tour des classes moyennes de.... " PARTIR !
N'ayez aucune illusion, si les impôts augmentent trop dans un avenir proche : Alors la France deviendra une terre émigration ! Les classes moyennes supérieures quitteront à leur tour le territoire !
Réponse de le 10/12/2010 à 16:19 :
ne rêvez pas trop ! Le réveille pourrait être dur !
Personne ne supprimera l'isf ! Pas plus DSK que NS !!
L'état est en faillite ! L'état a trop besoin d'argent ! Il dans une situation ou il n'y a plus de petite économie : 1? c'est 1? ! Alors priver l'état de recette c'est impensable ! Je suis contre l'isf, mais je tâche d'être réaliste !
a écrit le 10/12/2010 à 12:24 :
Alors nous en sommes encore à bavarder sur la suppression de l'isf !
Il faut agir, il faut limiter les dépenses de l'état pour organiser des baisses d'impôts !
Il faut supprimer l'isf ! par pour faire plaisir aux riches mais pour créer l'europe !
Il faut bien le dire, l'europe est capitaliste, l'europe est moins sociale que la France !
Or les français ont choisis d'entrer dans l'europe ! Donc ils doivent s'adapter à leur nouvel environnement !
Oui à l'europe, Oui à la suppression de l'isf !
a écrit le 10/12/2010 à 7:13 :
En retard, en retard, on a rendez vous quelque part ! On est en retard, en retard !
Oui nous avons rendez vous avec l'europe ! Et ce rendez vous c'est l'harmonisation attendu des fiscalités des pays européens ! Cette harmonisation était déjà l'objet de discussion au moment de la création de l'euro ! A l'époque on disait déjà : qu'il serait nécessaire de baisser la fiscalité française pour qu'elle se rapproche de celle des autres pays européen ! L'euro existe depuis 10 ans, et les évolutions qu'il implique sur notre société ne sont toujours pas réalisées !
En retard, en retard, on a rendez vous quelque part ! On est en retard, en retard !
Alors oui à l'harmonisation des taux de TVA, oui à l'harmonisation des impot sur le revenu, oui à l'harmonisation des impots sur les entreprises ! Et oui à la suppressionde l'isf
Vive l'europe !
a écrit le 09/12/2010 à 22:21 :
Assez bavardé ! Votons avec nos pieds !
a écrit le 09/12/2010 à 22:20 :
Vraiement monsieur Baroin ne vaut pas bezef !
malgré son poin , on supprimera l'isf !
a écrit le 09/12/2010 à 14:06 :
Oui, il faut supprimer coute que coute l'isf!
Oui, il faut voir plus loin que le bout de son nez !
Oui, il faut supprimer l'isf!
Oui, il faut supprimer l'isf!
Oui, il faut supprimer l'isf!
a écrit le 09/12/2010 à 14:03 :
Oui à la suppression de l'isf !
Oui, je le dit, je persiste et je signe ! L'isf est un impot injuste qui frappe lachement les classes moyennes supérieures !
Oui, je le dit, je persiste et je signe ! L'isf est un impot injuste qui pénalise les économies d'une vie !
Oui, je le dit, je persiste et je signe ! L'isf est un impot injuste
qui laisse intouché les ultra riches partis depuis longtemps ! ou ayant des trusts aux Bahamas (c.f : Affaire Wildenstein)
Oui, je le dit, je persiste et je signe ! L'isf est un impot injuste qu'il faut supprimer !
SUPPRIMONS l'ISF !
a écrit le 09/12/2010 à 14:00 :
L'ISF doit dispataire !
NS a dit en 2008 : " Il faut dire ce que l'on fait et farie ce que l'on dit!"
NS à dit qu'il faut supprimer l'ISF ! Donc il ne reste plus qu'à le faire !
Soyez responsable, respectez vos engagements ! SUPPRIMEZ L'ISF
a écrit le 08/12/2010 à 20:38 :
MAIS QUI COMMANDE ????????????
Monsieur SARKOZY OU BAROIN ??????????
A QUEL MOMENT MONSIEUR SARKOZY VA METTRE LE POINT SUR LA TABLE POUR MONTRER QU'IL EST LE CHEF DE L'ÉTAT ??????
L'ISF EST UN IMPÔT INJUSTE QUI FAIT FUIR LES FRANÇAIS IL FAUT LE SUPPRIMER ET VITE, SINON IL VA S'EN RAPPELER EN 2012.
ON A PAS BESOIN DE LA GAUCHE CAVIAR.
Réponse de le 09/12/2010 à 13:11 :
Bonnes remarques !
Mais comment faut il le dire ! NON A L'ISF !
a écrit le 08/12/2010 à 16:16 :
J'étais partisan pour compenser la perte de recettes fiscales d'une tranche à 46 % poutr les très hauts revenus mais en réalité, ce n'est qu'un leurre car les très hauts revenus échappent même à la tranche de 40% grâce aux niches fiscales qui leur permettent de payer un taux moyen d'imposition de 20%. Ce qu'il faut , c'est supprimer quelques niches "clientélistes" et pourquoi pas jouer sur les taux des droits de succession afin d'éviter que l'on naisse avec une cuillère d'argent ds la bouche et pour inciter à donner de son vivant. Les millardaires américains sont pour. Mais là, on s'attaque aux très, très riches, clientèle de ce gouvernement. Je me souviens d'un reportage sur un ex-PDG d'une ex-grande entreprise publique réfugié en Belgique pour ne pas payer d'isf , qui avait le culot de dire"Il n'y a plus que le péquenot de l'île de Ré pour payer l'isf en France".
La réalité est là, vous en avez eu l'exemple avec le récent feuilleton familial qui a tenu la France en haleine(rires). Maintenant, s'attaquer à la fraude fiscale, vous n'y pensez pas...Qui profite encore une fois de cette fraude? Encore une fois, le patrimoine et les revenus du patrimoine ont déjà subi de multiples impositions car on se constitue un patrimoine par ses revenus du travail hors héritage. Ce gouvernement devrait faire très attention car si les agences de notation n'abaissent pas la note AAA de la France, c'est que la dette souveraine française correspond peu ou prou à l'encours des contrats d'assurance-vie. Sans cette épargne, que vaut la France?
Réponse de le 08/12/2010 à 18:47 :
Je suis d'accord !
Réponse de le 10/12/2010 à 12:17 :
exact
Réponse de le 11/12/2010 à 8:05 :
Conclusion : Il ne faut surtout pas que l'etat soit en faillite et ne puisse plus payer !
Car ce jour là, les économies de millions de francais disparaitra puisque c'est elle qui est de facto la garantie de la dette !
a écrit le 08/12/2010 à 13:54 :
en tant que jeune, on nous dit de préparer nous même notre retraite (alors que l'on contribue à la retraites de nos aînés), mais que peut-on faire? économiser sur un livret ne rapporte plus rien, prendre des actions, acheter un bien immobilier à mettre en location...et vous serez largement ponctionné par l'Etat!
par exemple, nous souhaitons acheter un appart à mettre en location : pour cet appart on paye 885 euros de crédit par mois (prix du marché, ni plus ni moins) et on reçoit 700 euros de loyer (prix du marché ni plus ni moins): pendant 20 ans vous perdez de l'argent + vous payer des impôts supplémentaires+ si vous souhaitez le revendre, l'Etat, à partir du 1er janvier 2011, vous prend près de 30% de votre plus value même minime soit elle. A noter que déjà, lorsque vous acheter, vous aurez donné près de 70% de frais de notaires à l'Etat! (sur 10 000 euros de "frais de notaires" il y a en fait 7000 de frais d'enregistrement pour l'Etat)!!!!merci pour les jeunes!on a vraiment tout gagné ! prix du logement astronomique, pas de boulot, moins de sécu, et taxation au prix fort pour tout investissement!c'est désespérant
Réponse de le 09/12/2010 à 14:08 :
NINJA Génération !
No income = pas de revenu
No job = pas de travail
No asset = pas d'actif/de richesse
a écrit le 08/12/2010 à 13:10 :
Pour dégager des marges budgétaires, l'Etat doit légiférer pour taxer très fortement l'immobilier innoccupé, et de même pour l'immobilier résidences secondaires, ou 2 types de taxes peuvent se cumuluer, une taxe locale au profit des collectivités, et une TVA additionnelle de 8 % sur toutes les transactions, neuves et de revente. VOILA ce que nos parlementaires doivent mettre en oeuvre de toute urgence.
Réponse de le 10/12/2010 à 12:20 :
C'est déjà fait
Renseignez vous ! .... (impot sur les logements vacants, impot locaux surévalué)
a écrit le 08/12/2010 à 12:20 :
A tous ceux qui se sont réjouis un peu trop vite, l'isf ou son futur clone n'est donc pas prêt de disparaître. Le bouclier, c'est sûr, c'est bientôt fini mais l'isf sera remplacé par une nouvelle usine à gaz ou par une taxation accrue des revenus du patrimoine. De plus, NS fera de la fiscalité du patrimoine un enjeu de la prochaine présidentielle, c'est bien connu, la gauche , c'est toujours plus d'impôts.Alors que c'est la droite la plus bête du monde qui a porté les coups les plus durs au patrimoine des Français: fiscalisation du PEL, plafonnement du plafonnement pour l'isf... et bientôt l'assurance-vie alors que l'on nous bassine qu'il faut épargner pour compenser la baisse inéluctable de nos futures retraites. Notre président est-il un homme d'Etat, on peut en douter. Rétablissons les chiffres, l'isf a rapporté 3.2 Mds en 2009 et si on on enlève le coût du bouclier fiscal, il faut trouver quelques 2.5 Mds d'euros et non pas 3 ou 4 Mds comme cela a été dit ou écrit. Il faut donc compenser cette perte de recettes fiscales et ma réflexion personnelle depuis quelques semaines me conduit à penser que la seule solution est de supprimer quelques niches fiscales. Supprimer des niches ferait, non pas, augmenter les impôts mais ferait payer des impôts à ceux qui en payent le moins possible. Rappelons que le taux moyen d'imposition des plus riches n'est que de 20% car ils utilisent toutes les possibilités légales pour en payer le moins possible. Les lois Scellier, de Robien, quel gachis parfois quand on construit là où le marché locatif est insuffisant. Et tout le monde sait que c'est en fin de compte le promoteur qui met l'avantage fiscal ds sa poche en augmentant les prix du neuf. Pareil pour la tva à 5.5 pour les travaux du bâtiment, mon plombier a voulu me facturer la pose d'une porte de douche, 300 euros, pose qui demandait une seule heure de travail. Rassurez-vous, j'ai refusé le devis... Oui à la suppression de l'isf, impôt inique qui ne touche plus que les classes moyennes supérieures, oui à la suppression de quelques niches et au contrôle des dépenses pour compenser!!!Non à la stupidité qui consiste à imposer le patrimoine qui a déjà subi de multiples impositions car on se constitue un patrimoine par ses revenus, sauf héritage.
a écrit le 08/12/2010 à 10:28 :
Si j'ai bien compris les propos de M. Baroin, nous allons avoir:
supression de bouclier fiscal: mesure pour faire plaisir à l'extrème gauche. Comme cela Mélenchon votera certainement Sarkosy!
Création d'un impôt supplémentaire sur les revenus du patrimoine, revenus dejà imposés plusieurs fois!
Et on ne touche pratiquement pas à l'ISF, qui continuera à être confiscatoire et à ruiner la France. Les expatriations fiscales continueront et même s'amplifieront. Les entrepreneurs seront découragés, mai le Président-qui-a-été-élu-pour-augmenter-les-impôts pourra continuer à voler dans des nouveaux avions, et les députés à avoir une retraite exceptionnelle!.....
Et en 2012, il nous fera de nouvelles promesses, sans doute de baisses d'impôts.....Comme d'habitude....
Adieu M. Sarkosy!Vous avez porté des espoirs, mais vous n'existez plus.
Réponse de le 08/12/2010 à 11:16 :
Hélas l'Etat monarchique existe bien, pauvres contribuables....
a écrit le 08/12/2010 à 9:43 :
il serait temps que le gouvernement passe la tva à 20 %,mettre une tranche supplémentaire de quelques % sur les hauts revenus et mettre le taux à 12 % sur la restauration et je pense que le compte y sera.
a entendre parler le ministre,j'ai l'impression qu'il n'est pas favorable à la supression de l'isf.heureusement que dans la gauche,quand il à fallut passer aux 35 h,la volontée y était,meme si c'est pas forcément une bonne chose.
ce n'est pas juste de voir des propriétaires de tableaux ne rien payer et d'etre assomer d'impots lorsque l'on possede de l'immobilier.
en tout cas une chose est sur,si ce qu'a dit le president n'est pas vrai,je refléchirai à 2 fois en 2012 avant de voter.
Réponse de le 08/12/2010 à 10:38 :
Et cette réflexion sera largement partagée! On sait ce que promesses présidentielles veulent dire!
a écrit le 08/12/2010 à 9:20 :
Les fortunés en oeuvres d'art à millions et les comptes bancaires ISF sont protégés.
M. Baroin fait pesés l'ISF sur les classes moyennes en immobiliers déjà taxés de fonciers, RSA, RDS, I.R., URSSAF... Je dois comprendre les paroles du Président sont des "bobards" ...
Réponse de le 08/12/2010 à 9:49 :
Bien sur qu'il faut conserver cet impot mais en inclant toutes les oeuvres d'art et tous les biens industriels. Mais il faut relever la base à 1ME. Ca suffit que tous ces gros riches ne paient pas et que nous pauvres couillons payons pour eux.
Réponse de le 08/12/2010 à 10:38 :
Taxer l'industrie à 1 million, vous n'aurez plus que de la ferraille rouillée en France.
La Chine ou l'Allemagne achétera sous peu la France à l'euro symbolique
Réponse de le 08/12/2010 à 18:50 :
Vi, vi, vi, il faut vendre la France à la Chine !
Et alors je parie qu'en 5 ans la croissance sera de 5% ! Et en plus il n'y aura plus d'ISF !
Réponse de le 11/12/2010 à 17:52 :
Les niches fiscales profitent aux classes moyennes. Les plus riches ont déjà quitté le pays pour beaucoup. Pour les soit-disant pas riches deux cas : ceux qui ont besoin de la solidarité nationale et ceux qui se gobergent de la solidarité nationale. Finalement il ny a que des mécontents en dehors des profiteurs.
a écrit le 08/12/2010 à 9:16 :
Il est vrai que la baisse de la TVA à 5,5 % pour les restaurateurs a été neutre pour les finances publiques ....
M. Baroin doit s'imaginer que les Français ont la mémoire d'un poisson rouge !
a écrit le 08/12/2010 à 9:13 :
Pourquoi s'interdire à l'avance une éventuelle décision d'augmenter les impôts sur les très haut salaires alors que depuis des années, on nous montre que les fortes augmentations de salaires se concentrent sur les très hauts salaires (bien moins de 1% du personnel).
Bref, à ceux qui fixent les politiques salariales dans les entreprises ( surtout pour eux et leur "direct report"!!!).
Quant à la fiscalité du capital, il semble qu'elle soit déjà très forte en France par rapport aux autres pays européen, notamment à l'Allemagne.
Comme preuve, le livret A non imposé et qui maintient simplement le pouvoir d'achat est plafonné tel un privilège exorbitant.
Réponse de le 08/12/2010 à 18:55 :
Je vote pour !
1 : Le taux du livret A à 5%
2 : Suppression de l'isf
a écrit le 08/12/2010 à 8:58 :
Mais virez donc Baroin qui ne comprends rien à l'économie!
Réponse de le 09/12/2010 à 14:28 :
Baroin n'est pas economiste c'est un politique ! il est tres vraissemblablement issu du monde du droit ! (comme tous les autres)
Mais il ne comprends rien à l'économie ! Sinon il comprendrait, et dirait qu'il faut supprimer l'isf ! Mais aurait il le courage
de le faire !!!!!!
a écrit le 08/12/2010 à 8:48 :
Tiens, le petit-Baroin-aux-dents-longues n'hésite pas à contredire le Président. Il est vrai que celui-ci est affaibli et bien absent ces temps-ci.
Mais les élections de 2012 se joueront sur la fiscalité, et les électeurs habituels de l'UMP en auront peut-être assez d'être toujours les dindons de la farce!
La France continue allègrement de perdre 10 milliards d'euros par an à cause de l'ISF, et M. Baroin tergiverse, hésiet, se contredit....
Mais quand donc aurons-nous autre chose que des marionnettes incompétentes comme soit-disant ministres?
Réponse de le 08/12/2010 à 9:55 :
Le jour ou la constitution dira de nommer les ministres en fonction de leur CV et nom pas du fait qu'ils soit copins avec le président.
Réponse de le 08/12/2010 à 11:39 :
Il y en a d'autres dont le CV aurait vite été rejeté en raison de leur orthographe.
où la constitution. non pas. qu'ils soient. copains.
Personne n'est parfait.
Réponse de le 08/12/2010 à 15:56 :
Oui oui Mr Ortho, contentez vous de critiquer la forme sans parler du fond surtout...Seriez vous un bon ami du président ?
a écrit le 08/12/2010 à 8:35 :
Il faut virer le soldat Baroin s'il continue d'ergoter sur l'ISF.
CET IMPOT DEBILE DOIT ETRE SUPPRIME point barre.
Réponse de le 08/12/2010 à 18:54 :
J'approuve !
SUPPRIMEZ l'ISF
a écrit le 08/12/2010 à 8:02 :
Supprimez l'ISF et affectez les agents au controle des fraudes vous gagnerez de l'argent
Réponse de le 12/01/2011 à 16:52 :
Gauche ou droite , ils laisseront l' ISF quitte à baisser son seuil pour toucher plus de clients ,grandes fortunes parties , classe moyenne supérieure ruinée, classe moyenne inferieure à sucer, il ne reste que cela, malgré les allégation de notre gauche antédiluvienne qui dit: "y a d'l argent, faut prend aux richs!!"
Eh bien moi , je prend le risque et je voterai Marine pour voir toute cette intelligentsia d'incapables depuis trente ans, aux poches pleines, dégringoler!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :